Articles avec #umps tag

Publié le 31 Août 2016

Pass contraception : Queyranne ou Wauquiez, finalement, c'est pareil !

Reçu par la poste ce matin chez Muriel COATIVY, élue régionale de notre groupe FN Auvergne Rhône-Alpes, à l'attention de sa fille qui n'a pas encore 15 ans. Voilà où va notre argent : dans du hors compétence, dans de l'intrusion dans l'éducation parentale, dans la même chose que le programme socialiste.

L'UMPS n'est pas un fantasme...

Publié le 26 Février 2016

Les mairies LR : ces cautions de l'islamisation...
Les mairies LR : ces cautions de l'islamisation...

Les Républicains donnent vraiment l'impression d'ôter le masque sur leurs intentions cette semaine, tellement ils accumulent : entre Copé qui prône la légitimité de l'Islam (cf. twitt de Droite nationale ci-dessus), une conseillère municipale LR d'Argenteuil qui s'affiche voilée (cf. photo ci-dessus), voilà maintenant que les mairies UMPS prêtent leurs salles municipales aux salafistes. (Pour lire l'article cliquez ici) Ils osent tout !

On aura tout vu, à ce niveau ce n'est pas du clientélisme mais du racolage ouvert et assumé, l'ancien parti de droite n'a plus d'honneur, plus d'éthique, plus de pudeur et avance désormais à découvert. Lâches, les Républicains feraient n'importe quoi "pour combattre le FN" et se faire réélire, quitte à présenter sans honte aucune leurs vieux briscards de Juppé, Fillon et Cie - à qui les français ont déjà laissé une chance, et qu'ils n'ont pas saisie - ou leurs soit disant nouveaux comme Bruno Le Maire qui fait campagne avec les idées du Front mais n'a pas le courage politique de le rejoindre. Il faudra qu'on nous explique un jour à quelle valeur peuvent encore s'accrocher leurs adhérents...parce qu'ici on a beau chercher, on ne trouve pas.

Publié le 23 Janvier 2016

Judarközy AVANT : Novembre 2014

Judarközy APRES : Janvier 2016

Seulement voilà, Madeleine, ton petit Nicolas Sarközy, ce n'est pas UN CANDIDAT aux primaires de l'UMP mais bien TON président, le CHEF du parti politique à qui tu as prêté allégeance avec toute ta bande de petits copains de Sens Commun, prônant l'entrisme à tout va, et convaincus que tous ensemble, "vous le tiendriez, car ce n'est pas lui qui décide, mais les adhérents". (citation entendue par des adeptes de sens commun).

Cocue encore une fois, tu ne peux pas déclarer que Sens Commun est une capsule anti-atomique neutre dans laquelle tout le monde saute et s'enferme lorsqu'un avis de tempête est déclaré. Dis-le, dis que tu désavoues le président de ton parti et sors de cette mélasse avant qu'il ne soit trop tard et que plus personne ne t'accorde de crédit.

Sens Commun est un outil des Répulicains. Point.

Laisse-toi le temps de la digestion, les portes du FN te sont toutes ouvertes, si tu veux, comme nous, travailler et réaliser des choses concrètes et efficaces pour l'avenir du pays...

Publié le 10 Décembre 2015

Lors du dernier conseil municipal de Saint-Étienne, ce lundi 7 décembre, le groupe Saint-Étienne Bleu Marine a formulé un voeu afin de mobiliser les politiques face à leurs responsabilités et de lutter contre le communautarisme dans lequel prospère l'islamisme radical. Le Maire, Gael Perdriau, s'est emporté. D'un regard noir, il nous a accusé d'amalgame, de paranoïa, de discours simpliste et anxiogène... et il a sérieusement dérapé :

Sans plus attendre, écoutons-le !

Publié le 28 Janvier 2015

- Loi Macron / Marine Le Pen : "L'UMP entretient l'illusion d'un désaccord avec le PS !

Communiqué de Marine Le Pen

Rien n’illustre mieux la perte de souveraineté de la France par rapport à l’Union européenne que la Loi Macron.
Ce texte est en effet un condensé de toutes les exigences exprimées par Bruxelles depuis des années : déréglementations de professions au bénéfice des gros contre les indépendants, privatisations en cascades, américanisation de notre société par le travail le dimanche,…

Il n’y a rien à attendre de ces recettes ringardes, ni croissance ni emploi. C’est d’autant plus vrai que tous les tabous de l’Union européenne ont été consciencieusement tenus à l’écart de cette loi, qu’il s’agisse de la question monétaire, du protectionnisme ou du patriotisme économique. Il s’agit pourtant précisément des seules questions qui vaillent pour relancer l’économie et l’industrie.

L’embarras est palpable à l’UMP sur cette loi. Aussi soumise que le PS à l’Union européenne, l’UMP est au fond en accord parfait avec ce texte, qu’elle ferait voter à l’identique si elle était au pouvoir. Les voix les plus honnêtes de ce parti le reconnaissent d’ailleurs publiquement. Son vote majoritairement négatif ne s’expliquera que par de petites considérations politiciennes : il faut bien entretenir l’illusion d’un désaccord avec le PS !…

La loi Macron n’apportera donc rien de bon aux Français. Son seul intérêt est de révéler encore davantage l’extraordinaire collusion idéologique entre les partis du système : tous au garde-à-vous derrière le général Bruxelles !