Articles avec #migrants tag

Publié le 8 Octobre 2017

Cette semaine, Jean-Claude CHARVIN, maire de Rive-de-Gier nous fait une crise de conscience tardive en refusant l'accueil de 2 familles syriennes de réfugiés sur la terre ripagérienne et couramiaude. 

Il répondra pour se justifier qu' "Ajouter de la misère à la misère" est quelque chose qu'il ne sait plus faire. Qu'il dit !

 

Jusqu'à maintenant, cela ne l'a pas dérangé de faire de Rive-de-Gier un territoire de pré-guerre civile larvée par sa folle politique d’immigration : aujourd’hui, comme tant de villes de France, la sienne danse sur un volcan, et CHARVIN joue les matamores de maternelle, pour leurrer le ripagérien… 

Où étiez-vous quand la Loire était prise en otage pour l'accueil des migrants à Valfleury, Boën, Mably et tant d'autres communes ?
La solidarité, c'est seulement quand cela vous arrange !

 

Monsieur le Maire, votre appel à voter Macron, lui-même favorable à une folle politique migratoire, est une haute trahison, alors cessez de pleurer les conséquences dont vous chérissiez les causes encore hier. 

Duplicité et hypocrisie semblent être devenues les deux mamelles de cette ville : cela n'a que trop duré.

 

Dehors les traitres : rendons la ville à ses habitants !

Publié le 18 Septembre 2017

Publié le 7 Avril 2017

Communiqué d'Isabelle SURPLY : Migrants à Valfleury, la préfecture endort la population...

Les derniers migrants ont quitté le CAO de Valfleury : ont-ils été naturalisés ?
Leur demande d’asile déboutée ?

Non, non, ils ont simplement été transférés dans un autre centre... à Boën/Lignon. Enfin, en tout cas pour ceux qui restent, car la préfecture n'a aucune nouvelle de ceux qui se sont enfuis, évanouis dans la nature...

Quelles analyses tirer de cette situation qui a généré tant de colère ?

La première, c’est que les services de la préfecture ne font que déplacer le problème au lieu de le résoudre, puisque ces migrants sont allés à Boën ; nous avions donc raison en septembre lorsque nous disions que les dossiers des immigrés ne seraient pas classés en Avril. La préfecture chasse la poussière sous le tapis pour ne pas s'attirer à nouveau les foudres de la popula- tion à la veille des élections,

La deuxième, c’est l’immoralité de déplacer des populations contre leur gré, telles des têtes de bétail (rappelons qu'une bonne partie de ces migrants économiques veulent aller en Angleterre, et non pas être déplacés aux confins des territoires français), ce qui n'est pas sans nous rappeler une certaine époque de la France occupée,

La troisième, c’est que pendant ce temps-là, le compteur tourne et les ligériens payent... et le problème n'est en rien réglé et sera répercuté très prochainement dans notre feuille d'impôts sans tarder, soyez en certains.

Le Front National rappelle depuis plus de 30 ans que la seule solution pour résoudre la crise migratoire est de :
- voter Marine Le Pen le 23 avril prochain,
- pour faire appliquer la loi en renvoyant les clandestins chez eux,

- pour punir ceux qui la transgressent,
- pour sortir de l'espace Schengen et ainsi redevenir maître de nos frontières.

Avec tout ça, pour une fois, l’argent des Français sera bien utilisé... 

Publié le 4 Avril 2017

Publié le 24 Février 2017

Publié le 11 Février 2017

Le FNJ de la Loire vous offre un réveil patriote : les français d'abord !
Le FNJ de la Loire vous offre un réveil patriote : les français d'abord !Le FNJ de la Loire vous offre un réveil patriote : les français d'abord !Le FNJ de la Loire vous offre un réveil patriote : les français d'abord !

Ce matin, la jeunesse patriote ligérienne s'est donnée rendez-vous sur le pont de l'autoroute au niveau de Saint-Chamond pour un réveil bleu marine ! Une fois de plus et suite aux déclarations de Marine Le Pen par le biais de son programme politique et à l'agression intolérable d'un vigile poignardé au CAO de Saint-Denis-de-Cabanne par un migrant d'origine congolaise nous réaffirmons notre volonté de faire passer les français d'abord et de contrôler nos frontières !
STOP au flux migratoire, les français en ont marre.
Marre de payer pour tout le monde,
marre de cette constante inversion des valeurs,
marre de ce absence de bon sens qui pénalise la France qui travaille, qui paie ses impôts et ne gagne le droit que de se taire.

Rejoignez le Front National de la Jeunesse de la Loire !

Publié le 2 Février 2017

Publié le 24 Janvier 2017

Quelqu'un pour leur dire que leurs efforts sont vains et que tant de français vivants dans la rue ou sous le seuil de pauvreté aimeraient qu'on déploie de pareils efforts pour eux ?

En attendant, le démantèlement de la jungle est un fiasco scandale politique et financier car les migrants reviennent sur calais encore et toujours plus nombreux.

Publié le 20 Décembre 2016

Sans papiers, logés, nourris, blanchis, les clandestins ont manifesté hier contre la lenteur des services de l'immigration et le refus de dossier pour certains. Alors que la plupart d'entre eux devraient être reconduits chez eux, la France paye les forces de l'ordre pour encadrer...leur rébellion. 

Au lendemain de 2 bains de sang à Ankara et Berlin, dont ce dernier perpétré par un migrant, il serait plus que temps de contrôler qui rentre et sort sur nos territoires. 

Publié le 15 Novembre 2016

Voilà.
Ca fait des mois que le Front National de La Loire s'évertue à dire que le démantèlement de la Jungle de Calais est un coup d'épée dans l'eau et que le déplacement de cette population migratoire est proche d'une situation de détention...

Doit on comprendre que ces personnes se sont échappées car ils n'avaient aucune envie d'aller dans la Loire ? Leur a-t-on menti pour les faire rentrer dans le bus ?

Si tous les militants agissent de la même manière, à quoi bon toutes ces dépenses pour des gens qui n'en veulent pas !? Il semblerait que la Préfecture de la Loire ait des comptes aux ligériens...

Publié le 8 Novembre 2016

Publié le 4 Novembre 2016

Depuis la rentrée scolaire, le gouvernement et les exécutifs locaux n’ont de cesse d’épuiser toutes les ressources possibles de notre pays pour assurer l’accueil, le confort et la santé … des migrants. Une cécité volontaire face à la situation de la vie étudiante de plus en plus préoccupante.

Ainsi, le gouvernement a ignoré cette enquête publiée en juin dernier révélant qu’un étudiant sur deux rencontre des difficultés financières, que 22% des étudiants dépensent moins de 5€ par jour pour se nourrir (soit moins de deux repas au restaurant universitaire), que 14% trouvent le médecin trop cher, que 38% encore pratiquent l’automédication, qu’enfin 10% sont concernés par la prise d’antidépresseurs, d’anxiolytiques ou de médicaments contre le stress.

Aux côtés de Marine Le Pen, nous réclamons que les actions du gouvernement ciblent prioritairement les Français, et dans ce cas de figure les jeunes Français. La préférence étrangère doit laisser la place à la priorité nationale. Ainsi, doit être menée urgemment une lutte sans faille contre la précarité étudiante, par le développement du logement étudiant et du logement intergénérationnel, la revalorisation des bourses, ou encore la réforme complète du fonctionnement des mutuelles étudiantes.