- "Oui mais ils fuient la misère et la guerre !"

Réflexions d'un adhérent ligérien

 

Vous connaissez sans doute cette vieille antienne qui peut refaire surface lors d'une conversation sur l'immigration avec des connaissances ou amis. Si ceux ci admettent parfois que ces masses immigrées ne sont pas forcément une bonne chose en soi, souvent ils ne peuvent s'ôter de l'esprit que "ces malheureux" viennent forcément pour fuir une tragédie qui les pousse à monter en Europe. A défaut ce serait le désir, bien légitime, de trouver un travail, qui justifierait l'exode massif.

Si face à cet argument "massu" il vous est arrivé de caler, de sécher ou même de fatiguer devant tant de naïveté, il vous sera utile de jeter un oeil au document suivant. Il s'agit d'un site sénégalais (mais c'est une véritable culture relayée sur bien d'autres supports), qui expose les trucs et astuces pour pouvoir bien "gruger" le toubab européen, en se faisant passer pour un artiste menacé, une victime de la police politique ou, comble du cynisme, une mère désarmée qui fuit pour protéger sa petite fille de l'excision ! Oui ça va jusque là ! 

Ces mensonges qui n'ont rien de pieux, visent à exploiter la tendance de certains gauchistes notamment, au complexe de supériorité maternant. Les "acceuillants" peuvent ainsi jouir d'un statut doublement gratifiant qui les maintient dans le rôle de celui ou celle qui offre, qui ouvre, qui permet, qui acceuille, qui dit "bienvenue" et qui en même temps leur permet de s'imaginer combattre un système "oppressif" et "policier". Rebels. Généreux. De gôche quoi.  Voyons ce qu'il en est :

http://www.senegalaisement.com/senegal/immigration_france.php


Morceaux choisis et extrait d'un article du 6 Janvier 2010 paru sur "senegalaisement.com" :

"Comme chaque année depuis 4 ans, Senegalaisement.com vous présente en 2010 les tendances et bons plans "émigration" de l'année sous forme de packs détaillés. Les chiffres fournis, basés sur des enquêtes minutieuses et des sources de qualité permettent de se faire une véritable idée des divers canaux migratoires. Cette année, vous pourrez découvrir dans cette page, les packs baptisés Clit'Cut®, Immigr'Art® et ImmiSPORT®.

Vous retrouverez à la fin de cette page, les packs des années précédentes et leurs perspectives pour 2010.

Réfugiés clitoridiens (le pack Clit'Cut®) :

C'est la grande révolution, déjà amorcée en 2009 et qui devrait exploser en 2010. Comme tous les packs, les premiers arrivés seront les mieux servis ! Il s'agit du pack Clit'Cut®, inventé et développé au Mali.  :
On peut estimer pour 2010 à 5000 familles (soit de 15 à 20 000 personnes) le seuil de tolérance de l'OFPRA et des ambassades avant qu'il ne s'aperçoivent qu'il y a anguille sous roche.

Le Sénégal fait partie de la liste des pays pratiquant notoirement l'excision. Vos chances d'obtenir l'asile avec le statut protecteur et rémunérateur de réfugié sont donc totales. Le statut de réfugié est la garantie d'une installation durable en France (ou en Europe) et de conditions matérielles privilégiées.

Dans tous les cas, ne limitez pas seulement votre tentative à la France ou la Belgique. Même si ces deux pays sont les plus accueillants et les plus rémunérateurs, d'autres peuvent s'avérer intéressants. L'éternel Zapatero qui a fait de l'Espagne un paradis est toujours au pouvoir. Berlusconi, malgré quelques unes de ses célèbres tirades a fait de l'Italie également un Eden pour l'émigré sénégalais.

Le mode d'emploi du pack Clit'Cut® n'est cependant pas forcément évident. L'idéal étant bien-sûr de vous rendre en famille en séjour en France ou en Europe et de demander sur place le statut de réfugié clitoridien. Hélas, on le sait, voyager en Europe est devenu très difficile et il est peu probable que l'on vous accorde un visa de tourisme. Si néanmoins tel est le cas, le taux de réussite est de 100%. En effet, une fois sur place le statut de réfugié vous sera forcément accordé.

L'autre solution est plus aléatoire et dépend de l'ambassade choisie. Elle consiste à pénétrer dans une ambassade en famille (avec la mineure dont vous affirmerez craindre l'excision) et, sur place, de demander l'asile. Il est important évidemment de coordonner vos versions et d'inventer une histoire qui se tient. Si les fonctionnaires d'ambassades et de l'OFPRA ne sont pas des génies, ils ne sont pas non plus totalement idiots. Il est donc primordial que votre histoire tienne la route et que votre crainte de l'excision de la mineure semble vraiment justifiée. Avoir l'air apeuré, pauvre, voir ahuri est un gage de succès. La visite en famille dans l'atelier d'une exciseuse peut éventuellement permettre de donner plus de poids à votre histoire car la petite fillle n'aura pas à simuler sa peur. Si votre demande d'asile est acceptée, vous serez alors expédiés en Europe GRATUITEMENT, en vol régulier, et ferez l'économie de coûteux billets d'avion.

ATTENTION : si l'on tente de vous expulser de l'ambassade,
n'hésitez pas à crier et vous débattre. Généralement les fonctionnaires de l'ambassade feront tout pour éviter le scandale et votre histoire n'en tiendra que plus la route. Si néanmoins vous vous faites expulser avec violence, arrangez-vous pour qu'un membre de la famille filme la scène avec son téléphone mobile. Grâce à Youtube, le monde entier pourra avoir pitié de vous et voir la sauvagerie des fonctionnaires de l'ambassade."


La suite est du même accabit. Régalez vous et pensez à en faire profiirez le prochain qui vous lancera "Oui mais, ils fuient la misère et la guerre !"