Publié le 3 Avril 2016

La question que tout le monde se pose est : pourquoi ne pas embaucher de vrais policiers ?
Non pas que nous soyons contre le principe de donner le goût aux jeunes pour ce domaine de profession, néanmoins, ces jeunes-là ne restent que 8 mois et sont inexpérimentés.

Les autres questions qui viennent naturellement sont : Que font ces jeunes après ces 8 mois passés dans les communes, et que va faire la commune à l'issue de ces 8 mois ? De quelle formation bénéficie ces "jeunes" en question ?

Par ailleurs nous attendons toujours du renfort au Coteau, où cela en est-il ?
Parce que si c'est une question de coût, nous rappelons à nos dirigeants que s'il y a bien un domaine dans lequel il est parfaitement indécent de faire des "économies" c'est la sécurité des citoyens, premier droit fondamental.

Publié le 2 Avril 2016

Les mots nous manquent. Nous avons cru à une publication du Gorafi, mais non, vous lisez bien.

Doit-on conclure qu'il y a du travail, mais que les allemands n'y ont pas droit car un migrant est moins cher ? Espérons que la France ne soit pas assez bête pour imiter bêtement une attitude aussi inhumaine.

Et ça se dit humaniste...

Publié le 2 Avril 2016

Quand Jean-Pierre TAITE défend l'indéfendable...

Nous nous permettons de rappeler à Jean-Pierre TAITE, Maire de Feurs, que son président à peine élu a trahi une des principales promesses de sa campagne "FN Light" : les portiques de sécurité.

Laurent WAUQUIEZ nous a cassé les oreilles pendant des semaines avec ses portiques, copiant de manière éhonté la sémantique même du programme du FN ("la Région doit être un bouclier pour les familles") pour au final, faire un effet d'annonce mais abandonner la promesse derrière en catimini.

Nous rappelons au peuple Auvergnat & Rhonalpin que la mesure a été rejetée par les CA des Lycées et qu'en plus, la réalisation technique était impossible.

Lolo-les-gros-biscotto avait annoncé des portiques de sécurité avec fracas.

Peu à peu, ces portiques sont devenus "des tourniquets." (sic)

Puis des "barrières de sécurité. "...(sic)

Pour ne devenir en fait que : "de l'entretien des clôtures et des portails des établissements." (sic)

Nihi novis sub sole : seule la trahison reste fidèle à l'UMP.

Publié le 1 Avril 2016

Communiqué de Raphaëlle JEANSON : "NON au henné, OUI aux râpées !"

Une fois l'effet de surprise passé et après avoir relu le programme proposé (Cf. tract ci-dessous), la vue de cette affiche suscite quelques interrogations légitimes :
Que signifie le mot « cohésion » à Saint-Etienne ?

La Ville et Saint-Etienne Métropole financent un défilé et des animations culturelles pour favoriser la «cohésion sociale».
Venez donc vous intégrer au sein de nos quartiers stéphanois : vous pourrez admirer le défilé de tenues traditionnelles algériennes de Djamila tout en dégustant des pâtisseries orientales et en sirotant du thé à la menthe. Sʼil vous reste du temps, Khadija vous proposera un tatouage au henné...

Vous remarquerez l'indécence suprême qui consiste à faire PAYER les prestations proposées alors que ces associations sont grassement subventionnées par nos impôts : Ils sont donc payés DEUX FOIS ! Scandaleux.

En terme de diversité́ culturelle, seul le folklore et la culture moyen-orientale sont représentés...Gaël PERDRIAU et la droite molle ont-ils honte de leur culture occidentale française ?

Nous, non.
C'est pour cette raison que lorsque le Front National aura pris la Mairie de Saint-Etienne, il subventionnera les associations qui proposent : de faire déguster sur la place publique des râpées et du Sarasson, d'apprendre le Gaga autour d'un plateau de charcuterie, de réapprendre pourquoi on appelait Saint-Etienne autrefois : "La ville de l'Arme, du Cycle et du Ruban"......sauf que là, ce sera gratuit.

La vraie Cohésion Sociale, c'est ça !
Le reste n'est que soumission.

Communiqué de Raphaëlle JEANSON : "NON au henné, OUI aux râpées !"

Publié le 1 Avril 2016

Projet éolien du Pilat abandonné : réaction de Tristan de Closmadeuc, responsable FN de ce secteur

Cette fois-ci, le vent tourne !

" C'est avec soulagement que nous avons pris connaissance de l'abandon du projet éolien de Salvaris dans le Pilat.

Il semblerait qu'il y ait une véritable prise de conscience des dégâts innombrables que causeraient ces machines sur le Parc Naturel Régional.

Néanmoins, ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tuée, Salvaris n'était qu'un projet parmi tant d'autres.

Les associations locales restent plus que toujours mobilisées contre les deux autres projets sur le Pilat ; Doizieux et Saint Sauveur/ Burdignes.
Quant à nous, nous poursuivons avec toute mon équipe du FN42 le travail de terrain d'écoute, de sensibilisation et d'échange pour éveiller les consciences et intéresser les premiers concernés : les contribuable
s."

Tristan de CLOSMADEUC

Reponsable de Secteur du Pilat

Publié le 31 Mars 2016

Décidément, Gaël PERDRIAU est aussi efficace que Hollande avec la déchéance de nationalité !
Tous les mêmes : incompétents dans tout ce qu'ils entreprennent et ultra-compétents dans tout ce qu'ils abandonnent !
Messieurs, il faut vraiment que vous l'entendiez de la bouche de ceux qui vous PAYENT : vous n'êtes que des lâches.
Les ligériens sont prévenus. Accrochez-vous à vos sièges, car ça va valser aux prochaines élections...

Publié le 31 Mars 2016

Etrange, mais pas un seul lycéen ne parvient à expliquer POURQUOI il est contre la Loi Travail...
Le FN a déjà expliqué en long en large et en travers pourquoi cette loi n'était pas pertinente, mais non... Nous, on est les fachos qui sont de toute façon opposés à tout.

Le Gouvernement va-t-il se retirer comme pour la Déchéance de la Nationalité ?

Préfèrera-t-il écouter des jeunes de 20 ans qui caillaissent la police.plutôt que des économistes compétents ?