Publié le 14 Mai 2016

Saint-Etienne : une première circonscription qui bouge !
Saint-Etienne : une première circonscription qui bouge !

" C'est avec une équipe sacrément motivée que nous avons commencé l'après-midi à tracter aux abords d'Auchan Villars.

1000 tracts plus tard, entre les boisages, les passants au demeurant ravis, et les voitures, nous descendons en direction de l'hôpital Nord.

Après avoir sauvé deux jeunes enfants enfermés dans une voiture en plein soleil (venez à la permanence, on vous racontera !), nous sommes repartis vers Leroy-Merlin !
Toujours autant de succès et de rencontres
...

1000 tracts plus tard encore et je remerciais Johanne, Syvain et Fred de m'avoir si chaleureusement aidé avant d'aller boire un verre tous ensemble !

A refaire et... sans modération, et encore un grand merci, mes amis."

Philipe CLAUSE

Responsable de la 1ère Circonscription

Publié le 14 Mai 2016

Non seulement ils se bouffent le foie (la gauche qui s'en prend à la gauche, c'est du grand n'importe quoi) mais en plus l'Etat met clairement notre Police en danger à la lecture de cet article : c'est parfaitement inadmissible ! Alors on mobilise des centaines et des centaines d'hommes pour des manifestants qui défilent avec des ballons roses en parfaite tranquillité (cf. LMPT), en revanche, on laisse nos hommes se débrouiller à 20 contre 400 cinglés qui cassent TOUT absolument TOUT depuis des semaines et des semaines ?
Non mais on marche sur la tête !
Et personne ne le dit mais c'est la triple peine pour le contribuable qui :

  1. primo paie un service de sécurité par le biais de ses impôts,
  2. deuxio paie pour les dégâts causés par ces fainéants,
  3. tertio va être obligé un de ces jours de se défendre tout seul voire de se faire justice lui-même puisque la Police finit à l'hôpital...

Ca va mal finir, cette histoire, et vous allez voir que ce sera de la faute du contribuable.

Que cherche vraiment l'Etat ?
On se le demande...

Publié le 14 Mai 2016

Communiqué de Franck DECOURS : Monsieur Cazeneuve ne veut pas voir le FN !

Mardi 10 mai, nous avons été invités à l’inauguration du nouveau commissariat de Saint-Chamond en présence du ministre de l’intérieur, Monsieur Bernard Cazeneuve.

Nous apprenons ce jeudi soir, à cause de la prétendue météo incertaine, et par mesure de sécurité compte tenu de la configuration des lieux, que nous serons finalement évincés de cette inauguration, le discours se faisant à l’intérieur. Seuls le maire, son adjointe Madame Offrey, et l’ancien maire socialiste Philippe Kizirian sont conviés.

La présence d’un élu Front National allait certainement encombrer la pièce, et troubler les agapes fraternelles de ces messieurs !

Une fois de plus, les autorités nous considèrent comme des élus de seconde zone en s’abritant derrière de faux prétextes pour nous évincer.

Nous rappelons que, concernant ce projet, nous aurions préféré la construction simultanée de deux nouveaux commissariats de plus petite taille : l’un à Saint Chamond et l’autre à Rive-de-Gier, la fermeture du commissariat ripagérien se faisant malheureusement aujourd’hui grandement ressentir.

Franck DESCOURS
Conseiller municipal FN de Saint-Chamond
Responsable de la 3ième Circonscription de la L
oire

Publié le 13 Mai 2016

Radicalisation : le ridicule ne tue pas, il gouverne...

Lundi 9 mai, le premier ministre a annoncé un énième plan de lutte contre la radicalisation qui reprend pour l’essentiel des mesurettes déjà annoncées, dans une opération d’enfumage dont Manuel Valls est désormais un grand coutumier.

L’une des seules mesures « nouvelles » de ce plan consiste en la création de centres de « réinsertion pour personnes radicalisées », au nombre de un par région, soit 13 centres d’ici l’été 2017. Comme toujours, le gouvernement communique sur des symptômes, des conséquences, au lieu de s’attaquer aux causes. 

Après les numéros verts, les portails internet du gouvernement et les arbres plantés contre le terrorisme, ces « maisons » de déradicalisation participent de ce blabla-Valls permanent, inutile, sans efficacité concrète sur le terrain, de la part d’un premier ministre sans pouvoir qui s’agite beaucoup mais n’agit pas.

Avant même de chercher à entrer dans la tête des individus radicalisés, c’est en effet à la racine du mal qu’il faudrait s’attaquer, en empêchant l’islamisme de se développer en France.

Publié le 12 Mai 2016

Le libre-échange a déjà produit au sein de l’Europe des conséquences dramatiques pour notre identité, nos droits, et notre loi. Les dérégulations fomentées par des technocrates et des élites auto-désignées ont, en outre, sapé des pans entiers de notre économie. Nous en sommes là chers collègues alors que pointe un mal encore pire.

Depuis quelques années, dans un quasi secret, en dehors de toute expression démocratique, certains se livrent à l’élaboration d’un traité transatlantique dont la démesure le dispute à l’infamie. La France, plus encore que tout autre Etat de l’Union, doit craindre ce pacte aberrant qui déboucherait sur le total anéantissement de notre indépendance, de nos particularités et de nos références sociales. L’heure est grave, les émissaires les plus serviles des multinationales nous pressent de signer.

La portée de cette signature aurait bien sûr de graves incidences sur notre territoire, et nous pouvons, à notre niveau, manifester notre désaccord.

Nous proposons donc que notre conseil se déclare opposé au traité transatlantique de libre-échange dit TAFTA aujourd’hui en négociation.

Serge Horvath
Groupe Saint-Etienne Bleu Marine

 

Publié le 12 Mai 2016

Le Groupe Front National avait déposé un vœu lords du dernier Conseil municipal. Ce vœu suggérerait aux élus de manifester leur désaccord avec le traité transatlantique de libre échange actuellement en négociation. La Ville de Saint-Etienne n’a certes pas la compétence d’intervenir dans les négociations en question, mais la mise en place d’un tel accord aurait des conséquences quotidiennes et négatives pour chacun des Français, et donc pour chacun des Stéphanois.

Le Maire ne l’a pas entendu de cette oreille. Il a autorisé la lecture du vœu Front National, et a demandé à sa majorité s’il était pertinent de le voter. Evidemment les élus UMP et UDI ont refusé, et la motion est restée lettre morte.

Ce qui est le plus cocasse est que nous nous sommes vu proposer, dans la foulée, un autre vœu de l’opposition de gauche qui s’élevait contre la fermeture de bureaux de La Poste à Saint-Etienne. La Ville n’a évidemment aucune compétence dans l’aménagement de ces bureaux sur le territoire. Eh bien, que croyez-vous qu’il se passa ? Le Conseil a pu voter le vœu en question. Vote à l’unanimité, avec les voix du Groupe Front National, qui sait, lui, prendre ses responsabilités.

Deux poids, deux mesures ; le Maire voudrait-il par principe brider l’expression du mouvement patriote ? Nous commençons à le penser car ce n’est pas la première fois qu’il fait obstacle à l’une de nos motions. Dans l’intérêt de tous, nous poursuivrons nos initiatives, et n’hésiterons pas à dénoncer quand il le faudra les menées antidémocratiques de la majorité à Saint-Etienne.

 

Serge Horvath
Conseiller municipal FN

Publié le 12 Mai 2016

« Gloire à Allah » sur les bus londoniens… Et ça ne fait que commencer !

Et ce qui devait arriver arriva : à peine les Londoniens viennent-ils d’élire un maire musulman que promotion de l’islam et interrogation sur la liberté de mouvement de la femme musulmane battent leur plein (...)

par Caroline ARTUS

Pour lire la suite de l'article sur Boulevard Voltaire, cliquez ici !

Publié le 12 Mai 2016

INFO Roanne : Report de la réunion de Circonscription !

" Chers amis,

La réunion de la 5ième Circonscription de la Loire qui devait avoir lieu au "Fair Play" ce vendredi 13 mai 2016 à 19h doit être reportée !

Vous serez bien évidemment avertis par sms/mail de la prochaine date.

Merci à tous de votre fidélité ! "

Michèle AGRAFEIL
Responsable de la 5ième Circonscription

Publié le 12 Mai 2016

Saint-Chamond : La Tribune municipale de Franck DESCOURS et Ludovic CASTILLAN élus FN

La mairie a enfin dévoilé aux riverains le projet de la place Saint-Pierre.

Lors de la réunion d’information, nous avons pu une nouvelle fois constater que beaucoup de commerçants et de riverains étaient opposés à ce projet...

Ce réaménagement permettra certes d’offrir une image plus valorisante et attractive du centre-ville, de créer un lieu de vie où l’on retrouve une place Saint-Pierre et non plus un parking, mais malheureusement ce sera au détriment de places de stationnement ce qui inquiète les riverains et les commerçants. Le même projet avec une modification partielle de la place côté église aurait permis de garder ces places de stationnement.

Notre volonté constante est d'être aux côtés des habitants et des commerçants, tel est l'intérêt de notre mission d'élus.

Ludovic CASTILLAN et Franck DESCOURS
Conseillers municipaux Saint-Chamond Bleu Marine
saintchamondbleumarine@gmail.com