Publié le 22 Février 2016

Le Front National de la Loire soutient les habitants de cette commune d'à peine 188 âmes à qui l'on impose d'accueillir une centaine de migrants sans jamais leur avoir demandé leur avis.

Il est parfaitement ahurissant d'imposer à la population un tel ratio de clandestins. La préfecture est restée sourde à nos interpellations pourtant primordiales dans ce dossier qui semble avancer à grand pas, dans le plus grand des mépris pour les ligériens. C'est très grave.

Publié le 22 Février 2016

Les ligériens commencent sérieusement à se poser des questions : 2 tentatives d'enlèvement près d'une école, une roannaise qui a disparu depuis 10 jours et maintenant cette adolescente rescapée... Ne sommes-nous plus en sécurité nulle part chez nous ?

Publié le 22 Février 2016

Communiqué de Serge HORVATH : Les Poilus repasseront !

Comme plusieurs membres du Conseil municipal, j’étais ce matin aux commémorations de la bataille de Verdun organisées à Saint-Etienne. A l’issue de la cérémonie, j’allais saluer quelques personnes, et m’étonnais avec le maire du peu de participation. Nous n’étions en effet que quelques dizaines autour du monument dédié, alors que le centenaire de 14- 18 bat son plein. Une passante du quartier m’abordait même pour me demander quel était l’objet de cette manifestation !

Pourtant, la commémoration de Verdun, bataille où s’était joué l’avenir d’une France victorieuse, devrait constituer un véritable engouement populaire.
La raison de ce relatif désintérêt est sans doute liée à l’idéologie ambiante. Depuis longtemps l’école comme les médias ne présentent plus le magnifique « poilu » comme un héros, mais comme une victime. Il y a plus de considération pour les fusillés de 1917 que pour les 8 millions d’hommes qui ont répondu à l’appel de la France. Le conflit est décrit comme une absurdité ; jamais comme une victoire.

On ne veut pas enseigner la réalité de la Grande Guerre, et encore moins celle de Verdun, car on ne veut pas promouvoir le patriotisme. Or, un peuple qui n'enseigne pas son histoire (la vraie) est un peuple sans repère.

Dans ces conditions, vouloir commémorer la grande bataille sans l’incarner dans un vainqueur devient un exploit d’équilibriste. C’est sans doute pourquoi, l’organisation de la cérémonie nationale du 29 mai a été confiée à Volker Schlöndorff, dont le père était soldat allemand en 1916.

Le détail de cette grande cérémonie qui se déroulera à Douaumont ne nous est pas encore parvenu. Nous savons d’ores et déjà qu’elle sera pavoisée aux couleurs franco- allemandes, que le réalisateur y prévoit du rap ( ! ) et qu’il ne sera pas question de victoire, mais de dialogue intergénérationnel. Tout cela devrait finir par un Hymne à la Joie du meilleur effet...
Bref, une cérémonie tout à la gloire de l’Union Européenne.

Les « poilus » repasseront !

Publié le 22 Février 2016

A la merci des dirigeants qui ne font que mettre des pansements sur des plaies purulentes, les Roannais voient leur facture d'eau prendre 15%, rien que ça. Oui mais "Il faut faire face aux dépenses d'entretien et rattraper le retard". C'est bien connu, le retard, c'est la faute du contribuable, si on vous suit bien, Monsieur Nicolin. C'est tout simplement honteux... Un peu comme lorsque vous recevez votre taxe d'habitation et qu'elle a pris 20% de manière parfaitement aléatoire... Très très belle gestion, messieurs, bravo, et surtout : très beaux arguments, qui n'en sont pas.

Publié le 22 Février 2016

La campagne du gouvernement "français" - "Réagir en cas d'attaque terroriste" - est réactivée dans les médias, ainsi en témoigne la 4ème de couverture de l'Essor affiches Loire cette semaine.

Outre le fait qu'il s'agit d'une opération de com' pour justifier la reconduction de l'état d'urgence, la teneur même du message relève d'une incroyable incongruité : les conseils donnés sont prétendument calqués sur les consignes du FBI, alors que de facto, ils se résument à des incohérences et une soumission totale.

Pour preuve, la troisième consigne "Combattre" a été remplacée par "Alerter."

Il y a là une différence de taille entre des citoyens qui, grâce au deuxième amendement de leur Constitution sont en mesure de riposter et ceux, ici, qui seront sacrifiés.

USA : RUN HIDE FIGHT ® => "courir - se cacher - combattre"

https://youtu.be/Ne-0h0IOU0A

 

FRANCE : "s’échapper - se cacher - alerter"

http://dai.ly/x3qllvf

Tout est dit !

Jacques Chassaing

Publié le 21 Février 2016

Lu sur Lemainelibre.fr :

Une trentaine de membres des Jeunes agriculteurs de la Sarthe ont débarqué ce dimanche soir vers 20 heures au domicile manceau de Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture.

Arrivés avec une petite dizaine de tracteurs, certains avec des remorques contenant des pneus, les agriculteurs ont tendu une bâche sur la haie du jardin du ministre portant l'inscription suivante : « Nous sommes comme nos vaches : sur la paille ».

Un cercueil sur lequel est écrit « Mort pour la France » a aussi été installé sur la haie du jardin.

Stéphane Le Foll est sorti à la rencontre des agriculteurs pour entamer une discussion avec eux.

 

Publié le 21 Février 2016

Tribune de Serge Horvath : "Il y a 100 ans : ils ne passeront pas !"

" Le 21 février 1916 débutait un épisode déterminant de la Première Guerre : la bataille de Verdun, la plus grande bataille de l’histoire.

Ce jour-là, 1500 canons ennemis déclenchèrent un ouragan d’acier qui dura 9 heures avant que les troupes d’assaut ne se jettent, par dizaines de milliers, sur nos positions. Dès lors commença un combat dantesque de 300 jours ; Français contre Allemands, front contre front. Jamais dans une guerre, il n’y eut autant d’engagement. Les soldats s’affrontaient dans un univers infesté de gaz et de feu, déchiré par la mitraille. La terre frappée de millions d’obus vomissait des charniers innombrables, même les morts donnaient l’impression de se battre !

A Verdun, nos « poilus » luttèrent avec le courage sublime qui les conduira à la victoire. Elle fut acquise le 15 décembre. Viendra enfin le couronnement de tous ces sacrifices, et de bien d’autres encore: deux ans plus tard, nous gagnions la guerre !

600 000 des nôtres sont disparus, sont morts, ou ont été mutilés à Verdun.

Il ne faudra jamais oublier l’héroïsme et le dévouement de nos glorieux aînés. Ainsi, grâce à eux, nous sommes français.

VERDUN : 1916 – 2016, je me souviens !"

Serge HORVATH
Conseiller municipal FN de Saint-Etienne
Membre de la Commission des Hommages Publics

Publié le 20 Février 2016

20/02/2016, Calais : Marche de soutien au Général PIQUEMAL, gardé à vue pour avoir manifesté contre l'invasion migratoire. Bilan : 4 arrestations

19/02/2016, Paris : Manifestation des sans-papiers, autorisée et encadrée par nos impôts... Bilan : RAS.

Publié le 20 Février 2016

Après Villefontaine - que personne n'aura oublié - l'horreur et l'abomination récidivent dans l'Essonne...
Et tout le monde se rejette la faute les uns sur les autres, c'est parfaitement odieux. Najat fait mine d'être "désolée", mais depuis que cette dernière est aux commande de l'Education Nationale, la gestion est désastreuse. Qu'on se le dise.

Et la ministre de rappeler : "Comme je l’avais précédemment annoncé à la suite de l’affaire de Villefontaine, nous entreprenons la vérification des casiers judiciaires de l’ensemble des enseignants. […] Cette disposition mettra à jour toutes les affaires de pédophilie qui n’ont pas conduit à des sanctions appropriées. Car la seule sanction appropriée pour des faits aussi graves, c’est la révocation."

Elles sont drôlement efficaces vos annonces et vos mesures, Madame Le Ministre, parce que celui-là, il avait un casier, et un beau casier avec une condamnation versée au dossier de l'Education Nationale. Et quoi ? Personne ne regarde jamais le dossier d'un enseignant ? Mais qu'est-ce que c'est que ce pays où l'on se fout de tout. Ha oui mais pardon, j'avais oublié : l'EN, c'est tellement bien que tous les ministres de gauche mettent leurs ouailles dans le privé ou le hors-contrat... Vive l'école de la Ripoublique. 

Pour un fait comme cela, Madame Najat-Vallaud Belquisaime devrait démissionner.
C'est impardonnable.

Publié le 20 Février 2016

L'essor nous rapporte que l’élu frontiste Gabriel de Peyrecave, de son côté, se montre très réservé : « Vous vous cachez derrière ces baisses de dotations comme si vous recherchiez une éventuelle excuse à une politique qui ne fonctionne pas. »

En effet, tout le monde lève les bras au ciel comme si rien ne venait d'eux, mais la réalité est là, la politique de l'UMPS ne peut pas redresser la ville de Saint-Etienne. Cessons de leur trouver des excuses, et osons dénoncer le pouvoir en place comme l'opposition qui siégeait à la dernière mandature, feignant d'avoir fait mieux, alors que franchement, ils n'ont pas de quoi pavoiser...

Publié le 19 Février 2016

Région Auvergne-Rhône-Alpes : où siègent vos élus FN de la Loire ?

Le Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a réparti les commissions en 18 Thématiques différentes pour son mandat.
Voici dans lesquelles siègent vos élus de la Loire  :

Sophie ROBERT

  • Formation initiale et ​Lycées
  • Tourisme et Thermalisme
  • Finance et administration générale
  • Questure

Charles PERROT

  • Sécurité
  • Finance et administration générale
  • Entreprise, économie et emploi

Isabelle SURPLY

  • Formation initiale et Lycées
  • Affaires culturelles
  • Santé, famille, politique en faveur des handicapés et de l'autonomie des aînés
  • Numérique

Gabriel de PEYRECAVE

  • Economie de proximité, commerce, artisanat et professions libérales
  • Sécurité
  • Finance et administration générale
  • Entreprise, économie et emploi

 

Vous pouvez compter sur vos élus pour ne rien laisser passer, et défendre l'intérêt des ligériens, des rhônalpins, des auvergnats, et des français d'abord !