Publié le 18 Juin 2016

Publié le 18 Juin 2016

Rive-de-Gier : matinée tractage, rencontres et échanges !
Rive-de-Gier : matinée tractage, rencontres et échanges !
Rive-de-Gier : matinée tractage, rencontres et échanges !
Rive-de-Gier : matinée tractage, rencontres et échanges !
Rive-de-Gier : matinée tractage, rencontres et échanges !

Vendredi matin, c'est jour de marché à Rive-de-Gier, et l'équipe du FN42 est partie à la rencontre de toutes ces femmes et de tous ces hommes qui ont bien des questions à poser, et bien des problématiques à résoudre. Hier matin, les ripagériens avaient envie de parler, et ils ont pu le faire avec Isabelle SURPLY, leur élue FN de la Loire à la Région. Les administrés déplorent tous la même chose : un manque cruel et injuste de présence des élus sur le terrain. Le FN ne se coupe pas du peuple, lui, au contraire, il est pleinement avec eux, il se s'agite pas à l'approche d'une échéance électorale, le FN est en campagne tout l'année contrairement à ses adversaires.
Merci à l'équipe de tractage pour sa fidélité et son enthousiasme constants : vous êtes géniaux !

Rejoignez-vous, n'attendez plus !

Publié le 16 Juin 2016

Elus régionaux FN de la Loire : commissions thématiquesElus régionaux FN de la Loire : commissions thématiques

Aujourd'hui et demain encore vos élus régionaux de la Loire défendre plus que tout vos intérêts en étudiant les dossiers de subventions soumis par la majorité de Laurent WAUQUIEZ (LR).

Nous vous donnons rendez-vous jeudi 23 Juin en direct sur le site de la Région pour l'Assemblée Plénière où vos élus auront la parole.

A jeudi !

Publié le 16 Juin 2016

" C'est vrai que bon, tant qu'il ne l'a pas égorgé, ce n'est pas si grave après tout ! "
Cette objection vous choque ? Nous aussi.

Et pourtant, c'est bien l'impression que cela donne. Un homme d'âge mûr qui met un couteau sous la gorge d'un enfant, cela n'a pas l'air d'inquiéter la justice. Ce n'est pas comme si cette pratique était un chouillat en hausse ces derniers-temps en France, ce n'est pas comme si nous étions en état d'urgence, ce n'est pas comme si Valls avait admis hier que d'autres innocents allait mourir car nous étions en guerre...

Cela devient désespérant.

Publié le 14 Juin 2016

Communiqué de Marine Le Pen

Profitant des manifestations contre la néfaste loi Travail, des centaines de fascistes issus des milices d’extrême-gauche spécialisées dans le saccage de nos villes ont mis à sac un quartier entier de Paris. Quelques heures après l’atroce attentat de Magnanville, qui a pourtant coûté la vie à un couple de policiers, ces fascistes encagoulés et armés hurlaient des slogans violents contre la police, les prenaient pour cibles, brisaient des devantures de magasins, détruisaient des biens publics et atteignaient le comble de l’ignominie en attaquant l’hôpital Necker-Enfants malades.

Pendant ce temps, le ministre de l’Intérieur Cazeneuve et son premier ministre Valls bavardaient et se contentaient une énième fois de condamner verbalement ces événements, sans en tirer la moindre conséquence pratique.

Trop c’est trop : le refus assumé et répété de dissoudre les organisations fascistes d’extrême gauche qui multiplient ces violences constitue une forme évidente de complicité du gouvernement avec ces milices.

Quand il est dans l’inaction et le laxisme, le pouvoir est complice. Quand il refuse de sévir, il est complice. Quand il refuse de bloquer les casseurs étrangers à nos frontières nationales, il est complice. Quand il refuse de reconnaître l’existence de réseaux structurés spécialisés dans la violence, il est complice. Quand il ne donne pas des ordres clairs aux forces de l’ordre et qu’il laisse la justice s’enfoncer dans le laxisme, il est également complice.

Cette complicité doit cesser, et c’est partout l’ordre et l’autorité qui doivent l’emporter.

Publié le 14 Juin 2016

Il est bien triste d'en arriver là. Entre les émeutes de la Loi Travail, les émeutes des raccaillo-supporters de Marseille, Lille et ailleurs, entre l'état d'urgence (qui franchement n'a d'urgence et d'état que le nom) voilà que l'humain est déresponsabilisé un peu plus chaque jour, faute de moyens, faute d'un appareil judiciaire crédible, faute d'un gouvernement qui avoue par cette mesure être totalement dépassé. "C’est dûr, mais je ne sais pas comment faire autrement" avoue Evence Richard, Préfet de la Loire.

Le comble de l'hypocrisie (et de l'inutilité de cette mesure) est de permettre la consommation d'alcool à l'intérieur des établissement mais pas à l'extérieur. Comme si c'était réaliste. Comme si cela allait changer quelque chose.

Depuis des décennies l'homme est asservi par l'état, cet état qui ne fait que lui donner la permission, sous couvert de liberté : l'Etat vous permet de conduire, l'Etat vous permet de boire (ou non) l'Etat vous permet de chasser, l'Etat vous permet de tout et à la fois de rien, parce que l'homme a cessé d'être responsable.

Quelle tristesse...

Publié le 14 Juin 2016

ALERTE // ATTAQUE TERRORISTE : deux policiers assassinés

Publié le 13 Juin 2016

Je défie la République. Je provoque. J'em***e l'Etat d'urgence. Je fais un doigt d'honneur à la République. Normal.