Publié le 15 Septembre 2016

ALERTE MIGRANTS : Communiqué du Front National de la Loire

Monsieur le Préfet : intimidations ?

Evence Richard, Préfet de la Loire, vient d'annoncer au micro de France BLEU sa décision de porter plainte contre certains administrés de Saint-Denis-de-Cabanne, après la réunion publique du mercredi 14 septembre.

Suite à l'imposition de 100 clandestins au Château de la Durie, les dionysiens ont exprimé hier soir leur majeur désaccord et leurs inquiétudes.

De deux choses l'une :

  • Soit la préfecture tente de faire pression sur les habitants pour les obliger à accepter les clandestins,
  • Soit nous basculons aujourd'hui dans un état totalitaire.

Ce projet de plainte est une atteinte profonde à la liberté d'expression des ligériens et une grave tentative d'intimidation de la part d'un haut fonctionnaire.

Publié le 15 Septembre 2016

Communiqué de Sophie ROBERT

Non aux migrants dans la Loire, oui à leur expulsion de France !

On nous annonce la dispersion de migrants illégaux de Calais à Boën-sur-Lignon, Saint-Thurin et St-Denis-de-Cabanne.

Nos communes sont sacrifiées sur l’autel du « vivre-ensemble dans l’insécurité »

Outre que ces migrants illégaux seront logés, nourris, blanchis, véhiculés pour leur démarches administratives, soignés (par l’intermédiaire de l’Aide Médicale d’Etat), par le contribuable, sans parler de l’allocation journalière de 11,35 € qu’ils percevront, les habitants de la plaine du Forez vont devoir payer toujours plus, et se confronter seuls à des problèmes économiques, sociaux, d’organisation et de sécurité dans les communes concernées par l’arrivée de migrants, de plus en plus nombreuses.

Sans compter le risque terroriste : comment être certain qu’il n’y a pas parmi les migrants dispersés un de ces soldats de l’Etat islamique prêt à passer à l’acte ?

D’ailleurs, le flux de migrants ne s’arrêtant jamais, y compris à Calais, il faudra en permanence de nouveaux plans de dispersion des migrants et rapidement la France sera complètement saturée. Les ligériens ne doivent pas continuellement s’adapter à une vague de migrants sans fin, il faut au contraire stopper définitivement cet afflux migratoire en retrouvant notamment la maîtrise de nos frontières nationales, en démantelant les bidon-villes migratoires pour procéder aux reconduites à la frontière des clandestins et en restreignant considérablement le régime de l’asile dans notre pays, n’en déplaise à l’UE.

Nous devons prendre en main notre destin et réagir contre les agissements de nos gouvernants qui par faiblesse, reculades et accommodements portent atteinte à l'unité et l'identité de nos campagnes. Le Front National seul contre tous, a été le premier à mettre en garde nos concitoyens du danger d'une immigration incontrôlée. Il sera également en première ligne pour défendre les intérêts des ligériens.

Alors non aux migrants dans la Loire et oui à leur expulsion de France.

Publié le 15 Septembre 2016

Le Préfet de la Loire en flagrant délit d'intimidation !

Publié le 15 Septembre 2016

Le Progrès revient sur le tweet d'Isabelle SURPLY, responsable du canton de Rive de Gier
Le Progrès revient sur le tweet d'Isabelle SURPLY, responsable du canton de Rive de Gier

Le Progrès revient sur le tweet d'Isabelle SURPLY, responsable du canton de Rive de Gier

Outre le fait qu'on a bien rigolé à la Rédaction, nous constatons que Jean-Claude CHARVIN est bien mal en point pour avouer ne pas arriver à faire respecter la loi mais à traiter une élue de la Loire de menteuse alors même qu'il avoue les faits ! Chapeau, l'artiste !

Qu'il porte plainte, s'il veut, ça fait des lustres que les abattoirs illégaux existent en France, ce n'est pas nouveau, alors que la Ville s'emploie à faire respecter la loi plutôt qu'à "mazanter" les élus qui ne font que leur travail...

La bise, Jean-Claude, sans rancune !

Publié le 15 Septembre 2016

La permanence de Saint-Etienne reprend ses habitudes !La permanence de Saint-Etienne reprend ses habitudes !

La politique est à la famille ce que la permanence est à une maisonnée ! Eh oui, il faut l'entretenir, et nos 2 mamans patriotes se dévouent corps et âme pour vous rendre agréable notre petit coin de paradis à Saint-Etienne !

Un grand merci à elle, du fond du coeur, pour ce temps et cette énergie dépensé, ce travail de fourmi qu'on ne dévoile pas assez souvent, mais qui sont indispensables au bon déroulement des événements et à la bonne ambiance !

Bravo, les filles !

Publié le 14 Septembre 2016

Publié le 13 Septembre 2016

Les Estivales de Marine Le Pen les 17 et 18 septembre 2016

En cette fin de semaine, se tiendront les Estivales de Marine Le Pen à Fréjus, dans le Var.

Comme chaque année, de nombreux sujets seront abordés autour de tables rondes : l'immigration et l'insécurité, l'éducation, la politique agricole, les questions industrielles, l'Europe, le Brexit, la laïcité, la culture ... etc.

Point d'orgue de ces tables rondes le samedi à 14h, la présence d'un économiste que l'on ne présente plus, l'excellent Jacques Sapir, spécialiste de l'euro, de l'Europe, et de la Russie.

Nous n'en doutons pas, son analyse aiguë nous sera précieuse et saura certainement être appréciée à sa juste valeur par les plus fins estivaliers.

Mais n'oublions pas non plus le Samedi à 15h, l'incontestable Jean-Paul Brighelli, dont les compétences analytiques ne sont plus à prouver !

La fédération du Front National de la Loire vous donne rendez-vous à cette dernière conférence pour une photo de groupe autour de M. Brighelli qui nous l'espérons, acceptera cette "paparazzade" !

A samedi, en pleine forme !

Signé : La rédaction (qui va aussi aux Estivales, évidemment !)

Publié le 13 Septembre 2016

Publié le 12 Septembre 2016

Communiqué de Pascal ARRIGHI, élu FN

Avec un prix au mètre carré qui varie de 1 089 euros le mètre carré pour un logement à Sain-Etienne jusqu’à 8 000 euros le mètre carré pour un logement à Paris, la ville de Saint-Etienne est tout simplement la ville la moins chère de France.

C’est le problème de l’offre et de la demande. Beaucoup d’offres, pas de demande parce que... pas d’emploi. Vous l’aurez compris, la relance de l’immobilier passe d’abord par la création d’emplois, mais aussi et surtout par la nécessité pour nos entreprises de passer le cap des 5 ans.
D’autre part, un pouvoir d’achat faible n’attire pas forcément le voisin que l’on souhaite…

Aussi, ne soyons pas dupes. Si beaucoup quittent le centre ville pour la proche banlieue, la sécurité ou l’insécurité y est pour quelque chose. En effet, une immigration incontrôlée placée dans des logements sociaux où l’intervention des services d’ordre est très difficile voire presque impossible n’incite pas les citadins à rester intramuros : bagarres, insultes, casses, cambriolages et caetera y sont pour beaucoup.

Nous, élus du FRONT NATIONAL, nous le disons, seul le redressement économique et social de notre ville permettra une relance de l’immobilier mais aussi et surtout, cette relance économique et sociale doit passer par la priorité nationale pour le logement social.
Enfin, une immigration contrôlée dans notre ville est indispensable à un mieux vivre ensemble.
Tous ensemble pour Saint-Etienne, la ville apaisée.

Pascal ARRIGHI
Elu municipal FN