Publié le 4 Décembre 2009

Turquie - Armoiries

SAINT ETIENNE (NOVOpress) – Un clandestin turc de 28 ans, Métin Polat, a été condamné Mardi, par la tribunal à cinq ans de prison ferme et une interdiction définitive du territoire français pour avoir agressé sexuellement une étudiante stéphanoise de 19 ans à l’époque des faits. En 2008, Métin Polat s’était jeté sur la jeune étudiante afin de la dénuder dans un parc de la cité forézienne. Il a donné comme seule explication sa version des faits : « elle me plaisait bien, c’est vrai mais c’est elle qui s’est jetée sur moi.«

Depuis l’agression, la jeune fille n’ose plus sortir de chez elle et a abandonné ses études. Selon Le Progrès, « aujourd’hui encore, elle se sent coupable d’avoir porté ce jour-là une jupe un peu trop courte.«


[cc] Novopress.info, 2009, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[
http://fr.novopress.info]

Publié le 4 Décembre 2009

fngroupe

Aujourd’hui en Assemblée plénière du Conseil régional Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne (PS) a proposé de dépenser 300.000€ pris sur les deniers publics, pour, tenez-vous bien, apprendre aux Sénégalais à mesurer leurs émissions de CO2. On croit rêver.

Sans doute fallait-il donner l’impression de compenser les voyages de Jean-Philippe Bayon, vice-président (Vert) aux relations internationales, surnommé M. Terre-Lune, car il passe plus de temps dans les avions qu’à son siège en assemblée.

Devant cette absurdité, on aurait pu s’attendre à ce que l’UMP, qui n’hésite pas en campagne électorale à faire croire aux rhônalpins qu’elle défend leur intérêt (mais qui a voté pendant cette mandature plus de 97 % des rapports proposés par l’exécutif socialo-écolo-communiste), vote contre ce nouveau délire. Hélas !

Tous, de la gauche extrémiste à la droite molle, ont voté comme un seul homme pour cette arnaque idéologique, et se sont rendus ainsi à nouveau complices du matraquage de nos compatriotes, sans doute pour les culpabiliser chaque jour un peu plus.

Une nouvelle fois, seuls les élus du Front National ont voté contre cette mesure démagogique financée avec l’argent du peuple, et qui de surcroît n’apportera rien de concret aux Sénégalais, qui ont bien d’autres besoins !

Publié le 4 Décembre 2009

 

Emploi : la gauche refuse de s’engager 

Communiqué du groupe Front National à la Région Rhône-Alpes

L’Assemblée régionale était appelée à se prononcer ce jour sur l’acquisition de matériel ferroviaire pour la période 2013-2020.

En particulier, l’Assemblée devait approuver le principe de la commande de 40 rames TER à double étage, pour un coût prévisionnel de 350 millions.

Le groupe Front National a demandé, par voie d’amendement, que l’industriel qui sera retenu s’engage à ce que 70% au moins du matériel soit fabriqué en France.

En effet, vu l’ampleur des sommes en jeu, et le fait que ces rames seront en services pendant de longues années, il nous paraît important que les impôts des rhônalpins participent à la sauvegarde de l’emploi dans notre pays.

Hélas ! malgré un plan pour l’emploi affiché à grand renfort de publicité par M. Queyranne, la gauche a refusé cet amendement, qui engageait résolument notre collectivité.

Doit-on conclure que les plans proclamés ne sont que des mesures d’affichage publicitaire, mais qu’il n’existe aucune volonté politique de les appliquer réellement, comme d’habitude ?

Publié le 30 Novembre 2009

Au sujet de la « Votation » suisse sur les minarets

Communiqué de presse de Bruno GOLLNISCH

Les résultats du referendum en Suisse sur les Minarets démontrent que la population de ce pays résiste à la pensée unique et à la propagande unanime du système : organisations politiques (à l’exception de l’U.D.C.), religieuses, associatives, médiatiques, etc.

Ceux qui crient à la haine et à la xénophobie devraient cependant considérer le fait que la pratique de l’Islam et son culte demeurent parfaitement autorisés en Suisse, alors que le culte chrétien est totalement prohibé en Arabie Saoudite, et que les conversions de musulmans au christianisme demeurent interdites, et parfois punies de mort, dans de nombreux Etats musulmans.

Dire cela, ce n’est pas agresser les musulmans, c’est affirmer que la tolérance a besoin de réciprocité. Pour le reste, le problème de fond n’est pas plus le minaret qu’il n’est en France la Burka : il est celui de l’immigration massive et de la mauvaise conscience des Européens, qui les empêche d’exiger ce que chaque pays et en droit d’exiger des plus récents arrivés : le respect de ses lois, mais aussi de ses mœurs, de ses coutumes, de ses traditions, et même de ses goûts

Publié le 30 Novembre 2009

Selon les résultats définitifs annoncés par la télévision suisse romande, les électeurs suisses ont approuvé l’interdiction de la construction de minarets à 57,4%. Les résultats définitifs des 26 cantons  montrent que dans 22 cantons les Suisses ont voté pour l'interdiction des minarets, 4 ont voté contre. Une majorité des cantons helvétiques est donc favorable à cette initiative de l'UDC (Union Démocratique du Centre), permettant la modification de l’article de la constitution sur la liberté religieuse pour interdire la construction de minarets.

Publié le 17 Novembre 2009

CNP : la gauche fait (encore) son cinéma !
16 novembre 2009

Les CNP (Cinéma National Populaire) ont été créés dès l’origine pour diffuser du “cinéma d’auteur” en région lyonnaise. Comprendre : aider les copains de gauche et les films confidentiels à trouver un public.
Mais voilà 11 ans, Roger Planchon refusait de mener une vraie politique populaire en vendant les CNP à leur personnel. Au lieu de cela, il a préféré, en vrai patron capitaliste, vendre à Galeshka Moravioff.

Comme tous ces “cultureux” de gauche, celui-ci se met maintenant au chantage, en menaçant de fermer de nouvelles salles, après avoir déjà fermé le Grolée cet été.

Le plus surprenant est la montée au créneau des élus de gauche, qui, pour une fois, feignent de s’insurger de cette méthode.
Ils n’en ont jamais fait autant, par exemple, pour Rhône-Alpes Cinéma, où seul le Front National s’est opposé à des financements manifestement abusifs !

Voudraient-ils, cette fois-ci, jouer un couplet moralisateur, en se posant en défenseurs des deniers publics à quelques mois des élections régionales ?