Publié le 28 Octobre 2016

Publié le 27 Octobre 2016

Ca c'est ce que vous dit le Progrès.

Maintenant, le FN42 vous invite à lire ENTRE LES LIGNES grâce aux informations données directement par les habitants de Valfleury :

  • Le Préfet de la Loire, Evance RICHARD, était présent hier soir sur la place du village pour accueillir les migrants, mais le 23 Septembre, lors de la réunion publique à Valfleury, il était en week-end depuis déjà 12h et a envoyé son secrétaire général à sa place. 
  • " Ils sont de nationalités afghane, koweïtienne, tchadienne, soudanaise, iranienne, érythréenne et pakistanaise." mais aucun Syrien comme il a été écrit et annoncé par les services et les autorités de l'Etat, dont la Préfecture.
  • Il n'y a toujours pas d'arrêté préfectoral autorisant l'arrivée de migrants dans ce CAO alors qu'il y en a ailleurs pour EXACTEMENT la même configuration administrative
  • " Ils sont adorables " : Dans ce cas, pourquoi une voiture de Gendarmerie a tourné toute la matinée autour des locaux de l'ADAPEI ?
  • Ils ont juste besoin de se reposer. De se laver, de dormir dans un vrai lit…". : Oui, comme des centaines de milliers de Français laissés pour morts dans nos rues, mais ça...
  • Les habitants ont été joints par la mairie ce matin qui leur indique qu'en cas de problème grave, contacter le 17 : où est la ligne directe de l'Association Entraide Pierre Valdo promise le 23 Septembre dernier en cas de problème ? Et pourquoi aurait-on besoin de les contacter en cas de "problèmes graves avec un migrants" s'ils sont si gentils ?

etc...

 

Publié le 27 Octobre 2016

Publié le 26 Octobre 2016

Publié le 26 Octobre 2016

Le sadisme de l'Etat est à son paroxysme : pourquoi ne pas dire clairement quel jour et à quelle heure arrivent les migrants ? Pourquoi ne pas dire qu'ils seront bien plus ? En effet, nous ne sommes pas idiots, dans la Loire, nous avons conscience qu'un autocar ayant en moyenne une capacité de 60 places : soit les migrants seront 50 à Valfleury soit le reliquat ira ailleurs dans les communes limitrophes et PERSONNE ne veut dire où.

Ou alors ils sont assez bêtes pour ne pas remplir entièrement le car... au prix que ça coûte, c'est pas cher, c'est l'Etat qui paye.

Cette attitude attise la colère. L'Etat est responsable de l'ambiance nauséabonde qui règne dans le pays. L'Etat est à l'origine même de ce désordre...

Publié le 25 Octobre 2016