Publié le 5 Novembre 2016

Incroyables aveux d'un commune dépassée par 20 malfrats : "Le problème est que toute la ville sait qui c’est ". Surement des mineurs, sinon, on aurait déjà des noms...peut être. Le maire rejette la faute sur le laxisme d'Etat, mais lui que fait-il pour faire respecter l'ordre dans sa commune ?

Le Front National de la Loire attend toujours des comptes sur les autres enquêtes citées dans le CP d'Isabelle SURPLY du 4 novembre 2016. Allez Jean-Claude, ne vous arrêtez pas sur une si belle lancée, parlez-nous un peu des salles de prières illégales de la commune parce que "le problème c'est que tout le monde sait où c'est"...

Publié le 5 Novembre 2016

Fiminy : tenez bon, on arrive !
Fiminy : tenez bon, on arrive !
Fiminy : tenez bon, on arrive !
Quelques instantanés d’une matinée passée ensemble à convaincre ...
Marché de FIRMINY, échanges avec nos concitoyens de passage, boitage, collage.
Nous recommencerons à joindre l’utile à l’agréable, car nous avons travaillé ensemble pour notre cher pays, dans un esprit des plus fraternels !
Merci à Eric et son épouse, chez qui nous avons mangé à UNIEUX, un régal, comme à chaque fois !
Ces photos mettent en scène la préfiguration d’un proche avenir:  “ Tenez bon, on arrive !"
Elles ont été prises devant les mairies de FIRMINY et d’UNIEUX.
Nous avons rencontré ce matin une population essentiellement convaincue que le temps de résister pour renaitre était arrivé. 
Une population ouvrière, pleine de cœur de chaleur et de sens. Le Peuple d’ici, le Peuple de France. Merci à elles, à eux de leur accueil!
Que tous sachent pouvoir compter sur nous.

Publié le 5 Novembre 2016

Wauquiez se fait de la pub sur le dos du contribuable...Wauquiez se fait de la pub sur le dos du contribuable...

Tranquillement, Laurent WAUQUIEZ se paye 3 pages complètes dans 20 minutes(*)..

Ca ne fait même pas 1 an que le président de l'UMP par intérim est aux manettes de la Collectivités qu'il vante déjà son travail...pile pendant le mois où la Région n'a eu ni commission plénière, ni commission permanente, ni commission thématique surement en raison des primaires de la droite qui prennent tout le temps de l'exécutif. C'est franchement déplacé...
Lamentable droite qui se veut forte et brûle déjà la chandelle par les deux bouts.

(* : "se paye", enfin, c'est le contribuable qui paie, hein.)

Publié le 4 Novembre 2016

Depuis la rentrée scolaire, le gouvernement et les exécutifs locaux n’ont de cesse d’épuiser toutes les ressources possibles de notre pays pour assurer l’accueil, le confort et la santé … des migrants. Une cécité volontaire face à la situation de la vie étudiante de plus en plus préoccupante.

Ainsi, le gouvernement a ignoré cette enquête publiée en juin dernier révélant qu’un étudiant sur deux rencontre des difficultés financières, que 22% des étudiants dépensent moins de 5€ par jour pour se nourrir (soit moins de deux repas au restaurant universitaire), que 14% trouvent le médecin trop cher, que 38% encore pratiquent l’automédication, qu’enfin 10% sont concernés par la prise d’antidépresseurs, d’anxiolytiques ou de médicaments contre le stress.

Aux côtés de Marine Le Pen, nous réclamons que les actions du gouvernement ciblent prioritairement les Français, et dans ce cas de figure les jeunes Français. La préférence étrangère doit laisser la place à la priorité nationale. Ainsi, doit être menée urgemment une lutte sans faille contre la précarité étudiante, par le développement du logement étudiant et du logement intergénérationnel, la revalorisation des bourses, ou encore la réforme complète du fonctionnement des mutuelles étudiantes.

Publié le 4 Novembre 2016

La phrase qui résume tout : « La situation actuelle est la conséquence de décisions prises sous le mandat Sarkozy, lequel a supprimé 13 000 postes de fonctionnaires de police et fermé les commissariats de quartier. Vous soutenez des candidats à la primaire de la droite qui prévoient de supprimer 600 000 postes de fonctionnaires dans les prochaines années, c’est un comble. »

Alors que le Front National est constant depuis des années sur la politique de sécurité intérieure à adopter, d'autres rejoignent la mêlée certes un peu tard, mais sans réellement convaincre.

Publié le 3 Novembre 2016

Les malheurs de Charvin…

 

Ce matin dans le Progrès du 3 novembre, nous apprenons que Jean-Claude CHARVIN a des malheurs…

Le pauvre maire de Rive-de-Gier s'aperçoit que le nombre de sièges pour sa famille politique va diminuer suite au changement de statut de Saint-Etienne Métropole. Encore une des nombreuses conséquences de la loi NOTRe.

 

Le Front National a toujours dénoncé les conséquences néfastes de cette réforme territoriale mais n'a pas beaucoup entendu les autres élus de la Loire à ce sujet...

Voilà ce qui arrive à force de vouloir sans cesse « lutter contre le FN » et créer une espèce Front Populaire pour «  faire barrage à l’extrême-droite » , un jour on se réveille comme Monsieur Charvin et on se rend compte qu'on s'est trompé de combat.

 

Maintenant, au lieu de pleurer sur des sièges inexorablement perdus, les ripagériens attendent toujours que le Maire leur rende des comptes sur les dossiers suivants, qui, je l'espère, l'irritent tout autant que la perte de places pour vos élus :

  • profanation du monument aux morts de Rive-de-Gier
  • abattoirs rituels clandestins derrière la mairie
  • salles de prières illégales dans Rive-de-Gier
  • cambriolage du Victor Hugo

 

Publié le 3 Novembre 2016

Publié le 3 Novembre 2016

Publié le 3 Novembre 2016

Yanis Gacem fait parti de ces multirécidivistes favorisés par le laxisme Taubira et consorts. A force de vouloir être trop gentil, ce sont les commerçants qui en font les frais. Quatre jours seulement après avoir été condamné à 6 mois de prison sans mandat de dépôt, ce jeune stéphanois tout juste majeur recommence. Combien d'autres comme lui ?

N'oublions jamais que le gouvernement d'Hollande a fait enfermer Nicolas BERNARD-BUSSE alors agé de 22 ans en 2012 pour moins que ça (motif : rébellion) lors des manifestations LMPT.

Les français n'oublieront pas...