Publié le 19 Janvier 2011

STRASBOURG (NOVOpress) – Le conseil municipal de Strasbourg a approuvé à l’unanimité hier l’édification de deux mosquées, dont une très imposante avec un minaret dans le quartier de Hautepierre (ouest de la ville), capable d’accueillir près de 1 000 musulmans. la construction et la gestion du lieu de culte, est évalué à 2, 243 millions d’euros.

La seconde mosquée s’implantera à la Robertsau, rue de l’Ill. Au total, la mairie mobilisera un budget de 300 000 euros à l’édification de ces deux nouvelles mosquées.
Jacques Cordonnier, président du mouvement régionaliste Alsace d’Abord, dénonce « le clientélisme communautaire de la municipalité socialiste » et lance une pétition « Pas de minarets en Alsace ». Le taux d’islamisation de la population strasbourgeoise dépasse les 10%.


Publié le 18 Janvier 2011

 Plus de 30 ans de budgets en déficit.
L'argent public continue à couler à flots...

 

En France, le Parlement vient d’adopter pour 2011 un budget en déficit de près de quelque 92 milliards d’euros. 26 % des dépenses ne sont pas financées. La dette publique va donc encore augmenter. Elle deviendra le premier poste de dépenses budgétaires. Et la France sera, en Europe, le plus gros emprunteur…

 

Source : Contribuables associés

Publié le 18 Janvier 2011

IMG_0899.JPG

 

De nombreux adhérents de la fédération de la Loire étaient présents au congrès de Tours et ont eu la joie de voir 3 membres du bureau élus au comité central : Charles Perrot (nommé au bureau politique), Gabriel de Peyrecave, et Robert Heyraud. Nous leur adressons toutes nos félicitations, ils sauront nous représenter dans ces instances gouvernantes de notre mouvement.

Ce week-end fut donc mémorable pour tous ceux qui étaient présents et nous donne l'énergie nécessaire pour affronter avec détermination et dynamisme la campagne des cantonales qui commence.

 

Vous pouvez désormais nous retrouver aussi sur fn42loire dans moteur de recherche @FN42LOIRE on Twitter et sur facebook FN 42.

Les photos de la Loire au congrès de Tours seront disponibles très prochainement sur notre blog.

 

 

 

Publié le 17 Janvier 2011

Mardi 18 janvier 2011

18h : Marine LE PEN, Présidente du FN, sera l’invitée de Christophe HONDELATTE sur

RTL
19h10 : Jean-Marie LE PEN, Président d’Honneur du FN, sera l’invité de « Mardi politique » sur RFI
19h15 : Steeve BRIOIS, Secrétaire Général du FN, sera l’invité de WEO (chaîne accessible sur la TNT)
20h : Marine LE PEN, Présidente du Front National, sera l’invitée du Journal de France 2 présenté par David PUJADAS

 

Mercredi 19 janvier 2011


17h30 : Julien SANCHEZ, membre du Comité Central du FN, sera l’invité d’un débat (jeunes politiques) chez Michel FIELD sur LCI

De 21H30 à 23h00

Radio Courtoisie -  Louis ALIOT, Vice-président du Front national sera l’invité de Paul-Marie Couteau.

 

Jeudi 20 janvier 2011 :

16h00 -  Siège du Front National (78 rue des Suisses à Nanterre) :
Conférence de Presse de Marine LE PEN
« Présentation de la nouvelle organisation du Front National »
(Conférence réservée uniquement à la presse)

 

Radio Africa n°1 (Web)

17h00- Wallerand de SAINT JUST, Membre du Bureau exécutif du Front National, est l’invité du « Grand débat ».

  

Vendredi 21 janvier 2011

15h : Marine LE PEN , Présidente du Front National, sera l’invitée d’un « Chat » sur le site du journal « Le Monde »

 

Samedi 22 janvier 2011
10h : Jean-Marie LE PEN, President d’honneur du Front National, sera l’invité de Michel FIELD et Olivier DUHAMEL dans « Mediapolis » sur Europe 1

 

Dimanche 23 janvier 2011
19h10 : Marine LE PEN participera à un débat avec Jean-François COPÉ dans « BFM TV 2012 » présenté par Olivier MAZEROLLE sur BFM TV, en partenariat avec Le Point et RMC

Publié le 17 Janvier 2011

 

 Afghanistan : un "padre" dénonce la "déférence" envers l'Islam au sein de l'arméeDans un document de plusieurs pages (qui n'est pas un compte-rendu officiel), dont nous avons eu connaissance, un aumonier catholique dénonce la "déférence" et de "bienveillance" envers l'Islam qui est exigée des militaires français servant en Afghanistan. Ce "padre", l'abbé Benoit Julien de Pommerol, a séjourné en Afghanistan (Surobi) au premier semestre 2010 avec le 2ème Regiment étranger de parachutistes.

"Il y a en Afghanistan une volonté de l'armée française de créer un état d'esprit tout à fait déférent et bienveillant face à l'islam, écrit-il dans son rapport de fin de mission. Une crainte presque servile de déplaire à l'islam. Les informations, consignes, et règles de vies qui nous sont données sont parsemées de détails visant surtout à respecter la république islamique d'Afghanistan dans ses coutumes et ses lois. Ses consignes ne seraient jamais données en France car elles choqueraient les mentalités. Mais sous prétexte que "ils sont chez eux", nous assistons à une démission de l'intelligence, une trahison de l'esprit, un bannissement effrayant de la conscience".

 

Plusieurs affaires pénibles ont provoquées de vrais conflits. Notamment, celle du "voile". En mars 2010, un sergent-chef féminin, A.R., a reçu l'ordre du lieutenant colonel M. de se voiler alors qu'elle se promenait nue tête, afin "de ne pas choquer les Afghans". Elle a du se couvrir avec son chèche. Le "padre" considère qu'il s'agit d'un "ordre illégal" puisque le sergent-chef a été "obligée d’observer un usage avilissant"  : "le fait d’imposer un usage de la religion musulmane à une personne qui n’est pas de cette religion et qui le refuse porte atteinte à sa liberté.(...) Il s’agit ici d’un viol de conscience, mêlé d’une infraction grave à la laïcité".

 

Autre épisode "très douloureux" : celle de la présence d'Afghans aux cérémonies militaires organisées à la suite de la mort de légionnaires au combat. "Lors de l’enterrement du caporal Hutnik, de nombreux maleks et autres dignitaires locaux étaient présents à la prise d’armes. Tous sont restés assis, discutant et plaisantant durant la cérémonie. A la fin de la prise d’armes, plusieurs personnes, légionnaire et sous officiers sont venu me voir pour « me confier une mission », me disaient-ils. « Padre, si on meurt ici, on ne veut pas de ces gens à notre enterrement". Parmi les hommes qui effectuent cette démarche se trouvait le sergent Ryguiel, qui sera tué quelques semaines plus tard, dans des circonstances tragiques alors racontées sur ce blog. Or, des Afghans furent à nouveau conviés à la prise d'armes organisées pour lui rendre hommage : "En guise d’union à notre deuil, la moitié des afghans est arrivée en retard à la prise d’armes, et l’autre moitié est allé directement à l’ordinaire pour s’assoir devant les portes en attendant que ça ouvre pour le pot qui suivait la prise d’armes, afin donc de boire des bières jusqu’à plus soif et d’en emporter autant que leurs poches le leur permettaient", lit-on dans ce document, qui cite l'expression employée par les légionnaires à propos des "cireurs de babouches".

 

Voilà ce qu'il s'appelle ne pas mettre son drapeau (ou sa croix) dans sa poche. Le padre semble toutefois avoir eu quelques difficultés relationnelles avec la hiérarchie militaire, notamment dans ses déplacements ou l'aménagement d'un lieu de culte catholique. Le même avait déjà eu quelques problèmes lors d'un précédent séjour au Kosovo en 2003. Ce prêtre para avait fait l'objet d'un long reportage dans le Figaro magazine de juin dernier, que l'on peut lire ici http://www.lefigaro.fr/international/2010/06/18/01003-20100618ARTFIG00509-en-afghanistan-les-legionnaires-l-appellent-padre.php.

L'aumônerie catholique aux armées, qui a eu connaissance de ce texte polémique, s'est saisie de l'affaire. Certains estiment que l'abbé Julien de Pommerol est "un peu trop militaire et pas assez aumônier" et qu'il a du mal à "situer son rôle" sur le terrain.

 

(Photo : Sébastien Dufour/Figaro magazine)

 

 

Dimanche 16 Janvier 2011

Jean-Dominique Merchet

source :
  

News Marianne2.fr

Publié le 11 Janvier 2011

 

E "A quoi ça rime ? Bonne question.. j’ai envie de citer cette phrase qui me vient à l’esprit au moment où je lis votre question : « Si un jour on ne comprend plus pourquoi des gens peuvent se battre pour une cause qui les dépasse alors il en est fini de la société tout entière »..Je trouve cette citation particulièrement juste.
Le constat même qu’un enfant sur 5 soit éliminé en France par avortement, justifie à lui seul notre mobilisation. Dans notre pays, il me semble que certains manifestent pour moins que cela ! Lorsque l’on porte en soi, la cause du Respect de la Vie, on ne peut tolérer que soit ainsi éliminés chaque année en toute impunité autant d’enfants et notre devoir est de ne pas nous taire. Si nous nous taisons, nous devenons en quelque sorte complices par notre silence. 1 enfant sur cinq…comment ne pas être révolté ? Doit on vraiment nous justifier de vouloir proclamer notre révolte ?

- Marcher pour la Vie, cela signifie que nous ne nous satisfaisons pas de l’état d’injustice actuel dans lequel notre pays se trouve et plus encore nous nous y opposons. La marche ne constitue pas un objectif en soi mais un moyen pour parvenir à un réveil des consciences, pour réussir à lever le tabou que constitue la question de l’avortement. Non, avorter n’est pas banal et a des conséquences dramatiques que nous entendons dénoncer.
- Marcher pour la Vie c’est proclamer que jamais l’avortement n’a été une solution, c’est promouvoir l’accueil de la Vie et croire que chaque être humain est unique et digne de respect. C’est aussi proclamer et témoigner que si on choisit le parti de la Vie on n’est jamais déçu.

[...] Nous connaissons des personnes qui ne savaient pas comment s’investir, quoi faire pour œuvrer pour la cause et puis, en allant à la marche, ces personnes en ont rencontré d’autres et ensemble, elles ont crée un projet d’écoute et d’accueil des femmes enceintes en difficultés, une association…Depuis 2005, vous constaterez également que les évêques se mobilisent davantage sur ces questions là…Je ne dis pas que c’est forcément grâce à la Marche mais cette dernière a contribué à une levée du tabou..elle a en quelque sorte décomplexé !"

 

Source : le salon beige "Cécile Edel, présidente de l'association "choisir la vie" répond"

Publié le 11 Janvier 2011

Jean-Marie LE PEN, Président du Front National, sera l’invité du Talk Orange –Le Figaro, vendredi 14 janvier à 18h00 sur les sites du Figaro.fr, d’orange.fr et des mobiles OrangeWorld.

Publié le 11 Janvier 2011

Les principales chaînes d’information en  continu, Public Senat, I Téle, LCI, BFM-TV,  retransmettront les moments importants du Congrès du Front National à Tours, samedi 15 et dimanche 16 janvier.

 

Samedi 15 janvier

16h00, le discours de Jean-Marie LE PEN.

Dimanche 16 janvier

10h00, la proclamation des résultats,

11h00, discours du candidat arrivé en second.

15h00, discours du nouveau Président.