Publié le 31 Mai 2010

À partir d’un événement symboliquement fort – 12 policiers qui tournent le dos à celui qui fut le “1er flic de France” lors des obsèques de l’un des leurs, le 23 mars 2010, les journalistes Jean-Michel Décugis – collaborateur du Point – et François Bordes remontent le fil du désamour entre la police et la société dans le documentaire “La Police et Sarko“.

D’abord les émeutes de Clichy-sous-Bois en 2005. “On est sortis perdants. Après, sur le terrain, plus rien n’a été comme avant“, confesse un policier -, puis celles de Villiers-le-Bel, où les vraies balles ont remplacé les armes de fortune, blessant plus de trente policiers. Pour la première fois, des flics “de base” témoignent, disent la peur, la fatigue, l’effarement surtout, face à un tel déchaînement de haine. Les mots sont forts, sans appel : un jour, ils basculeront. Comprendre : attention, un jour, ils répliqueront.

 

Publié le 31 Mai 2010

JUSTICE - La cour d'appel de Paris a estimé que le maintien en détention de 3 suspects n'était pas justifié pendant l'enquête...

On peut tirer sur des policiers à la Kalachnikov et être remis en liberté. C'est en effet ce qui est arrivé à trois hommes, mis en examen dans l'enquête sur l'attaque d'un fourgon de police à La Courneuve. Estimant que leur détention n'était «plus nécessaire» aux investigations, la cour d'appel de Paris les a placés mercredi sous contrôle judiciaire. A la «stupeur» du syndicat de policiers Alliance.

Faisant fi des réquisitions du parquet général, les magistrats de la chambre de l'instruction ont infirmé l'ordonnance d’un juge d’instruction de Bobigny de maintien en détention de ces trois hommes, âgés de 24 et 25 ans, déjà condamnés pour des vols notamment.

Des garanties de représentation suffisantes

Ils ont estimé que ces trois personnes disposaient de garanties de représentation (hébergement, promesse d'embauche) suffisantes et que leur maintien en détention n'était «plus nécessaire» à la poursuite de l'enquête. Les mis en examen ont toutefois interdiction de se rendre en Seine-Saint-Denis et de sortir de métropole, et doivent pointer régulièrement dans un commissariat et travailler.

Dans le quartier sensible des 4.000 de La Courneuve, des tirs à l'arme de guerre, dont une Kalachnikov, avaient été essuyés le 17 mai 2009 par un fourgon de police convoyant deux gardés à vue, lors d'un guet-apens tendu par plusieurs personnes. Les syndicats policiers s'étaient alors inquiétés de la montée de la violence en Seine-St-Denis.

J. M. avec agence

Publié le 31 Mai 2010

Communiqué de Presse de Bruno GOLLNISCH, Vice-Président exécutif du FN, Député Européen :

La Jeanne d’Arc, rentrée à Brest de son ultime navigation, va être retirée du service actif après quarante-cinq années de bons et loyaux services.

Au delà d’une nostalgie bien légitime, se manifeste l’extrême pénurie de nos forces armées. Aucun navire n’est actuellement disponible pour prendre la relève de la « Jeanne » comme navire-école d’applications pour les officiers-élèves. Le BPC (Bâtiment de Projection et de Commandement) envisagé est encore à l’état de projet, à moins que l’on ne prélève l’un des deux actuellement en service. Au lieu de mettre en chantier un nouveau bâtiment, on s’est bercé de chimères : navire civil (!), navire école européen, etc.

Pénurie dramatique aussi dans les autres domaines : absence de deuxième porte-avions, désarmement des avisos, restriction du nombre des sous-marins nucléaires, ralentissement dans le programme de construction des frégates multimissions.

Comme parlementaire et comme officier supérieur de marine de réserve, je déplore ces carences qui obèrent la protection de nos côtes, de nos communications et de notre domaine maritime, pourtant le troisième du monde.

Publié le 30 Mai 2010

umps

Grand moment ce jour à Charbonnières : sous la présidence de Bernadette Laclais (PS) et avec son accord, Jérôme Safar (PS) et Françoise Grossetête (UMP) se sont livrés à un aveu flagrant de leur conception de la démocratie.

Jérôme Safar a doctement expliqué comment la gauche et la droite s’entendaient pour se partager les prébendes, en l’espèce, les représentations dans les lycées, évidemment dans le but d’un accord « entre démocrates » pour évincer le Front National.

Les électeurs trompés apprécieront comment ces « démocrasseux » s’entendent sur le fond, tout en feignant de s’opposer.

Publié le 30 Mai 2010

29/05/10 – 18h20
PARIS (NOVOpress)
– Pierre Bachelot, le fils de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, a été nommé à un poste de chargé de mission directement rattaché à la direction générale de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes). Cet organisme public, créé en 2002, est chargé de mettre en œuvre les politiques de prévention et d’éducation pour la santé fixées par le gouvernement. Il fait travailler 140 personnes et dispose en 2010 d’un budget de 115 millions d’euros.

Pierre Bachelot y sera chargé de développer une stratégie d’influence ou de lobbying, notamment auprès du Parlement, et de veiller à ce que la santé soit intégrée dans toutes les politiques. S’il gère ces dossiers aussi efficacement que sa maman ne l’a fait pour celui de la crise de la grippe A, les laboratoires pharmaceutiques peuvent déjà se frotter les mains et les contribuables nourrir quelques inquiétudes…

Pierre Bachelot a souvent travaillé au côté de sa mère de 1992 à 2007, en tant qu’attaché ou conseiller parlementaire dans les ministères de l’Ecologie puis de la Santé. Si la politique familiale du gouvernement UMP laisse sérieusement à désirer à l’échelle nationale, en interne par contre, on ne peut pas reprocher aux membres du gouvernement de négliger leurs proches et leurs enfants… C’est sans doute ce que l’on appelle « la méritocratie républicaine ».

[cc] Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]

Publié le 28 Mai 2010

Bruno GOLLNISCH, Vice-Président exécutif du Front National, sera l’invité de Guillaume DURAND sur Radio Classique lundi 31 mai 2010 de 8h30 à 8h45

Publié le 28 Mai 2010

Les députés européen se mettent à l'iPad aux frais du contribuable

Les contribuables européens doivent se serrer la ceinture… mais le Parlement européen, lui, vit grassement aux frais de la princesse. C’est la version anglaise du Times qui a révélé cette nouvelle gabegie : les 736 membres du Parlement européen vont être équipés d’un iPad ! Qui a parlé d’économies ?

Un budget de 5 millions d’euros a ainsi été débloqué pour l’occasion, dans le cadre du « projet de mobilité IT », qui vise à rendre nos représentants européens « plus connectés »… En tout cas ils ne le sont pas avec la réalité !

En cette période de rigueur budgétaire, cette nouvelle dépense est pour le moins déplacée. Comme le juge la députée britannique Marta Andreasen. Le Times rapporte d’ailleurs ses paroles. Elle juge cette dépense « tout à fait inutile, surtout lorsque les contribuables européens sont confrontés à des temps aussi durs ».

Le Parlement européen dépense toujours plus inutilement, l’argent des contribuables… La rigueur, c’est pour les autres !

http://www.lecri.fr/2010/05/27/5-millions-deuros-de-budget-pour-equiper-les-deputes-europeens-dun-ipad-vive-les-plans-de-rigueur/15532

Publié le 27 Mai 2010

STRASBOURG (NOVOpress) - Au cours du débat qui s’est déroulé le 19 mai 2010 devant le Parlement européen au sujet du Tribunal pénal international (TPI) de Kampala et des crimes actuellement commis en Thaïlande, le député français Bruno Gollnisch, vice-président du Front national, qui ne disposait que d’une minute de temps de parole, a émis les plus expresses réserves sur certains principes de ce tribunal, remettant au passage en cause la composition du premier TPI de l’Histoire, le Tribunal de Nuremberg.

 

 

Publié le 27 Mai 2010

get.jpgEn déplacement dernièrement en Chine avec une délégation de Saint-Etienne Métropole, Philippe Kizirian, premier vice-président de SEM et maire de Saint-Chamond, a confirmé une délocalisation partielle de l'activité cold band de Siemens VAI MT. Shangai accueillera le siège social. Siemens a en outre fait construire en Chine une usine, alter ego de celle de Savigneux.

http://www.leprogres.fr/fr/region/la-loire/loire/article/3207164/Ph.-Kizirian-confirme-la-delocalisation-partielle-de-Siemens-en-Chine.html

Publié le 27 Mai 2010

Il y aura une élection législative partielle dimanche prochain dans l’Isère. Le Front National sera bien sûr présent. C’est Mireille d’Ornano, Conseillère régionale Rhône-Alpes qui représentera le Mouvement des Patriotes dans cette 4ème circonscription.