Publié le 13 Mai 2011

Lu sur Isarël7 :  Mardi, Rami Makhlouf, l’un des plus proches de Bachar El-Assad – et aussi son cousin – accordait une interview au « New York Times » dans laquelle il faisait savoir « que si l’aide américaine et européenne aux rebelles syriens ne cessait pas, Damas faire usage de deux options stratégiques qui sont en sa possession: déclenchement d’un conflit avec Israël ou acheminement d’armes à destination de la Judée-Samarie et des Arabes israéliens en les poussant à un soulèvement contre Israël. « S’il y a instabilité en Syrie, il n’y aura plus de stabilité en Israël », déclarait celui qui a la haute main sur toute l’économie syrienne, avant de rajouter « Dieu sait ce qu’il pourrait arriver si le régime d’Assad était poussé dans ses derniers retranchements »

Source : contre-Info

Publié le 13 Mai 2011

La France a annulé la totalité de la dette contractée par le Togo, soit 101,1 millions d’euros (plus de 66,3 milliards de francs CFA), a indiqué jeudi le ministre togolais de l’Économie et des Finances sur les ondes de la radio nationale.

(…) « Cet accord par lequel la France a annulé 100% de la dette du Togo traduit dans les faits l’engagement de la France à mettre en œuvre les recommandations du Club de Paris », a déclaré M. Ayassor.

Cette décision est, selon le ministre, un « encouragement par l’intermédiaire duquel la France incite le gouvernement togolais à poursuivre les réformes engagées depuis 2006 en vue de redresser la situation économique du pays, après la longue crise socio-politique qu’il a traversée ».

« La marge créée par l’annulation de cette dette sera utilisée de la manière la plus efficiente possible pour créer les conditions d’une croissance économique forte et durable susceptible de réduire sensiblement la pauvreté qui frappe aujourd’hui les couches les plus vulnérables de notre pays », a assuré M. Ayassor.

Le Club de Paris, groupe informel de créanciers rassemblant 19 des principaux pays industrialisés, avait décidé en décembre d’annuler 203 millions de dollars de dette du Togo, après son accès au point d’achèvement de l’initiative Pays pauvres très endettés (PPTE).

Les créanciers du Club de Paris avaient également exprimé leur intention d’accorder au Togo, un allégement de dette additionnel sur une base bilatérale, pour un montant de 404 millions de dollars.

Source : Le Figaro

Publié le 13 Mai 2011

Source François Desouche

Publié le 12 Mai 2011

Pour l'Europe, la rétention administrative est l'ultime recours en cas de situation irrégulière d'un étranger. Ici, le centre de rétention de Vincennes.
Pour l'Europe, la rétention administrative est l'ultime recours en cas de situation irrégulière d'un étranger. Ici, le centre de rétention de Vincennes.

Une circulaire diffusée jeudi par le ministère de la Justice stipule qu'un étranger ne pourra plus être emprisonné en France au seul motif qu'il est en situation irrégulière. Une application du droit européen.

Le fait pour un étranger de ne pas avoir de papiers en règle ne peut plus être en France un motif d'emprisonnement. C'est le sens d'une circulaire diffusée jeudi par la Chancellerie et consultée par l'AFP.

La consigne est une application d'un arrêt de la cour de justice de l'Union européenne. Saisie par un tribunal italien, celle-ci a jugé illégale le 28 avril dernier la détention d'un migrant en situation irrégulière s'il refuse de quitter le pays. Cet arrêt découle de la «directive retour» européenne de 2008 sur les modalités de reconduite à la frontière, qui prévoit des mesures coercitives proportionnées et graduées. Selon cette directive, la rétention administrative est l'ultime recours, l'emprisonnement étant considéré comme incompatible avec l'objectif d'éloigner un étranger.

Prison pour les comportements violents ou les fraudes avérées

«Afin de se conformer à la décision du 28 avril», la circulaire française demande aux parquets de ne placer en garde à vue et de ne poursuivre un étranger qu'en cas de «comportements de violence envers les personnes dépositaires de l'autorité publique ou de fraudes avérées (faux documents administratifs), détachables de l'infraction de séjour irrégulier ou de soustraction à une mesure d'éloignement.» Pour toute poursuite judiciaire d'un étranger fondée sur le code d'entrée et de séjour des étrangers et du droit d'asile, la circulaire recommande «de s'attacher à caractériser un défaut manifeste de coopération dans la phase d'identification se déroulant pendant la rétention administrative ou de résistance à l'exécution de la procédure forcée d'éloignement».

Pour justifier sa décision, le texte de la Chancellerie explique que l'arrêt européen du 28 avril produisait «des divergences d'interprétation entre diverses cours d'appel» en France, où la loi prévoit que le séjour illégal et la soustraction à la reconduite sont passibles de prison. En application de cet arrêt, des décisions de remise en liberté avaient en effet été rendues à Nîmes, Rennes et Toulouse. D'autres, défavorables aux étrangers, avaient en revanche été prononcées à Paris et Marseille.

Source : le Figaro

Publié le 12 Mai 2011

Communiqué de presse de Steeve Briois

Secrétaire Général du Front National

 
Pour sa sixième visite dans le Nord Pas de Calais depuis 2007, Nicolas Sarkozy quitte les habits de président de la République pour endosser ceux d’un candidat en campagne tentant, au chevet de monde rural, de retrouver sa force de persuasion – et de boniment.

L’attitude d’un Président de la République courageux et responsable aurait été de parler sans fard des vrais problèmes de l’agriculture, par exemple la baisse constante des revenus agricoles de 5 % par an depuis 10 ans, les difficultés d’installation pour les nouveaux paysans sans terre, ou l'effondrement du nombre d’exploitations (en Nord-Pas de Calais, les 12 500 exploitations de 2005 devraient être 7 200 en 2015 selon le cabinet Bceom).

Fidèle à ses habitudes, Nicolas Sarkozy a choisi la posture politicienne du matamore, faisant miroiter à un électorat qu’il cherche tout particulièrement à reconquérir, surtout dans la région de sa principale concurrente, que la France s’opposerait à la liquidation de la PAC. La duplicité est à son comble : qui peut croire que Nicolas Sarkozy, affaibli politiquement et adhérant, sur le fond, aux orientations libérales et mondialistes de la Commission européenne, osera aller « à la crise » face à l’Allemagne et à Bruxelles ?

Les trois visites en un mois de M. Sarkozy dans le Nord-Pas de Calais sont avant tout révélatrices de la panique qui gagne l’Elysée face à la montée en puissance de Marine Le Pen, et le prétexte industriel ou agricole des visites présidentielles ne saurait masquer les intentions de celui qui n’est qu’un perpétuel « grand diseu ».

Publié le 12 Mai 2011

 

BRIGITTE BARDOT VOTERA MARINE LE PEN

Brigitte Bardot nous fait profiter de ses préférences politiques. Devinez

pour qui elle vote…

Interrogée par nos confrères de VSD à propos du suicide de son ex-mari, le

playboy Günter Sachs, Brigitte Bardot en profite pour réaffirmer ses préférences politiques sans aucun complexe.

L’actrice connue pour être proche des idées du Front National (on se rappelle qu’elle a épousé en quatrième noces Bernard d'Ormale, un industriel et sympathisant du FN) n’hésite pas à donner son intention de vote pour la présidentielle de 2012.

A la question du journaliste de VSD : « Quel est le parti politique qui répond le plus à vos attentes ? », Brigitte Bardot répond franco de porc : « J’aime la couleur bleu Marine, si elle n’est pas tâchée du rouge du sang des corridas et de la chasse », montrant ainsi une grande compassion pour les taureaux. Pour le reste… Toujours sur le terrain politique, quand on l’interroge sur la candidature de Nicolas Hulot à la présidentielle, elle répond d’un lapidaire : « Chacun son métier, les vaches seront bien gardées » Brigitte et le registre bovin, une grande

passion…

P.S.B source Voici

 

 

Publié le 12 Mai 2011

"Des archives inédites de Maximilien Robespierre doivent être vendues aux enchères chez Sotheby’s ce mercredi 18 mai prochain. Il est impensable que ces documents et sources historiques quittent la France au risque d'être dispersés.

Robespierre appartient à notre patrimoine national. Ces archives contribuent à notre compréhension contemporaine de la Révolution française quels que soient les débats que suscitent son action et son œuvre. Elles sont de fait propriété de notre peuple."

 

Non, non, ce ne sont pas les déclarations d'un adhérent du FN que vous lisez là.  C'est un membre du ... PCF qui vient juste de se souvenir que nous étions un peuple doté d'un patrimoine et que nous avions le droit d'en réclamer la propriété exclusive ! Le caractère révolutionnaire des archives en question, a sans doute joué sa part dans la saine réaction de M. Pierre Laurent mais qu'importe. Saluons ce sursaut de conscience nationale, le Parti des Confiseurs Fanés n'en est pas coutumier.

Par un adhérent ligérien.

 

Publié le 12 Mai 2011

Exclusif. L'avocat se rapproche du FN.

Vous avez accepté d’être l’avocat de Fabien Engelmann, militant FN exclu de la CGT, et venez d’animer une conférence devant des cadres du Front national. Après avoir soutenu Mitterrand en 1981, puis adhéré un temps au Parti radical, allez-vous rejoindre le FN ? Je n’ai pas pris ma carte au FN, mais je suis très ami, et de longue date, avec Marine Le Pen. Je suis mariniste. Mon lien est avec elle. Nous discutons souvent ensemble et nous ne sommes, d’ailleurs, pas toujours d’accord. Je ne l’ai pas attendue pour combattre l’euro, le traité de Maastricht ou la perméabilité de nos frontières, mais je suis, par exemple, fondamentalement hostile à la peine de mort. Elle s’en remet, du reste, sur cette question, à un référendum.

Êtes-vous favorable à la “préférence nationale” ? Lorsqu’on me pose la question, je réponds : “Et vous, êtes vous favorable à l’infériorité nationale ? ” La préférence nationale, c’est le contraire du racisme puisque c’est la citoyenneté qui prime sur l’origine, notamment ethnique, des individus. La préférence nationale revient à favoriser un Français d’origine tunisienne par rapport à un Tunisien d’origine tunisienne. Je rappelle aussi que la préférence nationale est une idée socialiste mise en place par Roger Salengro sous le Front populaire.

Qu’est-ce qui vous a incité à vous rapprocher du FN ? En France, dès que l’on ne s’éloigne pas du FN, on s’en rapproche… Trois raisons principales m’ont décidé. La première, c’est le déclin de notre pays, menacé de dilution par le mondialisme, et qui réclame de vraies mesures à la fois de bon sens et “révolutionnaires”. La deuxième, c’est la confiscation du pouvoir, l’abandon du peuple et le déni des réalités du PS et de l’UMP. La troisième, c’est que le Front mariniste est 100 % républicain. Le procès en racisme intenté à Marine Le Pen est totalement obsolète. Marine, je la connais : elle n’est ni raciste, ni anti sémite, ni xénophobe ! Moi-même, passionnément attaché aux droits de l’homme, je ne me serais jamais rapproché de Marine Le Pen si elle n’avait pas levé l’hypothèque de l’antisémitisme. Je n’ai pas changé, c’est le FN qui a changé. On peut aimer la France et la défendre sans pour autant être mécaniquement raciste. Je renvoie les sceptiques au formidable livre de Malika Sorel Immigration-Intégration : le Langage de vérité (lire l'entretien de Malika Sorel avec Valeurs actuelles).

Allez-vous appeler à voter pour Marine Le Pen en 2012 ? J’observe l’évolution du Front mariniste et me déciderai avant la présidentielle en fonction de la confirmation, à laquelle je crois, de cette évolution.

Pourriez-vous ensuite être candidat aux élections municipales à Nice ou à Marseille ? Là encore, je me prononcerai le moment venu. Mais je n’ai pas pour habitude, lorsque je m’engage, de faire les choses à moitié. Je ne m’interdis rien.

Qu’est-ce qui vous a décidé, aujourd’hui, à vous exprimer ? La censure, l’intimidation et la menace. J’ajoute que, si je peux aider, à ce moment charnière, à accélérer la légitime “dédiabolisation” du Front mariniste – dont je constate d’ailleurs que personne ne demande l’interdiction ! – , j’aurai le sentiment d’avoir fait oeuvre utile : l’ostracisme dont il est victime attente à la liberté d’expression – qui est notre bien le plus précieux. Je ne supporte pas la “suinte inquisition”. Cet ostracisme me rappelle celui ayant frappé Socrate, condamné à mort car il était l’homme du discernement : celui qui traque les mensonges derrière les mots, ce qui se cache derrière les apparences ; celui qui dénonce le déphasage des élites avec les choses de la vie ; celui qui combat le conformisme logique (tout le monde se répète), le mythe “vertuiste” et l’omphaloscopie – l’amour de son nombril, qui est le contraire de l’amour des autres…

Avez-vous subi des pressions ? Lors que j’ai pris la défense de Fabien Engelmann, j’ai reçu nombre de coups de fil, sur le thème : “Gilbert, tu es fou ! Tu détruis ton image, on ne t’invitera plus nulle part…” Il est vrai qu’il est si confortable de faire partie de la bulle bien-pensante ! Moi aussi j’ai été intoxiqué, mais je n’ai cessé de m’interroger : est-ce vraiment ce que je pense ou est-ce ce que je “dois” penser ? Et j’ai cherché à comprendre… Je suis viscéralement un esprit libre. Je ne supporte pas qu’une société, ou en l’occurrence un système, me dicte mes comportements. Et cela, de même que l’intérêt de mon pays – « La France, d’abord », comme disait Clemenceau, mon exemple – , passe avant mon petit confort personnel…  Propos recueillis par Arnaud Folch Valeurs actuelles

Publié le 12 Mai 2011

R Suite aux propos de Laurent Wauquiez, les services du ministère de la Solidarité ont comparé les revenus respectifs de foyers bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) et de foyers dont l’un des membres est rémunéré au Smic, pour montrerque l'on ne vit pas mieux avec le RSA que sans travail.

Les résultats confirment la thèse. A ceci près que les services n'ont fait que comparer les montants versés et ont omis de mettre dans la balance les avantages liés au RSA (gratuité dans les transports en commun, exonération de la taxe d'habitation...).

Michel Janva le salon beige

Publié le 12 Mai 2011

Publié le 12 Mai 2011

Lu sur le blog de Denis Sureau :

R "L'Institut national d'études démographiques (Ined) a publié les résultats d'une enquête statistique très fouillée intitulée TeO pour Trajectoires et origines, sur « la diversité des populations en France ». Ses premières conclusions bousculent des chiffres fréquemment avancés par les politiques ou les journalistes sans références sérieuses. Ainsi, il n'y aurait pas « 5 à 10 millions » de musulmans en France contrairement aux récents propos tenus par Claude Guéant, ministre de l'intérieur, mais 4 millions au maximum. Ni 2 millions de protestants, mais guère plus de 500 000. Ni 500 000 juifs, mais 125 000. Le catholicisme demeure très largement la principale religion en France, représentant encore 43% de la population des 18 à 50 ans."

Michel Janva le salon beige

Publié le 12 Mai 2011

En ce lendemain de 8 mai, Nicolas Sarkozy, chef des armées, peut être satisfait : le soldat de 1re classe Loïc Roperh a été tué par l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au cours d’une mission de reconnaissance dans la région afghane de Kapisa, zone d’âpres combats entre la coalition occidentale et les insurgés.

La victime est ce soldat de 1re classe du 13e régiment du génie de Valdahon (Doubs). L’engin explosif visait les sapeurs du détachement d’ouverture d’itinéraires piégés (DOIP), chargés de préparer le terrain à une opération dans la vallée de Tagab.

Toute honte bue, l’Élysée communique que Nicolas Sarkozy « présente à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances et s’associe à leur douleur ».

Cela porte à 57 le nombre de soldats français tué en opération en Afghanistan depuis fin 2001.

Jusqu’à présent aucun de nos politiciens va-t-en-guerre, toujours généreux avec la vie des autres, n’a osé passer un séjour aux côtés de nos 4.000 soldats engagés en Afghanistan pour une cause qui ne nous regarde pas, ni n’a songé à y envoyer un de ses proches.

Qu’il repose en paix !

NPI

Publié le 12 Mai 2011

"Subvention européenne de 176 456 euros pour 736 cartes postales. Ce qui nous fait tout de même la carte postale à 240 euros !

I Le projet catalan « 736 Ideas 4 a Dream » (« 736 idées pour un rêve ») s’est vu allouer une subvention de 176 456 euros en 2009 par le programme « Citoyenneté » de la Commission européenne. Ce projet forcément « citoyen » a un « rêve », celui d’« une Europe sans exclusion sociale ». Objectif : créer 736 cartes postales (comme le nombre d’eurodéputés) et les exposer dans six villes européennes, afin de mettre en avant de « nouvelles formes de communication et de dialogue entre les membres du Parlement européen et les citoyens, ensemble dans la lutte contre l’exclusion sociale. »

Michel Janva le salon beige

Publié le 12 Mai 2011

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National :

Marine Le Pen, Présidente du Front National, salue la décision du gouvernement danois de rétablir des contrôles à ses frontières terrestre et maritime.
Face à l’afflux de migrants tunisiens et libyens, le Danemark ne fait que défendre légitimement ses intérêts nationaux.

Voilà qui tranche avec le blabla permanent et la totale inaction du gouvernement de Nicolas Sarkozy. Pendant que le pouvoir sarkozyste multiplie les discours électoralistes sans lendemain, les autres pays agissent vraiment.

Marine Le Pen rappelle qu’elle fait, seule, la même proposition de bon sens pour la France depuis plusieurs mois. Plus exposé que le Danemark, notre pays a d’urgence besoin de reprendre le contrôle de ses frontières. A terme, la seule solution est de quitter Schengen.