Publié le 17 Janvier 2012

Le 22 janvier 2012 se tiendra comme chaque année la traditionnelle « Marche Pour la Vie » qui a pour thème cette année : « Je marche et je vote pour sa vie ».

 

« Dans le respect de la loi naturelle, la société qu’il nous faut construire doit permettre aux hommes d’accéder à leur finalité : s’élever dans leur dignité. » (Extrait de la charte de Liberté Pour la France).

Pour plus d’informations : http://enmarchepourlavie.fr/

Publié le 17 Janvier 2012

Au mois d'octobre 2011, le Front National et 342 de ses adhérents ont cité Mathieu Madénian devant le tribunal correctionnel de Paris, se plaignant de l'infraction d'injure à leur égard alors que Mathieu Madénian avait dit ceci en direct à la télévision : « 18 % de français qui votent pour Marine Le Pen et le Front National, c'est 18 % de fils de pute ».

L'affaire est venue à une première audience de procédure de la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris le vendredi 13 janvier 2012.

Dans toutes ces affaires, une consignation est ordonnée par le tribunal, dans toutes ces affaires, cette consignation est d'un montant de 1000 €.

Mais, dans ce dossier, à la demande expresse de l'avocat de Mathieu Madénian et du procureur de la république de Paris, la consignation a été fixée à la somme invraisemblable de 35 200 €.

Le Front National et les plaignants interjettent appel de cette décision. Elle est méprisante et inique. Elle est prise spécialement parce qu'il s'agit du Front National et d'adhérents du Front National. Elle vise à les empêcher manifestement de se plaindre. Il faut espérer que la cour d'appel modifiera ce jugement scandaleux.

Publié le 16 Janvier 2012

Communiqué de presse de Marine LE PEN

Dans un commentaire intitulé « Jean Lassalle, la faute », le conseiller général PS de Saint Jean Pied de Port dans les Pyrénées-Atlantiques a osé déclarer que : « Il est clair pour moi que ceux qui parraineront Marine Le Pen auront franchi le Rubicon et sont prêts à des alliances avec le Front National au sein de la Droite.. »*

Je condamne avec la plus extrême fermeté cette déclaration inadmissible qui s’assimile à une menace claire à l’adresse des maires, élus de la république, et demande à Monsieur Hollande de les condamner sans ambiguïté.

J’ai demandé à mes conseils de déposer une plainte et je saisi le conseil constitutionnel dans sa mission de juge de la régularité du scrutin (article 58 de la constitution de 1958).

*http://hendaye.parti-socialiste.fr/2012/01/09/jean-lassalle-la-faute/

Publié le 13 Janvier 2012

Communiqué de Presse de l’équipe de campagne de Marine LE PEN

Après avoir proposé de remplacer le vote par des notes, le think tank proche du PS, Terra Nova, vient de frapper à nouveau, cette fois au sujet du projet de Marine Le Pen.

Et une nouvelle fois, le rendu est pour le moins farfelu.

Sans faire dans la nuance, à coup de formules et non d’arguments, Terra Nova pense démonter le projet de Marine Le Pen, alors qu’il se contente d’aligner les habituels poncifs que défendent en chœur depuis des années le MEDEF, l’UMP et le PS.

Terra Nova serait bien inspiré de renouveler ses références, et de s’intéresser aux travaux de fond des nombreux économistes et Prix Nobel d’économie qui ont démontré les méfaits de l’euro et du libre-échange généralisé. L’équipe de campagne de Marine Le Pen est à sa disposition pour l’aiguiller vers ces sources utiles au débat.

Terra Nova serait bien inspiré aussi de presser son candidat François Hollande à présenter un projet, à le chiffrer, car les Français attendent toujours un début de commencement de projet socialiste. Pour l’heure, chez Hollande, c’est slogans, incantation et bourdes à répétition. Bref, le vide.

Enfin, si Terra Nova voit dans le projet de Marine Le Pen de la « science-fiction », il doit cesser de considérer les Français comme des extraterrestres, lui qui a récemment conseillé au PS de laisser tomber les classes populaires au profit des « minorités » (que signifie ce terme en République ?).

Avec la machine à perdre Terra Nova à ses côtés, François Hollande n’a pas besoin d’adversaires pour aller droit dans le mur…

Publié le 13 Janvier 2012

Ce matin aura lieu les funérailles d'un de nos militants, toutes nos pensées et nos prières vont vers lui et ses proches et nous rendons hommage à son travail qu'ila accompli dans la discrétion depuis plusieurs années au côté de Florence, en distribuant de nombreux tracts dans les boites aux lettres stéphanoises.

Publié le 13 Janvier 2012

La 1ère Guerre Mondiale a été l’un des événements le plus important de l’histoire de l’humanité. Cet épisode extrêmement meurtrier a révolutionné les fondements du monde moderne, que ce soit en termes de démographie, de géopolitique ou  de technologie.  Cette guerre totale a eu lieu essentiellement sur la terre  française. C’est sur notre sol que s’est joué l’avenir du monde, à Verdun, Ypres, …. La France a donné 1 500 000 de ses enfants pour gagner des batailles parmi les plus dures qu’ont eu à endurer des êtres humains. Ces gens là, leurs frères, blessés, défigurés, méritent une reconnaissance éternelle de notre pays qu’ils ont défendu et sauvé avec un courage extraordinaire.

Sarkozy a fait voter un texte de loi, selon lequel, le 11 novembre, on ne commemorerait plus seulement les poilus victorieux de 1918, les héros de la Marne ou de la Somme, mais l’ensemble des soldats morts sous les drapeaux.

Chaque mort d’un soldat français est un drame, et notamment pour ses proches. Je suis un ancien militaire ayant servi au Tchad. Je dois reconnaître qu’il n’y a aucune comparaison à effectuer entre le sacrifice collectif et patriotique de 14-18, et des interventions ponctuelles faites ici ou là sous les commandements divers, pour des raisons discutables, et pour des résultats parfois humiliants pour notre pays ; l’Afghanistan a été un cinglant échec, et la situation là-bas s’est dégradée depuis l’intervention alliée. Cela a coûté la vie à 78 soldats français qui sont morts pour rien !

La première guerre mondiale, dont le dénouement a hésité, a été, après une lutte sans merci, qui a emmené des millions de morts,  une immense victoire française. C’est peut-être pour cela que Sarkozy veut diluer sa portée, nier son caractère unique. Le patriotisme l’inquète. Non, décidément ce personnage n’aime pas la France.

Marc G, adhérent ligérien

Publié le 12 Janvier 2012

En 2012, faut pas que Sarkommence,

Mais faut pas croire non plus Hollandemains qui chantent.

Publié le 12 Janvier 2012

 

Pour écouter cliquer ICI

Publié le 12 Janvier 2012

Au centre, Sophie Robert, nouvelle secrétaire départementale de la fédération de la Loire du FN/ photo Claude Essertel

Au centre, Sophie Robert, nouvelle secrétaire départementale de la fédération de la Loire du FN/ photo Claude Essertel

 

Pour la présidentielle, le parti frontiste semble inquiet sur l’obtention des 500 signatures. Dans la Loire, la frilosité des élus ne fait pas exception.

A l’aube de la présidentielle, Sophie Robert, nouvelle secrétaire départementale de la fédération de la Loire du FN est inquiète. «?Les promesses de parrainages sont loin d’être atteintes »?s’alarme la conseillère régionale frontiste. Et dans la Loire, la frilosité des élus ne fait pas exception. «?Nous avons moins de cinq signatures. Ce n’est vraiment pas beaucoup?» reconnaît-t-elle. Surtout si on compte, celles évidentes des trois conseillers régionaux ligériens.

Publié le 11 Janvier 2012

Communiqué de presse de Marie-Christine ARNAUTU
Conseiller politique de Marine LE PEN aux Affaires Sociales
Porte-parole de la campagne de Marine LE PEN

La polémique née autour de la proposition de François Hollande de réformer le quotient familial appelle deux réflexions : 

-          La cacophonie, génératrice de multiples couacs au sein du PS, entourant l’accouchement difficile d’un projet présidentiel  « de gauche »

-          La volonté commune au PS et à l’UMP d’occulter définitivement la vocation initiale des lois de 1945 relatives à la famille dont l’objectif était de favoriser la natalité française et d’aider toutes les familles, quel que soit leur revenu.

Même si le gouvernement tente aujourd’hui de se défausser une fois de plus de ses responsabilités, c’est bien sous l’impulsion de Mme Morano, secrétaire d’Etat chargée de la famille, qu’a été créé le 29 octobre 2011 le Haut Conseil de la Famille. Or, c’est à la demande de ce dernier que la direction du Trésor vient d’établir une note préconisant de réformer le quotient familial.

Il n’y a donc pas lieu de s’étonner que François Hollande se soit immédiatement inspiré de ce texte émanant de l’UMP pour assassiner les familles et tout particulièrement celles des classes moyennes.

Après avoir tenté de reporter la date de revalorisation des allocations familiales du 1.1 au 30.4.12, après avoir envisagé de les subordonner aux conditions de ressources (sur les conseils de Jacques Attali) et de les fiscaliser, après les avoir désindexées de l’inflation, c’est avec une grande malhonnêteté intellectuelle que l’UMPS essaie encore de s’ériger en défenseur des familles.

 

 

 

La famille est l’élément central et fondamental de la société. Elle se doit  d’être protégée, valorisée et préservée. Sa dissolution, sa mise au banc des préoccupations des pouvoirs publics sont les signes avant-coureurs d’une société décadente et égoïste. Une politique familiale volontariste est un des premiers gages de la solidarité nationale et de la préservation de notre identité nationale.

 

Marie-Christine Arnautu, conseiller politique de Marine Le Pen aux Affaires Sociales, dénonce vigoureusement ce nouveau coup de grâce asséné aux familles des classes moyennes et rappelle que la famille, premier endroit de transmission des valeurs d’exemple et d’éducation et centre d’une solidarité intergénérationnelle est une des grandes priorités du projet présidentiel de Marine Le Pen.