Publié le 8 Septembre 2016

Communiqué de Sophie ROBERT, Muriel COATIVY et Alain BREUIL : l'A45 a du plomb dans l'aile !

Le financement de l’A45 va coûter, au minimum, 790 millions payé par le contribuable. Vinci exploitant l’infrastructure, recevant le bénéfice des péages et bénéficiant en plus d’une clause de déchéance qui permettra, si la rentabilité du projet n’est pas atteinte, d’appeler encore une fois le contribuable à la rescousse. Encore tout « bénéf' » pour Vinci. Sachant que l’ensemble des travaux confiés à ces grands groupes de constructions (opéra, aéroport, musée de la confluence…) ont vu le prix multiplié par 3 ou 4 !

Le nouveau pont sur le Rhône, absolument nécessaire pour l’A45, n’est ni chiffré, ni intégré à la concession, qui va payer ?

Rien n’est fait pour faciliter l’accès de l’A45 à la ville de Lyon et la métropole. A contrario Gérard Collomb va déclasser l’A6 et l’A7 en boulevard urbain. Sans aucun accord pour l’instant, entre la région et la métropole. L’A45 ne va pas régler les bouchons de l’ensemble de la métropole lyonnaise. Elle va au contraire les augmenter en rajoutant des voitures aux usagers actuels du TER.

Les pertes agricoles générées par la perte de 500 hectares n’ont pas été estimées mais elles l’ont été en 1935 avec le projet d’Autostrade Lyon-St Etienne !

Le projet s’assoit sur le Grenelle de l’environnement de 2007, qui avait l’engagement de ne pas doubler les autoroutes existantes.

Aucune étude n’a été entreprise avec la SNCF pour augmenter la capacité de la ligne actuelle (train à deux étages, allongement des quais pour avoir des trains plus longs, amélioration du cadencement par augmentation de la puissance électrique délivrée).

Alors deux questions se posent :

  • Monsieur Wauquiez veut-il transformer Saint-Etienne en banlieue de Lyon, et la transformer en banlieue dortoir !
  • Les conditions très généreuses d’octroi de la concession à Vinci peuvent-elles expliquer les revirements soudains de certains élus ?

Publié le 8 Septembre 2016

Les fautes de grammaire et d'accord ont été signalées à France Bleu via leur compte twitter...

#Soupir

Publié le 7 Septembre 2016

1 tweet "raciste" VS... des milliers de tweets anti-français... de quoi la Presse préfère-t-elle parler ?

Publié le 7 Septembre 2016

Publié le 6 Septembre 2016

FN42 : c'est la rentrée pour le bureau... et pour vous !
FN42 : c'est la rentrée pour le bureau... et pour vous !
FN42 : c'est la rentrée pour le bureau... et pour vous !

Ca y est, le bureau est rentré et vous prépare une année haute en couleur (de préférence Bleu, Blanc et Rouge) avec plein de rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte !

Commencez immédiatement par noter notre tout premier événement de l'année dans la Loire, la rentrée familiale du FN42 :

Samedi 1er Octobre, à partir de 12h au Château d'Ailly, avec la présence exceptionnelle de Nicolas BAY, n°3 du Front National, Secrétaire Général du premier parti de France.

Ambiance conviviale et familiale garantie, alors guettez vos boites aux lettres, l'invitation arrive !

Publié le 6 Septembre 2016

Rappelons que Nicolas Bernard-Buss, opposant à la Loi Taubira durant les années Manif pour Tous avait été condamné à du ferme avec mandat de dépôt pour "rébellion"...

Mais sinon, tout va mieux. La Jeunesse Communiste peut s'en prendre aux autorités régaliennes sans passer par la case prison, eux.

Publié le 5 Septembre 2016

Publié le 1 Septembre 2016

Publié le 1 Septembre 2016

Publié le 1 Septembre 2016

Pélussin : petit raz de marée de fin de saison !
Pélussin : petit raz de marée de fin de saison !
Pélussin : petit raz de marée de fin de saison !
Pélussin : petit raz de marée de fin de saison !
Pélussin : petit raz de marée de fin de saison !

Ils sont vaillants nos patriotes !

Pélussin par 30°c a vu sa place envahie de flammes en quelques secondes ! Il n'est pas beau notre département, dans un pays aux racines chrétiennes si souvent méprisées par les politiques en place ? Voyez ce petit clin d'oeil qui nous apparu !

Les habitants sont toujours aussi ravis de rencontrer des représentants du FN42 et y vont de leurs questions et de leur intérêt pour le premier parti de France. Nous ne lâcherons pas le terrain en cette année si importante, si cruciale pour le pays : aucune voix ne doit manquer !