Publié le 7 Avril 2013

http://s1.lemde.fr/image/2012/12/05/534x0/1800008_5_19d2_ce-qu-a-ecrit-mediapart-est-factuellement_c4fcbd450c3d3708299e6fa8f42704c1.jpgDe quoi s'agit-il cette fois-ci ? D'une affaire de femme de ménage philippine, sans papiers, elle était employée au noir et payée en liquide entre 2003 et 2004, pour 40 heures mensuelles à raison de 250€/mois...

Le pot-aux-roses a été révélé par une lettre anonyme postée en Lot-et-Garonne et qui atterrit étrangement sur la table d'un procureur de la république parisien.

En novembre 2007, Jérôme Cahuzac était condamné pour avoir employé cette jeune sans papiers. Condamné sans peine, ni inscription au casier judiciaire. Evidemment.

Encore un bel exemple de république irréprochable. Et dire qu'il souhaite récupérer son siège de député...

Publié le 7 Avril 2013

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/06/Melenchon-staline1.jpgJean-Luc Mélenchon se déclarait, en mars 2012, hostile à une transparence totale du patrimoine des élus. Dans un entretien à La Croix, il assurait ne pas être "un homme public mais un homme privé avec des activités publiques."

"Je suis favorable à 100% au contrôle du patrimoine des élus par un organisme indépendant, à la condition qu'il soit spécialisé et astreint au devoir de réserve", précisait alors le candidat du Front de gauche, avant toutefois d'asséner : mais "il n'y a pas de raison que ces informations se retrouvent sur la place publique, ou alors il faut publier la feuille d'impôt de tout le monde. La transparence ne doit pas être une exigence névrotique."

Mélenchon estimait, enfin, qu'"aucune vie n'est possible dans la transparence complète."

Publié le 6 Avril 2013

413363 438402656222322 948668578 o"C'est toujours l'inlassable médiocrité des socialistes qui l'emporte..."

Répondant au communiqué de Mathieu Chovet, Secrétaire du FNJeunesse de la Loire (à lire ici), Mehdi Dardouri, des Jeunes socialistes de Saint-Etienne, a pris le parti de se hisser au niveau des responsables du PS en m'accusant personnellement de soutenir l'ancien élu FN, Alexandre Gabriac. Suite à la publication d'une photo le montrant bras tendu en avril 2011, photo dont l'authenticité n'a, à ce jour, jamais été vérifiée formellement, Alexandre Gabriac avait immédiatement, par précaution, été suspendu du Front National, puis exclu par notre mouvement.

Sur le plateau de l'émission "La Voix est Libre" sur France 3 Rhône-Alpes (30-03-2013), j'ai affirmé avoir apprécié travailler à ses côtés durant près d'un an, rappelant qu'il était un "élu compétent."

Ce qu'il adviendra par la suite, ne peut évidemment pas m'être reprochée. A ce titre, je réaffirme mon rejet évident, constant et catégorique de toutes les idéologies totalitaires et meurtrières.

De votre part, M. Dardouri, puisque vous avez été (mal) élevé dans le culte de François Mitterrand, illustre décoré de la Francisque et ami fidèle du déporteur zêlé René Bousquet, voilà qui était osé. Fidèle à vos "leaders", vous avez déformé mes propos, sortant une phrase de son contexte, banalisant ainsi l'horreur nazie pour servir vos petits intérêts personnels.

C'est grave ! Nous nous réservons en conséquence le droit de saisir la justice pour ces propos attentatoires à ma réputation.

Publié le 6 Avril 2013

http://img.over-blog.com/206x261/3/39/78/81/DE-PEYRECAVE-Gabriel.jpgLe blog Politique 42 que vous pouvez retrouver en cliquant sur le lien suivant, reprend le communiqué de Gabriel de Peyrecave, Conseiller régional et candidat Front National à la mairie de Saint-Etienne, en ces termes : 

"Roms

La présence de Roms à proximité du stade Geoffroy-Guichard permet au candidat frontiste aux municipales stéphanoises de renvoyer dos à dos UMP et PS sur leur politique migratoire. Gabriel de Peyrecave rappelle les conséquences du traité de Lisbonne approuvé par les deux formations. Le conseiller régional réclame une "maîtrise des frontières nationales.""

Publié le 5 Avril 2013

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/images/7554474F-ACAC-46F7-8357-2A31EFD2C550/LRL_03/dino-cinieri-depute-de-la-droite-sociale-(majorite).jpgEn pleine affaire Cahuzac, des députés UMP n'ont pas mieux à proposer qu'une amnistie fiscale pour ceux qui rapatrient leur argent afin de le réinvestir en France.

L'initiateur est le député de la Loire (photo), Dino Cinieri.

Pourquoi cette proposition de loi fort malvenue ?

On a peut-être un début de réponse en lisant l'entretien qu'a accordé au Monde diplomatique, Eric Vernier, qui est l'auteur du livre "Techniques de blanchiment et moyens de lutte." A la question : "d'autres hommes politiques français ont-ils des avoirs non déclarés placés en Suisse ?", il a répondu : 

"Il n'y a pas longtemps, nous avons eu l'affaire Lamblin, élue verte parisienne qui blanchissait la fraude fiscale de son grand-père en Suisse avec l'argent de la drogue. Nous avons actuellement des affaires en cours, plutôt dans le camp de la droite."

Donc sinous comprenons bien, en rapatriant son argent, Jérôme Cahuzac peut,et même, doit retrouver son poste de ministre ? Il peut aussi rester député ? 

Voilà de petits arrangements entre amis qui ne font pas très sérieux M. Cinieri...

Publié le 5 Avril 2013

http://www.ouest-france.fr/photos/2013/04/03/130403131422159_8_000_apx_470_.jpgNous avons l'honneur de faire partie du Comité créé en vue de rassembler 600.000 euros pour ériger une statue de Jérôme Cahuzac devant le Parlement.

Mais le choix de l'endroit propice a plongé le Comité dans l'embarras...

Nous avons pensé qu'il n'était pas prudent de l'ériger à côté de la statue de Georges Washington, qui n'a jamais menti, ni à côté de celle de Lloyd George, qui n'a jamais dit la vérité, puisque Jérôme Cahuzac n'a jamais pu faire la différence...

Après avoir bien réfléchi, nous avons décidé que ce serait une bonne idée de l'ériger à côté de celle de Christophe Colomb, le plus grand socialiste de tous les temps, puisqu'il est parti sans savoir où il allait, qu'il est arrivé sans savoir où il était, et qu'en revenant il ne savait pas où il était allé, le tout avec l'argent des autres.

Il y a cinq mille ans, Moïse a dit aux enfants d'Israël : "Prenez vos pelles, montez sur vos chameaux, et je vais vous conduire à la terre promise." Près de cinq mille ans plus tard, Nicolas Sarközy a dit : "Posez vos pelles, asseyez-vous, allumez une "camel", nous sommes en terre promise." Aujourd'hui, François Hollande vole nos pelles, nous donnes des coups de pied au c**, augmente les prix des camels, et rafle la terre promise.

Si donc vous êtes un citoyen auquel il reste quelque argent après avoir payé vos impôts, nous comptons sur vous pour apporter votre généreuse contribution à ce projet culturel de très grande actualité, et qui grandira l'honneur de notre Parlement et de nos parlementaires.

Publié le 5 Avril 2013

http://www.dreuz.info/wp-content/uploads/Egypte-2-500x308.jpgUn accord a été conclu pourun prêt de 4,8 milliards de dollars par le FMI au régime islamique égyptien (le mot "prêt" reste évidemment théorique tant que le montant n'aura pas été remboursé au FMI).

Le ministre islamiste égyptien des Finances, El-Morsi El-Sayed Hegazy, indique que les négociations avec le FMI connaîtront une issue à la fin de ce mois d'avril. Il indique également que l'Egypte négocie avec le Fonds monétaire arabe un prêt de 465 millions de dollars.

Publié le 4 Avril 2013

Gabriel de peyrecave PhotoCommuniqué de Gabriel de Peyrecave, Conseiller régional, candidat à la mairie de Saint-Etienne

Ce vendredi 5 avril 2013, Erwann Binet, député socialiste de l'Isère, rapporteur du projet de loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels, animera de nouveau un "débat" à Saint-Etienne, cette fois-ci à la fac.

La Manif pour Tous vous donne rendez-vous à l'arrêt de tram "Tréfilerie", dès 17h. En famille ou entre amis, n'hésitez pas à venir nombreux. 

Gabriel de Peyrecave rappelle que le mariage homosexuel est une dangereuse ineptie à laquelle il faut, coût que coûte, barrer la route !

La France, république indivisible, laïque, démocrate et sociale, ne peut pas, par définition, accepter de voir une communauté minoritaire lui imposer ses moeurs, plus encore lorsque ces derniers vont à l'encontre de la nature elle-même.

Il est inadmissible que la loi naturelle puisse être remise en cause !

Les responsables du FN42 disponibles, Sophie Robert en tête, Secrétaire départementale, seront présents pour manifester leur désaccord au projet.

(17h arrêt de tram "Tréfilerie")


Publié le 4 Avril 2013

http://img.over-blog.com/206x261/3/39/78/81/DE-PEYRECAVE-Gabriel.jpgEn cliquant sur le lien ci-après,vous aurez accès à l'article du Grisou, qui résume très bien la situation à Saint-Etienne entre un Gaël Perdriau, symbole d'une UMP sans véritable leader, pour ne pas dire "tiède", et une UDI où sévit l'opportuniste Gilles Artigues, l'homme qui, rappelons-le, a permis à M. Vincent de remporter la mairie en 2008...

L'article se résume en une phrase... qui ressemble énormément à un aveu : 

"Chacun sait que la présence de deux listes (UMP et UDI) serait suicidaire pour l'opposition, d'autant que le FN a désigné Gabriel de Peyrecave comme tête de liste à Saint-Etienne. Le jeune conseiller régional vient de donner le ton d'une campagne qui sera virulente contre la municipalité Vincent."

Publié le 4 Avril 2013

http://www.lexpress.fr/medias/324/anne-hidalgo-attends-a-ceremony-at-the-paris-city-hall_36.jpgAlors que François Hollande a insisté sur les efforts à faire en matière de durée de cotisation, la candidate socialiste à la mairie de Paris, ancienne directrice de travail, a été "admise à faire valoir ses droits à la retraite, à sa demande", à compter du 1er juillet 2011.

"Par arrêté du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé en date du 27 janvier 2011, Mme Anne Hidalgo, directrice du travail, est radiée des cadres et admise à faire valoir ses droits à la retraite, à sa demande, à compter du 1erjuillet 2011."

Cette "avisée personne" étant née le 19 juin 1959, elle avait donc à peine 52 ans quand elle a bénéficié de cette agréable disposition.

Plus finement encore, ayant dépassé de peu les 50 ans au 1er janvier 2011, elle a pu bénéficer d'une pension calculée sur la base de la législation en vigueur avant la loi du 9 novembre 2010, fort généreuse.

Autant dire que Mme Hidalgo est fort bien conseillée...

Publié le 4 Avril 2013

La commémoration du 220ème anniversaire de l'Insurrection s'étalera sur plusieurs mois. Lech Walesa, 5ème président de la république polonaise, considéré comme le libérateur de la Pologne du joug communiste, présidera la cérémonie d'ouverture le 18 avril prochain

Pour Bruno Retailleau, président du Conseil général, la commémoration sera placée sous le signe du pardon : "Les Vendéens ont pardonné à plusieurs reprises à leurs adversaires. Cette attitude des hommes de ce temps a marqué durablement la manière dont la Vendée s'est reconstruite, et la façon dont, aujourd'hui encore, elle se comporte face aux événements."

"Les Vendéens ont refusé de céder à l'engrenage de la vengeance et de la haine : rien de grand ne se construit dans la rancoeur", poursuit Buruno Retailleau.

A propos de Lech Walesa, le président du Conseil général explique qu'il "est une figure universelle du refus de la violence. Il symbolise une résistance populaire à l'oppression d'Etat qui fut aussi celle des paysans vendéens. Il y a un parallèle évident entre le dévoiement de l'égalité sous le régime soviétique et le dévoiement de la liberté sous la Terreur révolutionnaire."

Grâce au documentaire ci-dessous, participons, nous-aussi (!), au "devoir de mémoire" en n'oubliant pas cet épisode sanglant de la Terreur.

Publié le 3 Avril 2013

413363 438402656222322 948668578 oImmigration, insécurité, Roms, surtaxation : les commerçants s'en vont, Roanne devient une ville-fantôme ! 

Le centre-ville de Roanne traverse une crise sans précédent. Et le projet "Coeur de cité" de la maire socialiste, Laure Déroche, qui souhaite à tout prix laisser une trace, n'y est pas étranger. 

Depuis trois ans, les commerçants, excédés par l'insécurité permanente, l'arrive massive des Roms, les travaux incessants et le prix de parkings inaccessibles, travaillent la peur au ventre. Quand ils ne sont pas contraints de fermer définitivement boutique !

"Une quinzaine de commerçants ont mis le cadenas sur la porte."

Cessation d'activité, fin de bail, de nombreux locaux cherchent des repreneurs. Si les grandes enseignes survivent, aucune activité n'est aujourd'hui épargnée !

Le coûteux projet "Coeur de cité" est pointé du doigt.

Plus grave, la mairie PS va jusqu'à nier l'existence d'un problème roannais. "On est dans la normalité des choses. Globalement les objectifs ont été atteints en terme de dynamisme et de créativité", répètent-ils aveuglément.

Les commerçants participent de manière essentielle à la vie économique et sociale de notre pays.

Conscients de ce que vivent les commerçants, parce qu'ils doivent être soutenus et encouragés, Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire, Conseiller régional, et le FN proposent :

- La mise en place de la tolérance zéro, pour que la peur change de camp.

- La création d'une force de sécurité municipale dédiée aux commerçants.

- Le renvoi chez eux des délinquants étrangers.

- De mettre un terme à la politique de "Gestapo fiscale" pour la remplacer par une imposition et des taxes moins confiscatoires ! Les commerçants doivent être encouragés, et le travail, récompensé. La revitalisation du centre-ville de Roanne, passe par là !