Publié le 5 Octobre 2016

Feurs : le Maire LR, Jean-Pierre TAITE en faveur de l'invasion migratoire ! SCANDALE !

Les masques tombent, Laurent Wauquiez, président par intérim du parti dont est membre Jean-Pierre Taite fait un flop, que dis-je un flop : une trahison ! Non, les maires LR ne sont pas de l'avis de leur leader, ils sont favorables à l'invasion migratoire. Aucune cohérence à l'UMPS, tout le monde fait sa sauce, c'est du grand n'importe quoi. Et pendant ce temps là, ce sont les français qui trinquent... 

En refusant de signer la Charte "Ma Commune Sans Migrants", le maire de Feurs se rend complice d'une politique migratoire criminelle, qui tue le pays à petit feu.

Défiant les élus municipaux FN, Charles PERROT et Sophie ROBERT, le gestionnaire de la ville s'est exclamé après avoir plié en quatre le papier :

"mais pourquoi vous me la donnez, je vais la jeter, je ne vais pas la lire !"

Une manière de défier les ligériens en quelque sorte. Belle façon de faire de la politique. Si seulement tous ces zozos comprenaient qu'ils ne garderont pas leur siège longtemps de cette manière-là.

Publié le 5 Octobre 2016

Publié le 4 Octobre 2016

Communiqué du Collectif RACINE de la Loire

A l’issue de plusieurs mois de travail, et en collaboration avec d’autres antennes départementales, le collectif Racine de la Loire, constitué de professeurs, administratifs de l'Education Nationale, parents, personnels des écoles, collèges et lycées de notre département, a remis à Marine le Pen, conjointement avec l’ensemble des collectifs, 100 propositions pour l’Ecole et l’Université de demain.

Ce document permettra ainsi d’élaborer son programme présidentiel.

Ces propositions, encore susceptibles d’évoluer, sont le fruit d’une réflexion et d’un travail de terrain précieux : à l’inverse des autres partis, le Front National s’appuie sur le réel et ceux qui y vivent ! Des mesures de bon sens qui remettront éducation et enseignement à leur juste place...

Pour nos enfants, il est urgent d’agir ! Vivement 2017 !

Raphaëlle Jeanson
Responsable Collectif Racine FN42

http://www.collectifracine.fr/blog/2016/09/22/les-100-propositions-du-collectif-racine-pour-lecole-et-luniversite-de-demain/

Publié le 4 Octobre 2016

Rentrée Familiale : Merci à tous !
Rentrée Familiale : Merci à tous !
Rentrée Familiale : Merci à tous !

Merci à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la réussite de cette Rentrée Familiale du FN42 !

Merci à Nicolas BAY de nous avoir fait l'honneur d'être des nôtres !

Merci à l'équipe de préparation, de sécurité, de rangement, de cuisine, de sono, bref à tous ceux qui oeuvrent pour que cette fédération rayonne de son patriotisme et nous mette en ordre de marche derrière Marine Le Pen pour 2017.

Il n'est jamais trop tard, alors si vous ne l'avez pas encore fait : rejoignez-nous !

S.R

Publié le 1 Octobre 2016

Publié le 1 Octobre 2016

Migrants et absence d'arrêté préfectoral : le SCANDALE D'ETATMigrants et absence d'arrêté préfectoral : le SCANDALE D'ETATMigrants et absence d'arrêté préfectoral : le SCANDALE D'ETAT
Migrants et absence d'arrêté préfectoral : le SCANDALE D'ETATMigrants et absence d'arrêté préfectoral : le SCANDALE D'ETATMigrants et absence d'arrêté préfectoral : le SCANDALE D'ETAT

A #SaintDenisdeCabane et à #Valfleury, les migrants arrivent dans quinze jours / 1 mois !
Mais nous pouvons d'ores et déjà vous affirmer l'impensable : IL N'Y A PAS D'ARRETE PREFECTORAL ! (cf. photo 1)


Qu'est ce que cela signifie ?

Cela signifie que l'Etat, avec la complicité de la Préfecture, est dans l'illégalité la plus totale !

En effet, il n'a pas le droit, sans arrêté, d'imposer à quiconque la venue de migrants... dans des lieux dont la parfaite salubrité n'est, par ailleurs, pas prouvée.

En agissant de la sorte, la Préfecture de la Loire semble désormais nier la distinction entre l'immigration régulière et l'immigration illégale.
Preuve en est : saviez-vous qu'à #Riorges, #Régny et #Mably ils sont déjà arrivés depuis 11 mois ( vérifiez ici : http://www.le-pays.fr/…/des-refugies-syriens-sont-arrives-i… )
... mais l'arrêté ne date que du 22 septembre 2016 !
En d'autres termes, il s'agit d'une véritable forme de "viol administratif" ! (cf. photo suivantes)

Il reste 2 solutions : soit mettre une pression considérable aux autorités compétentes afin de les faire reculer pour éviter l'imposition de cette population à risque, soit saisir le Conseil d'Etat.

PARTAGEZ & DENONCEZ L'ETAT HORS LA LOI !

Publié le 1 Octobre 2016

PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !
PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !
PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !
PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !
PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !
PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !
PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !
PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !
PHOTOS : Rassemblement à Saint-Denis-de-Cabanne réussi !

Rassemblement réussi malgré la pluie !

Bravo aux 200 personnes au moins qui ont pu se libérer pour soutenir l'action #PasDeClandestinsDansNosCampagnes #NosCommunesSansMigrants, j'ai même vu des habitants de Valfleury, pardonnez-moi si je n'ai pas pu saluer tout le monde, la presse a eu beaucoup d'intérêt pour cette mobilisation, et tant mieux, cela augmente la pression, car c'est cela que nous allons faire : leur mettre la PRESSION, AU NOM DU PEUPLE !

Sophie ROBERT

P.S : admirez la belle contre-manif d'en face qui ont peint "refugees welcome" sur leurs nappes !Les opposants au FN se font de moins en moins nombreux, et c'est tant mieux !

Publié le 29 Septembre 2016

Emeutes urbaines à Saint-Etienne en pleine journée !

Communiqué de Gabriel de Peyrecave, élu Front National à la mairie de Saint-Etienne et conseiller régional

Ce qu'il s'est produit cet après-midi (ndlr mercredi 28 septembre 2016) dans les rues de Saint-Etienne est tout aussi insupportable qu'inadmissible.

En effet, des bandes venues de différents quartiers de Saint-Etienne (Montreynaud) et du sud de la Loire (La Ricamarie) ont choisi de se retrouver entre les places Jean-Jaurès et Carnot afin d'en découdre !

50, 100 ou peut-être plus, difficile d'évaluer leur nombre. Toujours est-il que les passants - ainsi que de nombreux enfants, mercredi après-midi oblige - ont assisté à des scènes de quasi-insurrection, la circulation des trams ayant été arrêtée plusieurs heures.

Des émeutes qui rappellent celles perpétrées en 2005 alors que Nicolas Sarkozy était ministre de l'Intérieur.

Depuis rien n'a été réglé, bien au contraire : à tout instant la situation peut dégénérer et l'ultraviolence se déchaîner contre les honnêtes gens.

La population est à la merci de racailles que les pouvoirs successifs s'évertuent à protéger par idéologie.

Face à cette gangrène, une seule solution, la tolérance zéro contre ceux qui se croient tout permis sur notre territoire.

Gabriel de Peyrecave