Publié le 26 Juillet 2013

Marine Le Pen n'a "évidemment pas trouvé de point commun sur l'Europe" avec le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui la recevait à sa demande.

"Nous n'avons pas trouvé de point commun. Et notamment sur cette espérance que j'ai portée et réclamée de l'organisation d'un référendum pour permettre aux Français de dire ce qu'ils pensent de l'Union européenne et de ses conséquences sur leur vie", a ajouté la Présidente du Front National. 


Publié le 26 Juillet 2013

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/f2/Marine_Le_Pen_-_cropped.jpg/220px-Marine_Le_Pen_-_cropped.jpgCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Les données publiées par l'institut européen des statistiques Eurostat mettent en lumière l'échec patent de la politique d'austérité pour réduire les dettes publiques et tenter de sauver un système européen en faillite.

Loin de régler la crise comme l'avait pourtant certifié la troïka européenne (UE, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international), l'austérité à tout prix imposée aux pays de la zone euro s'est traduite par une augmentation importante de leurs dettes publiques.

L'Irlande, la Grèce, l'Espagne, le Portugal qui ont été tour à tour soumis à une cure drastique de restrictions budgétaires ont tous vu leur dette publique exploser. Dans tous ces pays, le dogmatisme européen et des choix irraisonnés ont contribué à aggraver la situation aussi bien économiquement que socialement.

Entraînée par le gouvernement socialiste avec le soutien sans faille de l'UMP dans ce cauchemar social, la France doit en finir au plus vite avec cette folle politique qui ruine notre économie, tue l'emploi, et étrangle les classes moyennes et populaires.

Il est plus que temps de mettre un terme aux obsessions suicidaires de la caste euro-fanatisée, en utilisant les armes du redressement que sont une monnaie nationale, des frontières intelligentes face à la concurrence internationale déloyale et un Etat stratège au service du patriotisme économique.

Publié le 26 Juillet 2013

http://www.undernews.fr/wp-content/uploads/2011/04/Front-National.jpgCommuniqué du Front National

Le Front National exprime sa profonde tristesse et sa compassion à la suite de la terrible catastrophe ferroviaire qui vient d'endeuiller l'Espagne toute entière.

Il présente ses sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu'à l'ensemble du peuple espagnol.

Publié le 26 Juillet 2013

http://www.marsad.tn/uploads/images/Mohamed_Brahmi.jpgLe ministère de l'Intérieur tunisien a confirmé la mort du député Mohamed Brahmi.

Le chef du Mouvement populaire actuellement dans l'opposition a été assassiné ce jeudi 25 juillet. Il a été atteint d'une rafale d'arme automatique alors qu'il se trouvait près de son domicile.

Il faisait partie du même courant politique que Chokri Belaïd, un autre opposant assassiné il y a un peu plus de cinq mois. Ce dernier aurait été éliminé par un courant salafiste... proche du parti Ennahda, au pouvoir depuis les dernières "élections".

Les printemps arabes n'auront servi qu'à placer des islamistes au pouvoir...

Publié le 25 Juillet 2013

Aix-en-Provence, le 22 juillet 2013

Madame le Ministre,

Vous avez déclaré récemment d'une façon péremptoire : "La lutte contre le FN passe par la culture." Je trouve l'utilisation de la culture dans ce domaine d'une totale ineptie. Je décide donc de vous écrire d'Aix-en-Provence où, comme festivalier assidu, je vais ce soir assister avec intérêt à une représentation d'Elektra ; peut-être vous y croiserai-je !

J'ai été moi-même responsable dans le secteur culturel, au coeur de la création contemporaine, et de la programmation de la danse, de la musique et du théâtre dans ses approches les plus audacieuses. J'ai particpié à titre personnel à plusieurs créations d'opéra et de danse contemporaine comme décorateur ou costumier. J'ai été expert auprès de votre ministère pour l'attribution des subventions aux compagnies indépendantes pendant cinq années ; j'ai créé plusieurs festivals de musique et de danse ; je suis chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres, distingué en 2008. Somme toute, combien peuvent se prévaloir d'une carrière aussi riche que la mienne, mise au service du spectacle vivant pendant plus de 25 ans ?

Or, j'appartiens au Front National depuis 1997, c'est-à-dire 12 ans avant de quitter mon poste dans l'équipe de direction d'un établissement culturel !

Il y a des amis des arts dans le mouvement national, comme il y a des imposteurs dans le milieu culturel "de gauche", de ces caciques qui font de l'anti-FN un métier.

Comme la grande majorité des Français, de plus en plus d'artistes authentiques en ont assez des sempiternels oukazes du système. Je suis, en réagissant à votre propos, la preuve vivante que votre déclaration qui suggère une lutte intellectuelle, savante et inspirée, contre un FN inculte, est dénuée de sens. Les seuls à y croire encore doivent être les technocrates de la rue de Valois et les relais médiatiques de "l'artistiquement correct".

En espérant que ce message pourra contribuer à faire évoluer votre réflexion, je vous prie d'accepter, Madame le Ministre, mes respectueuses salutations.

Serge Horvath

Publié le 25 Juillet 2013

http://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2012/05/Fran%C3%A7ois-Hollande-vu-par-Eric-Brunet-flamby-%C3%A0-lElys%C3%A9e-200x300.jpgLe chômage global a progressé avec 14.900 nouveaux chômeurs en juin 2013. Le chômage des jeunes connait un léger recul.

Après la stabilisation de mai, le trimestre écoulé est le moins mauvais depuis deux ans... Essentiellement en raison des radiations ordonnées par le gouvernement et effectuées par Pôle Emploi.

Publié le 25 Juillet 2013

http://www.undernews.fr/wp-content/uploads/2011/04/Front-National.jpgCommuniqué du Front National

Les mauvais chiffres du chômage en juin sont la conséquence de l'entêtement du gouvernement à poursuivre une politique de désindustrialisation de la France.

La première cause de cette désindustrialisation est le choix de l'ouverture totale de nos frontières économiques et financières. C'est le choix de l'Union européenne à tout prix.

Cette nouvelle augmentation du chômage et la tendance haussière observée à plus long terme doivent inciter le gouvernement à rompre avec cette politique de désindustrialisation massive. il doit en conséquence, dès cet été, annoncer que la France se retire des négociations sur l'accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l'Union européenne, ouvertes le 8 juillet dernier et soutenues par l'UMP et le Parti socialiste.

Publié le 25 Juillet 2013

http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/une_article_vertical/une-de-l-humanite-du-14-12-2010.jpgUne société satellite du groupe L'Humanité, la SDPP, eployait 23 salariés pour promouvoir des abonnements au quotidien communiste. La structure étant déficitaire, elle fut liquidée en 2011. S'ensuivirent deux jugements estimant que "L'Huma" aurait dû proposer des mesures de reclassement aux salariés.

L'enjeu financier est essentiel pour le journal communiste... car une condamnation en 2014, après confirmation du  jugement par la cour de cassation, pourrait représenter jusqu'à deux millions d'euros d'indemnités pour licenciements abusifs, soit environ les deux tiers des subventions reçues de l'Etat en 2012.

La fédération CGT des professionnels de la vente accuse la direction communiste "d'adopter les pratiques de la ligne la plus dure du patronat qu'elle dénonce pourtant à longueur de colonnes."

L'Humanité reçoit environ trois millions d'euros de subventions de l'Etat ? Le gouvernement Hollande ne cherche-t-il pas à faire des "zéconomies" ?

A force de tourner en rond et de "collaborer" avec la gauche caviar, Messieurs les stalinistes en arrivent à la collaboration effective avec les petits protégés de la "droite" sarköziste... Classe, très classe !

Publié le 24 Juillet 2013

Sophie Robert - Louis Aliot, Feurs le 6-07-2013Par Louis Aliot, Vice-président du Front National

Les donneurs de leçons de l'UDI sont aujourd'hui sous le feu de la rampe médiatique. La meute politico-médiatique est lâchée et chacun essaie de se faufiler dans un dédale d'explications moralisatrices ou accusatrices en feignant de voir la réalité en face.

Dans cette tourmente, l'UDI tombe le masque, celui d'un parti fait de bric et de broc, d'opportunistes et d'humanistes autoproclamés (comme ils disent) qui ne sont là que pour partager des places mais qui n'ont aucune ligne politique définie. L'UDI est à l'UMP ce que le PRG est au PS, un ramasse miettes du système. Borloo, Lagarde et Jego peuvent s'agiter comme de beaux diables, tout le monde a bien compris.

Cette situation se retrouve d'ailleurs localement puisque, par exemple, à Perpignan nous avons notre lot. Le couple Alduy (ex-Trotskyste) - Grau (ex-PS), à la tête de l'Agglo et à l'exécutif de la mairie joue cette partition sinueuse. A toi la mairie, à moi l'Agglo. Ce n'est plus de la politique, c'est de la godille opportuniste.

Le vieux CNI, lui, vient de recevoir le coup de grâce. Il n'était déjà pas à sa place dans la nébuleuse centriste, il n'aura désormais plus sa place dans aucune autre coalition. Bourdouleix l'a tué. Celui qui prétendait ne pas vouloir s'asseoir à la même table que Marine et devisait sur l'air du temps "nous n'avons pas les mêmes valeurs" a bien raison. Nous n'avons pas les mêmes valeurs. Il peut désormais goûter les joies de la mise à l'index, de l'hallali médiatique. Avec sa référence au chancellier allemand, Bourdouleix a fait fort ! Car ses propos sont plus imbéciles qu'autre chose, même s'ils traduisent d'une certaine manière l'exaspération des élus locaux face à une réalité encombrante.

Publié le 24 Juillet 2013

http://fninfos.fr/wp-content/uploads/79314151_o.jpgChristophe Boudot, le candidat aux prochaines élections municipales de Lyon, a déposé un recours contre la subvention de 16.000 euros au culte musulman.

En effet, le 13 mai dernier, la ville de Lyon avait accordé une subvention de 16.000 euros au Conseil régional du culte musulman.

Christophe Boudot, qui envisageait déjà de faire annuler cette subvention lors de son vote par la ville de Lyon a donc décidé de déposer un recours devant le Tribunal administratif.

Publié le 24 Juillet 2013

http://www.frontnational.com/wp-content/uploads/userphoto/51.pngCommuniqué de Marion Maréchal-Le Pen, Député du Vaucluse

L'Assemblée nationale a adopté en nouvelle lecture le texte sur la transparence de la vie politique ce mardi 23 juillet.

Force est de constater que le texte ne remplit que très imparfaitement ses objectifs et sert avant tout à détourner l'attention des citoyens sur les affaires agitant le PS depuis un an, Cahuzac, Guérini, Kucheida, Andrieux, etc.

Ainsi, s'agissant de la prévention des conflits d'intérêts, il ne sera toujours pas interdit à un parlementaire de poursuivre son activité, notamment de conseil, ni de toucher à ce titre des rémunérations. Dans la déclaration de patrimoine, les participations dans des sociétés autres que les sociétés par actions (sarl, sociétés d'exercice libéral par exemple) n'ont pas à être déclarées.

Il en résulte, par exemple, qu'un avocat devenu parlementaire et conseillant l'industrie pharmaceutique, pourra continuer à exercer et, le cas échéant, apporter du volume d'affaires à son cabinet, sans que l'on puisse constater l'augmentation de son patrimoine. C'était pourtant le but...

Mais surtout, en se concentrant sur les parlementaires, moins susceptibles que des ministres ou des maires de succomber à la corruption, on se trompe de cible. Le texte ne change en effet pas la loi pour les communes de moins de 30.000 habitants, qui restent hors du champ de la transparence. Or, ce sont souvent chez ces élus que les questions de corruption et de prises illégales d'intérêts sont sensibles.

Il est enfin permis de douter que la haute autorité crée aura les moyens de contrôler efficacement les quelques 7.000 élus concernés...

Il ne suffit donc pas de mettre un joli titre sur des textes pour que leur contenu soit bon. Marion Maréchal-Le Pen s'est donc abstenue lors de ce texte.

Publié le 24 Juillet 2013

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2013/06/Jean-Marie-Le-Pen.jpgLe Président d'Honneur du Front National et député européen Jean-Marie Le Pen, revient sur les incidents de Brétigny-sur-Orge et de Trappes pour dénoncer "l'incapacité" du gouvernement. Il juge aussi que l'UMP s'est abaissée à faire "la manche" en lançant une grande souscription nationale pour combler ses dettes.

"Je suis un diseur de vérité, je suis le tribun du peuple", revendique le vieux chef frontiste de 85 ans.

L'interview sur Le Point : Jean-Marie Le Pen : "Valls profite de tout désordre pour faire une leçon de morale et une mise en scène de sa propre personne afin de se présenter en un homme énergique et déterminé."

Publié le 23 Juillet 2013

Dans Bourdin & Co, sur RMC, une policière se désole de la difficulté d'appliquer la loi contre le port du voile intégral, notamment à cause des autorités qui cherchent à éviter toute émeute et de l'agressivité des musulmans.

"Les Saoudiennes, on n'y touche pas. (...) Ils nous arrivent d'avoir des gens intégralement voilés, avec des gants, un masque médical et des lunettes noires. Ce qui revient plu ou moins à la même chose."