Publié le 11 Mai 2014

http://oikotimesofficial.files.wordpress.com/2013/09/conchita-wurst.jpgLa mouture 2014 de cet affligeant concours européen nous gratifie, cette année encore, d'une synthèse admirable de l'état décadent de notre civilisation occidentale et du rang perdu de notre belle France.

Cela dit, lorsque l'on voit le vainqueur, il faut peut-être se demander si cette dernière place n'est pas honorifique... Le doute est là ! 

Publié le 10 Mai 2014

9-mai-2014.JPGLa réunion de la 5ème circonscription de la Loire, organisée par Michèle Agrafeil (responsable de la circonscription) s'est tenue hier (ndlr - vendredi 9 mai 2014) à Roanne. On pouvait noter la présence des Conseillers municipaux élus lors des dernières élections municipales dont Sarah Brosset, tête de liste à Roanne.

Il s'agissait du deuxième grand rendez-vous organisé depuis les municipales et près de 40 personnes ont répondu à l'appel de Michèle Agrafeil, des personnes particulièrement motivées à poursuivre le travail effectué durant les municipales et dont l'objectif à court terme est de convaincre les Français dans le cadre des élections européennes qui se tiendront le 25 mai prochain.

Aussi, la responsable du FNJ Loire a animé une réunion en présence des jeunes de la circonscription afin de dynamiser la section locale du FNJ.

Merci à tous pour votre engagement et le travail réalisé, le Roannais a un avenir patriote !

Publié le 10 Mai 2014

http://feld-france.fr/wp-content/uploads/2013/01/UERSS-2.jpgLa confiance à l'égard de l'Europe continue de se détériorer.

A moins de deux semaines des élections européennes, seuls 51% des Français soutiennent l'appartenance de la France à l'Union Européenne, selon un sondage CSA pour BFM-TV et le Groupe Nice Matin.

Un chiffre certes stable sur un an, mais en forte baisse sur dix ans : en 2004, 67% des Français pensaient que la France avait sa place en Europe. Conséquence  de cette évolution, le scepticisme à l'égard de Bruxelles progresse également : alors que 25% des Français s'opposaient en 2004 à une France intégrée à l'UE, ils sont aujourd'hui 38% dans ce cas. Parmi eux, les plus incrédules sont les catégories les moins favorisées. Les ouvriers ne sont que 30% à se dire pro-européens, contre 78% des cadres et 62% des retraités. 

Publié le 10 Mai 2014

http://cdn-lejdd.ladmedia.fr/var/lejdd/storage/images/media/images/politique/valery-giscard-d-estaing10/9553902-1-fre-FR/Valery-Giscard-d-Estaing_pics_390.jpgIl omet de préciser qu'il en est un des principaux responsables. Cependant l'entretien qu'il donne au JDD et qui est disponible ici est très intéressant et symptomatique des problèmes de notre pays.

Il n'est pas sans rappeler les propos de Michel Poniatowski qui concluait son livre-testament de la sorte : "Son âme, la France est en train de la perdre !"

Publié le 10 Mai 2014

http://www.letelegramme.fr/ar/imgproxy.php/PhotoIntuitions/2014/03/28/cosse_1855126.jpg?article=20140328-1010098581&aaaammjj=20140328Après les socialistes et les centristes, voici que c'est au tour de la patronne des Verts, Emmanuelle Cosse (photo), de vouloir céder sa place pour le débat de pré-élection organisé le 22 mai prochain sur France 2.

L'avis de Marine Le Pen ?

"Bien entendu j'irai ! Je veux débattre avec tous mes adversaires politiques et c'est le grand débat des Européennes, avec tous les mouvements. Si le PS a envie de se faire représenter par un Allemand (Martin Schultz), c'est son problème et il en assumera électoralement les conséquences !"

"(...) Si le PS cherche à descendre sous les 15% aux élections européennes, qu'il continue ! Les Français attendent des mouvements nationaux participants à ce scrutin, la vision de la France qu'ont les uns et les autres. Que les socialistes se cachent derrière Martin Schultz pour essayer d'échapper à ce débat, est d'une lâcheté, une reddition en rase campagne qui n'échappera pas aux Français."

Tout est dit.

Publié le 9 Mai 2014

http://i.imgur.com/Kb6oUmA.jpgL'Education nationale a de plus en plus de mal à recruter des professeurs de collège.

Au dernier concours du CAPES (printemps 2014), 1592 postes étaient à pourvoir en mathématiques, 793 ont pu être pourvus ; en lettres classiques, il y a eu 156 admissibles pour 300 postes à pourvoir !

Les causes réelles de cette désaffection sont simples : comme aucun professeur ne veut être muté dans les banlieues de l'immigration, on y affecte les nouveaux enseignants. D'où la crise des vocations :

Bien-sûr, c'est souvent du non-dit mais curieusement les difficultés se cristallisent sur le refus d'être affecté à... l'Académie de Créteil qui dessert la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne. Intitulé pudiquement "Les difficultés de recrutement d'enseignants dans certaines disciplines", un rapport de  9 inspecteurs généraux et de l'administration de l'Education nationale fait le point. Un document explosif pour qui sait le lire.

Publié le 9 Mai 2014

Humour 7171France 2 a évoqué cette affaire en omettant de préciser l'inclination politique de nos petits extrémistes de gauche, ces larbins du système que l'on appelle des "antifas".

Ils ont eu la "bonne idée" de filmer et publier tous leurs exploits sur internet : trois hommes ont été placés en garde à vue dans les locaux de la sûreté nationale des Transports de la police d'agglomération parisienne, ils sont soupçonnés d'avoir dégradé pour près de 200.000 €uros de matériels appartenant à la RATP et à la SNCF.

On voudrait bien conclure en disant qu'ils sont de vrais "débiles"... mais la signification de ce terme est bien trop faible quant à la réalité des choses.    

Publié le 9 Mai 2014

http://images.midilibre.fr/images/2013/06/06/louis-aliot-le-numero-2-du-fn-et-le-candidat-aux_598266_510x255.jpgLouis Aliot a mis les choses au clair avec Robert Ménard, le maire de Béziers (Hérault), élu avec le soutien du Front National mais qui a pris ses distances : "Il y a peut-être une certaine contradiction en disant "Je ne suis pas Front National" comme s'il y avait en face de lui un épouvantail, tout en prenant dans son cabinet des gens beaucoup plus radicaux que ne le sera jamais le Front National", a déclaré le Vice-président du Front National sur France Culture le mercredi 7 mai.

"On l'a soutenu lors des élections municipales pour lui rendre la pareille après ce qu'il avait fait pendant la présidentielle avec son livre "Vive Le Pen !"", explique M. Aliot au Monde. 

"Il fait ce qu'il veut mais il a plutôt intérêt à agir avec le FN à Béziers. On va recréer une section dynamique, le Front va grandir. Et il l'aura dans les pattes s'il continue à nous dénigrer de la sorte", avertit encore Louis Aliot.

Louis Aliot tiendra justement un meeting ce vendredi 9 mai à Béziers aux côtés de Marine Le Pen, meeting auquel Robert Ménard n'a pas prévu de venir.

Merci à notre Vice-président de dire des choses que certains ont bien besoin d'entendre ! Que Ménard n'oublie pas grâce à qui il l'a empôrté à Béziers !