Publié le 6 Février 2014

"L'Ukraine a été, sous les communistes, victime d'un véritable génocide puisque par la famine, on a tué plusieurs millions d'Ukrainiens, sous la direction de Staline et du Parti communiste de l'URSS. Et actuellement, ce pays est un membre éminent de la Russie, c'est même le berceau de la Russie. L'Ukraine est un peu l'Alsace-Lorraine russe ! L'ingérence de l'Union européenne et des Etats-Unis dans ce dossier ne fait qu'aggraver les choses." Jean-Marie Le Pen 

Publié le 6 Février 2014

http://2.bp.blogspot.com/-kKdchiy8HYE/TWK4kxAiZuI/AAAAAAAACgg/48iYRYtDWbg/s1600/carburant_trop_cher.jpgL'intervention française en Libye était donc inutile ? Sarközy et Hollande auraient menti ? C'est pô possible !

En raison d'un alourdissement de la fiscalité, le gazole devrait augmenter de 8,5 centimes le litre, et l'essence de 7,è centimes, malgré la stabilité attendue des cours du baril de pétrole brut, "sauf événement géopolitique majeur".

Pour le montant, l'agencement des taxes en question (TVA, taxe carbone, contribution énergie-climat, etc) n'est pas encore fixé dans ses moindres détails mais des ordres de grandeur sont déjà connus. Par exemple la hausse de la taxe carbone devrait se concrétiser par une majoration de 4 centimes pour le litre de gazole à l'horizon de 2016.

Précisons que ses taxes représentent plus de 60% du prix de l'essence et donc par définition, le gouvernement pourrait très bien choisir de maintenir ou même faire baisser les prix à la pompe... Si ces taxes servaient à rembourser la dette... Mais même pas !

Publié le 6 Février 2014

http://www.lefestivaldulivre.fr/wordpress/wp-content/uploads/2013/09/schneidermann.jpg"Socialistes, faites-les sans le dire, les réformes !"

Tel est le titre d'un article de Daniel Schneidermann (photo), "journaliste" au Nouvel Observateur. Article dans lequel il écrit notamment : 

"Socialistes, soyez plus intelligents que les autres, faites-les sans le dire, les réformes. Planquez-les, les réformes, dans les projets de loi les plus inattendus, sur la pêche, sur le bâtiment, la taille des petits pois."

Au début, nous pouvions penser que c'était du second degré, mais à lire l'article (ici), nous nous apercevons effectivement que c'est du premier degré : Schneidermann pense réellement qu'il faille mentir au peuple par omission pour faire passer des mesures impopulaires.

Bref, un article méprisant au-delà de ce que nous pouvions imaginer. Quoique venant d'un communiste engagé...

Publié le 6 Février 2014

http://www.lefigaro.fr/medias/2014/02/04/PHO2bfc9680-8da8-11e3-aba6-62e91844881f-805x453.jpgExtraits : 

"Depuis trente ans, la gauche a abandonné le peuple et la droite la nation. La gauche avait abandonné la nation dès la fin du XIXè siècle et encore plus en mai 68."

"On peut le voir à travers la politique de Najat Vallaud-Belkacem reprend aujourd'hui les programmes que l'inter LGBT promeut depuis 15 ans, ou à travers le rapport sur l'intégration qui prône le retour du voile à l'école, la gauche brûle aujourd'hui ses vaisseaux sociétaux."

"Il y a une volonté idéologique de la gauche de briser ce qui leur apparaît comme le comble du fascisme : le peuple français. Celui-ci est à leurs yeux raciste, xénophobe, homophobe."

"Et les lobbys pourtant ultra minoritaires, qui dictent leur loi au gouvernement, veulent profiter du quinquennat de François Hollande pour imposer leur vision de la société de manière irrémédiable."

"Il s'agit ni plus ni moins d'une déclaration de guerre."

Lire l'entretien complet sur Le Figaro

Publié le 6 Février 2014

Le franco-israélien Arno Klarsfeld, perçoit 7.000 euros par mois en tant que membre du Conseil d'Etat. Pourtant, il n'y met jamais les pieds. Nommé par Nicolas Sarközy fin 2010, il a touché, jusqu'à présent, une rémunération totale de 252.000€. Elle est pas belle la vie aux frais du contribuable ?photo

Publié le 5 Février 2014

http://www.librairie-du-littoral.com/images/la-nomenklatura-les-privilegies-en-urss-p2709~1.jpgC'est ça qu'on aime chez les communistes : cette belle façon de faire de l'argent sur le dos du bon peuple !

Mandela illustre à lui seul la définition de "nomenklaturiste", ces bien-pensants communistes, toujours dans le politiquement correct, qui représentent les élites communistes mais qui sont avant tout des privilégiés, des carriéristes et des opportunistes, qui s'en mettent plein les poches, détournant et accaparant à leur profit les avantages de la société communiste.