Publié le 25 Octobre 2014

Aux premières loges en tant que député européen, stratégiste économique du Front National et membre de la commission des affaires économiques et financières, Bernard Monot fait le point sur la situation économique en Europe et en France. Vidéo à visionner entièrement.

Publié le 24 Octobre 2014

http://p8.storage.canalblog.com/84/64/540780/41697303.jpgLe gouvernement souhaite augmenter de 2,5% les tarifs réglementés de l'électricité (hors taxes) pour les particuliers.

Cette augmentation qui pourrait s'appliquer dès le 1er novembre, est prévue dans un projet d'arrêté qui sera examiné par le Conseil supérieur de l'énergie (CSE) le 28 octobre.

Elle se fonde sur une nouvelle méthode de calcul des tarifs régulés appliqués par EDF à environ 28 millions de foyers, et intègre une partie du manque à gagner subi par l'opérateur en 2012 et 2013.

Dans un rapport publié le 15 octobre, la CRE avait estimé à 1,6% minimum la prochaine hausse du tarif bleu (résidentiel) d'EDF... en excluant de son estimation ce rattrapage tarifaire qu'elle estime à 1,1 milliard d'euros au total.

Lorsqu'il s'agit d'augmenter de 0,000001% les retraites, vous attendez d'une année sur l'autre, c'est le 1er janvier et ce n'est pas autrement. Lorsqu'il s'agit d'augmenter assez fortement le coût de l'électricité, c'est d'un mois sur l'autre et c'est à peine si nous sommes informés. Et nous ne parlerons pas du coût de la vie qui, lui aussi, monte en flèche sans crier gare !

Publié le 24 Octobre 2014

http://1.bp.blogspot.com/-eyUfWPpkV94/U8a4vy7QnAI/AAAAAAAALH0/H_BVeRz9olQ/s1600/Ministe%CC%80re+de+l'injustice+ou+cimetie%CC%80re+de+la+justice.pngLu sur Le Figaro :

"Le Tribunal administratif de Montpellier a ordonné mercredi à l'Etat et à la ville de Montpellier de trouver d'urgence un logement décent  "dès la nuit de mercredi" pour une vingtaine de Roms dont les caravanes avaient été détruites lors des intempéries des 6 et 7 octobre 2014.

"C'est un jugement qui fait jurisprudence au niveau national", s'est félicitée Me Sophie Mazas, au nom de la Ligue des Droits de l'Homme.""

Face à cette décision insupportable, nous pensons aux nationaux sans domicile fixe, nous pensons à toutes ces familles françaises qui peinent chaque mois à payer leur loyer, nous pensons à tous ces Français qui, quelques soient leurs origines, vivent dans la plus totale précarité, et pour lesquels l'Etat français ne fait RIEN !

Pour lutter contre l'injustice, prenez votre carte au Front National et devenez acteur de la vie publique en soutenant le seul parti qui défend vos droits avant celui des "autres" !

J'adhère au Front National !

 

Publié le 23 Octobre 2014

Sophie-Robert-FN-42-300x300Communiqué de Sophie Robert, Secrétaire départementale du Front National de la Loire, Conseillère régionale Rhône-Alpes

Vous conduisez une voiture ? Mauvaises nouvelles pour vous : le gouvernement Hollande / Valls a décidé d'augmenter les taxes sur les carburants à la pompe. A partir du 1er janvier 2015, vous payerez donc 2 centimes de plus par litre d'essence et 4 centimes de plus par litre de gazole.

Des mauvaises nouvelles, il y en a aussi du côté du Président Queyranne (PS) à la Région Rhône-Alpes : le 2 octobre dernier, il a fait revoter en Assemblée les taxes supplémentaires de 2,5 centimes par litre d'essence et autant pour le gazole.

Si vous pensiez échapper à ces taxes en prenant le train, sachez que les TER roulent à 90% au gazole. Ces taxes seront donc répercutées, certes partiellement, sur le prix du billet de train ou sur vos impôts.

Que pouvez-vous faire ? Soit vous subissez une nouvelle fois les charges de la gauche, soit vous marchez désormais à pied !

Il y a encore une troisième solution : aux prochaines élections, vous les virez par le bulletin de vote, les Hollande, Valls et Queyranne, afin de retrouver la liberté qu'ils vous ont confisquées !

Publié le 23 Octobre 2014

photoBillet d'humeur de Gabriel de Peyrecave, Président du groupe Front National - Saint-Etienne Bleu Marine

Dans l'hebdomadaire Le Point de cette semaine, Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, confie son admiration de l'ancien président de la République : "J'ai toujours bien aimé Nicolas Sarközy. Il parle avec franchise, il ne joue pas un rôle, il a les idées claires, il dit tout haut ce que le peuple pense tout bas."

Gaël Perdriau aime Nicolas Sarközy. Il aime donc aussi l'explosion de l'immigration durant le mandat de ce dernier : +30%, en moyenne, de l'immigration légale par rapport aux seules années Jospin. Il aime aussi l'explosion de l'insécurité : +14% de violences physiques sur les personnes entre 2006 et 2011. Par ailleurs, entre 2007 et 2012, ce sont 12.500 postes de policiers et de gendarmes qui ont été supprimés. Gaël Perdriau aime tout cela.

En admirant Nicolas Sarközy, notre maire admire donc l'absence totale de vision globale des intérêts stratégiques de la France, tout autant qu'il admire la réintégration de la France dans l'OTAN, ce qui signifie la soumission aux intérêts des Etats-Unis.

En s'émerveillant devant Nicolas Sarközy, Gaël Perdriau s'émerveille de la dictature silencieuse qu'est devenue peu à peu la France, et notamment du non-respect du référendum de 2005 sur la Constitution européenne auxquels s'étaient très largement opposés les Français... et que Nicolas Sarközy a fait voter en 2008 par le Parlement UMPS réuni en congrès à Versailles avec le traité de Lisbonne, copie conforme du texte soumis trois ans plus tôt aux Français. Oui, nous parlons bien de ce traité qui prévoyait la libre-circulation des Roms sur le territoire européen. Dès lors, nous n'avions plus le droit de les expulser. Nous sommes émerveillés.

En s'enthousiasmant de Nicolas Sarközy, Gaël Perdriau s'enthousiasme de l'écart de revenus entre les 10% les plus riches et le reste de la population, il s'enthousiasme de l'effondrement de la progression moyenne du pouvoir d'achat qui a été divisée par deux sous les années Sarközy, passant de 1,3% en 2007 à 0,6% en 2012. Nicolas Sarközy, qui ne devait pas augmenter les impôts, est directement à l'origine d'une quarantaine de nouvelles taxes, parmi lesquelles une taxe sur la bière, sur les nuitées d'hôtel, sur les sodas ou encore les véhicules polluants, etc. Nous sommes... de plus en plus enthousiastes (sic).

En s'extasiant devant Nicolas Sarközy, Gaël Perdriau s'extasie face à l'explosion de la dette et du déficit : sous son mandat, la dette de la France s'est creusée de 600 milliards d'euros, passant de 68% à 88% du PIB. Sur ce chiffre, la cour des comptes a estimé que la crise ne pouvait même pas justifier un tiers de la facture. L'extase totale.

Enfin, en apportant son soutien à Nicolas Sarközy, Monsieur Perdriau semble légitimer les horreurs que représentent les affaires Tapie (2008), Kadhafi (2007-2012), Woerth-Bettencourt (2012-2013), des sondages de l'Elysée (2008-2012), Bygmalion (2014), et nous n'aborderons pas les affaires hors-mandat présidentiel (Karachi, entre autres).

Non, décidément nous ne comprenons pas, et nous ne comprendrons jamais ce qui a pu pousser le maire de notre ville à dire qu'il voyait en Nicolas Sarközy un "homme franc, qui ne joue pas un rôle, et qui a les idées claires."

Où pouviez-vous donc bien être, Monsieur Perdriau, durant le mandat de Nicolas Sarközy ? Sans doute sur une autre planète, il ne peut en être autrement.

Par pitié Monsieur le Maire, calmez vos ambitieuses ardeurs et ne mêlez pas notre chère ville de Saint-Etienne à l'immoralité insupportablement nauséabonde de Nicolas Sarközy.

Gabriel de Peyrecave, conseiller municipal de Saint-Etienne

Publié le 21 Octobre 2014

FNloireLe bureau du Front National de la Loire vous informe du désistement pour raisons personnelles de Madame Véronique PASSE qui, malgré une belle campagne et son élection au conseil municipal du Coteau, est dans l'obligation de laisser sa place.

C'est donc la responsable du canton du Coteau, Michèle AGRAFEIL, infatigable militante, respectée de tous pour sa loyauté, et décorée de la flamme d'Honneur en avril 2014 par Jean-Marie LE PEN, président d'Honneur du Front National, qui prendra la suite.

Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions et ne doutons pas un instant qu'elle sera une opposante courageuse face au système et fidèle aux valeurs qu'elle défend !

Le bureau du FN42 1973587 1486592984946938 1880408371729480011 o