Publié le 6 Novembre 2015

Le Boutique des BBR de Parigny est enfin en ligne ! Le Boutique des BBR de Parigny est enfin en ligne ! Le Boutique des BBR de Parigny est enfin en ligne !
Le Boutique des BBR de Parigny est enfin en ligne ! Le Boutique des BBR de Parigny est enfin en ligne !

LE RELIQUAT DES BBR ENFIN A LA VENTE !

  • Coussins entièrement déhoussables : 8 € l'unité.
  • Tabliers de cuisine : 15 € l'unité
  • Service de 6 verres à pied avec le toast du Cavalier : 25 € le service

" A nos femmes, A nos chevaux
Aux perrons de nos châteaux, A ceux qui les montent
Par Saint-Georges, Vive la cavalerie ! "
(Une phrase sur chaque verre en sticker blanc ou givrés.)

Pour commander, merci de nous envoyer un mail en cliquant ici avec le Titre : Commande Boutique BBR.

Les achats sont à régler et à récupérer dans les différentes permanences du département aux heures d'ouverture.

=> Attention, derniers articles, les premiers arrivés seront les premiers servis.

;-)

Publié le 6 Novembre 2015

Publié le 5 Novembre 2015

Les clandestins de Calais en exil... dans la Loire !

Communiqué de Sophie ROBERT, Secrétaire départementale du Front National de la Loire

Les clandestins de Calais en exil... dans la Loire !

Des clandestins de la « jungle » de Calais seront répartis dans toute la France, et plus particulièrement dans nos petites communes et villages.

C'est le résultat de l'échec des politiques de HOLLANDE et consorts et de leurs grandes gesticulations sur l'immigration. Et au lieu de résoudre le problème des clandestins, ils n'ont pas trouvé mieux que de le ventiler et de l'éparpiller dans tout le pays !

Notre département de la Loire n'est pas épargné et les villes de Boën-sur-Lignon, Roanne, La Tour-en-Jarez ou encore Saint-Etienne vont faire les frais de cette décision.

Pire ! La plupart des maires, comme ceux de la Tour-en-Jarez et de Boën-sur-Lignon se sont vu imposer les diktats de l’État sans même avoir été consultés.

Alors que le niveau de vie des ménages français a baissé de plus de 220 € par an, que ces derniers peinent à se soigner et à régler leur taxe d'habitation, que certains de nos compatriotes vivent dans la rue, faute de logement, HOLLANDE lui, dépense sans compter, des millions d'euros pour loger, nourrir et soigner des clandestins de plus en plus nombreux, faisant exploser le coût de l'AME (Aide Médicale d'Etat).

Alors que des ménages se font expulser de leur logement faute d'avoir pû payer le loyer, des clandestins eux, seront logés, dans un château à Pessat-Villeneuve (Puy-de-Dôme) et dans un hôtel à Guéret (Creuse).

Nous ne pouvons accepter cette différence de traitement et subir ces injustices !

Je demande donc que la loi s'applique afin que ces clandestins soient reconduits dans leur pays d'origine.

Il est grand temps pour tous les patriotes de réagir en rejoignant Marine LE PEN, d'abord en décembre 2015 puis en 2017 !

Publié le 4 Novembre 2015

Communiqué de Presse du Groupe Saint-Etienne Bleu Marine

Explosion de la délinquance à Saint-Etienne, le Préfet Sudry fait l’autruche

On attend d’un préfet de fines analyses sur la situation de nos départements. Ce ne sera pas le cas dans la Loire où le représentant de l’Etat est en plein déni de réalité. Alors que la délinquance explose à Saint-Etienne avec une augmentation des plaintes pour violences de 18,5%, il juge que tout va bien, ou presque.

Interrogé par Activ’radio sur cette embellie, Monsieur Sudry explique que les victimes ont maintenant décidé de porter plainte systématiquement ; et il s’en félicite. Selon lui, il n’y a pas plus de criminalité, il y a plus de civisme. Soit Monsieur Sudry est un voyant extra- lucide qui lit dans le marc de café ou les viscères de crapaud ; soit il prend les Stéphanois pour des imbéciles. Nous privilégierons la deuxième hypothèse.

Notre explication est beaucoup plus simple. Il y a plus de plaintes parce qu’il y a plus de délinquance dans notre ville. Contrairement aux arguties du préfet, nous pensons que bon nombre de victimes ne dénoncent même plus les faits à la police. Ce qui signifierait que la situation est encore plus terrible que les chiffres ne l’indiquent.

En parlant de police, le Maire de Saint-Etienne ferait bien de revoir le dispositif de sécurité dont il se gargarise. Il ne suffit pas de fanfaronner pour obtenir des résultats. La preuve.

Entre Tartarin et Madame Irma, les Stéphanois sont bien protégés !

Groupe Saint-Etienne Bleu Marine 

Publié le 3 Novembre 2015

En voilà une nouvelle qui tombe à pic, nous qui nous demandions justement si Perdriau et Sudry n'avaient pas finalement pris tout ce petit monde chez eux.

Hé non, ils les mettent chez vous : trop contents, pensez-vous de vous faire un tel don de vivre-ensemble, de solidarité A VOS FRAIS ! Quelle aubaine pour eux de les loger, les nourrir et les blanchir sans dépenser un sous de leur poche. Non, puisque ce sont dans les vôtres qu'ils piochent...

Vous imaginez donc aisément à la lecture de cet article ce qui se prépare à la Fédération, n'est ce pas ?

Non ? Vous n'avez pas une petite idée ?

Patience...c'est meilleur réchauffé.

Publié le 3 Novembre 2015

Communiqué de Presse : " Patrimoine, économie et Eoliennes "

Patrimoine, économie et Eoliennes.

Notre Région du Haut-Forez possède une véritable richesse patrimoniale grâce à son passé historique et à la sauvegarde de ses magnifiques paysages, ses espaces naturels, sa faune et sa flore et ses monuments historiques.

C'est d'ailleurs naturellement que le tourisme vert, créateur de nombreux emplois, s'y est bien développé grâce à l'initiative des habitants et à une agriculture propre et saine.

Mais voilà que des projets industriels, souvent étrangers, sous couvert d'écologie et de réchauffement climatique, sont en passe de défigurer notre région par des constructions titanesques, bruyantes, improductives et coûteuses que sont les éoliennes. Le tout financé par la CSPE (Contribution au Service Public de l'Électricité) payée par les clients EDF et par des subventions régionales pour le réaménagement des infrastructures routières d'accès à ces équipements.

Si nous ne réagissons pas, nous allons perdre la vocation première de notre région qu'est le tourisme. Or, pour valoriser notre patrimoine régional historique, il est important d'aider les initiatives locales et les producteurs locaux afin de contrer les promesses irréalistes des promoteurs du projet éolien.

Le Front National se positionne contre cette impasse idéologique et envisage une vraie politique d'indépendance en favorisant la recherche créatrice d'emplois qualifiés sur l'alternance énergétique et le retraitement des déchets nucléaires. Il considère que les efforts consentis par les contribuables ligériens doivent prioritairement leur bénéficier au lieu de profiter à des intérêts étrangers.

Rachel FAYARD & Henri CAZENAVE
Responsables du Canton de Boën