Publié le 12 Janvier 2017

Publié le 12 Janvier 2017

Publié le 10 Janvier 2017

La question qui demeure est : faut-il s'en réjouir ?

#Soupir

Publié le 10 Janvier 2017

A croire que nous n'aurons un jour que nos yeux pour pleurer : les jours se suivent et se ressemblent dans le Gier. Jour après jour, braquage après braquage, nous n'avons jamais de nouvelle des suites des crimes commis. Le Front National a interpellé publiquement plusieurs fois le maire sur la vandalisation du monument aux morts de Rive de Gier, sur le braquage du Victor Hugo. Ces interpellations restent vaines mais les aveux sont toujours là : "on sait qui sait". 

En attendant, "ils" continuent...