- Tarifs du gaz et OGM : la France doit réapprendre à dire non à Bruxelles !

Publié le 29 Novembre 2011

Communiqué de Presse de Marine LE PEN

Présidente du Front National, candidate à l’élection présidentielle

A deux reprises aujourd’hui, le Conseil d’Etat a rappelé au gouvernement que les règles absurdes qu’il a lui-même fixées et acceptées de l’Union européenne doivent s’appliquer.

C’est en effet au nom du respect de la concurrence libre et non faussée, un des dogmes les plus sacrés et les plus toxiques de l’Union européenne, que le Conseil d’Etat a annulé le gel des tarifs du gaz.

C’est aussi au nom des règles européennes que le Conseil d’Etat a annulé la suspension de la culture de maïs MONSANTO 810.

Sur ces deux dossiers, le gouvernement savait pertinemment qu’il violait ses propres règles et qu’il serait en conséquence débouté par le Conseil d’Etat.

Les rudes lois européistes auxquelles l’UMPS soumet la France depuis des années viennent donc de balayer les postures électoralistes du gouvernement.

Une nouvelle fois ce sont les Français qui paieront la soumission du pouvoir aux folles lois européistes : une nouvelle hausse des tarifs du gaz viendra prochainement plomber leur pouvoir d’achat, après 50% de hausse en 5 ans. Les OGM peu à peu envahiront nos champs et nos assiettes.

Marine Le Pen rappelle que la France doit reprendre la main sur son avenir et pour cela réapprendre à dire non !