- Soins médicaux aux étrangers : elle est généreuse la France !

Publié le 8 Février 2010

Il n'y a pas que le président algérien Bouteflika pour venir se faire soigner à l'oeil en France.
Dans une revue de presse du mois dernier :
 " Le 30 septembre 1956, une bombe explosait au "Milk Bar" d'Alger, faisant 6 morts et de nombreux blessés dont des enfants. Celle qui avait posé la bombe, Djamila Bouhired, fut arrêtée et condamnée à mort, puis graciée par le président René Coty à la suite d'une campagne internationale de soutien, relayée par Moscou.
Agée de 75 ans, Djamila Bouhired est arrivée il y a quelques jours à Paris afin de s'y faire soigner. Elle loge au George V, l'un des palaces les plus somptueux de la capitale et est
prise en charge par la Caisse nationale d'action sociale".