- Revue de presse : Des manuels scolaires qui ont mauvais « genre »...

Publié le 31 Août 2011

Par Rémi Fontaine (Présent)

 

Alors que le ministère de l’Education veut notamment réactiver l’apprentissage des préceptes du bon sens par le retour de la morale à l’école primaire (dans un entretien mercredi au Parisien), quatre-vingts députés UMP ont demandé mardi au ministre Luc Chatel le retrait de manuels scolaires qui expliquent « l’identité sexuelle » des individus autant par le contexte socio-culturel que par leur sexe biologique selon l’absurde idéologie nominaliste du « gender » (genre).

Ces parlementaires, conduits par Richard Maillé, député des Bouches-du-Rhône, font ainsi écho aux critiques exprimées sur le même sujet au printemps par la direction de l’Enseignement catholique, à la suite d’une campagne de presse où Présent se trouvait et demeure au premier rang. Dans une lettre au ministre de l’Education, ils estiment que ces manuels de SVT (Sciences et vie de la terre) de classe de première font référence à « la théorie du genre sexuel » : « Selon cette théorie, les personnes ne sont plus définies comme hommes et femmes mais comme pratiquants de certaines formes de sexualités : homosexuels, hétérosexuels, bisexuels, transsexuels. » Pour lire la suite