- Pour retrouver un cap, revenir au peuple !

Publié le 30 Octobre 2013

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2010/01/marine-le-pen-affiche.jpgCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Suspension de l'écotaxe, après un rétropédalage sur la fiscalité de l'épargne, et celle de l'entreprise : le gouvernement ne sait manifestement plus du tout où il va en matière de fiscalité.

Euro beaucoup trop fort d'après Arnaud Montebourg, pas si fort que ça d'après Moscovici : le gouvernement ne sait plus à quel saint se vouer en matière de politique monétaire.

Expulsion de Leonarda et de sa famille, retour de Leonarda en France mais sans sa famille : le gouvernement n'a aucune idée non plus de ce qu'il convient de faire en matière d'immigration. On pourrait multiplier à l'infini les exemples; le gouvernement n'a en réalité plus de direction.

Les Français ont rejeté en 2012 la trahison sarköziste. Ils rejettent aujourd'hui un président, qui comme son prédécesseur, est incapable de donner un cap à la France.

Quand il n'y a plus de direction au sommet de l'Etat, il n'y a qu'une solution : en revenir au peuple, et lui demander quelle direction il veut prendre.

Plus que jamais la question de la dissolution de l'Assemblée nationale et de l'organisation de nouvelles élections législativesse pose. 

Le quinquennat précédent a été un quinquennat pour rien. Le nouveau quinquennat est en train de l'être aussi. 

La crise de gouvernance que connaît actuellement la France doit être l'occasion de réfléchir à la possibilité de rendre la parole au peuple.

Nous proposons au peuple une direction claire : redonner à la Nation la maîtrise de son destin, par la souveraineté du peuple en tous domaines, économique, monétaire, budgétaire, migratoire, diplomatique, etc. L'UMPS ne propose que la soumission à des intérêts qui ne sont pas ceux des Français, tout en taisant les vrais enjeux. Il est temps de sortir de la fausse politique, de l'impuissance et du mensonge.

La campagne législative nouvelle serait l'occasion de poser ces questions de fond.