- Palestine : Etat observateur de l'ONU

Publié le 30 Novembre 2012

http://jssnews.com/wp-content/uploads/2010/03/carte-israel-palestine1.jpgEntité observatrice depuis 1974, l'Autorité palestinienne souhaite devenir "Etat observateur non-membre" de l'Onu. Le texte, déposé en septembre 2011, par Mahmoud Abbas, Président de l'Autorité palestinienne, a recueilli la majorité simple des voix requises pour son adoption.

Avec cette adhésion, les Palestiniens n'ont plus un bureau permanent, mais une mission permanente à l'Onu. Les observateurs permanents ont en effet le droit d'assister à la plupart des réunions et d'en consulter la documentation. S'ils n'auront pas le droit de voter, de proposer des résolutions et de postuler à des offices onusiens, les Palestiniens pourront signer des conventions de l'Onu en matière de droits sociaux ou politiques, ainsi qu'adhérer à des traités ouverts aux Etats.

Autre avantage très important, l'obtention de ce statut permet d'avoir un pouvoir de saisine de plusieurs institutions internationales comme la Cour internationale de justice (CIJ) ou la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye.

La victoire est symboliquement forte pour les Palestiniens, mais la route est encore longue pour devenir un Etat membre à part entière de l'ONU. En effet, il faut l'aval des cinq membres permanents du Conseil de sécurité, et les Etats-Unis, partenaire solide de l'état d'Israël

A noter que le Président Abbas a obtenu une large majorité de 138 Etats dont la France. Seuls neuf Etats ont voté contre, dont le Canada, la République Tchèque, les Etats-Unis et Israël, ces deux derniers qui, par ce vote, désapprouvent totalement leur discours officiel et montrent quelle est leur véritable ambition quant à la reconnaissance de la Palestine.