- "Oui mais ils fuient la misère et la guerre !"

Publié le 27 Avril 2011

Réflexions d'un adhérent ligérien

 

Vous connaissez sans doute cette vieille antienne qui peut refaire surface lors d'une conversation sur l'immigration avec des connaissances ou amis. Si ceux ci admettent parfois que ces masses immigrées ne sont pas forcément une bonne chose en soi, souvent ils ne peuvent s'ôter de l'esprit que "ces malheureux" viennent forcément pour fuir une tragédie qui les pousse à monter en Europe. A défaut ce serait le désir, bien légitime, de trouver un travail, qui justifierait l'exode massif.

Si face à cet argument "massu" il vous est arrivé de caler, de sécher ou même de fatiguer devant tant de naïveté, il vous sera utile de jeter un oeil au document suivant. Il s'agit d'un site sénégalais (mais c'est une véritable culture relayée sur bien d'autres supports), qui expose les trucs et astuces pour pouvoir bien "gruger" le toubab européen, en se faisant passer pour un artiste menacé, une victime de la police politique ou, comble du cynisme, une mère désarmée qui fuit pour protéger sa petite fille de l'excision ! Oui ça va jusque là ! 

Ces mensonges qui n'ont rien de pieux, visent à exploiter la tendance de certains gauchistes notamment, au complexe de supériorité maternant. Les "acceuillants" peuvent ainsi jouir d'un statut doublement gratifiant qui les maintient dans le rôle de celui ou celle qui offre, qui ouvre, qui permet, qui acceuille, qui dit "bienvenue" et qui en même temps leur permet de s'imaginer combattre un système "oppressif" et "policier". Rebels. Généreux. De gôche quoi.  Voyons ce qu'il en est :

http://www.senegalaisement.com/senegal/immigration_france.php-   lire la suite de l'article