- Nouvelle hausse du chômage : Le bilan catastrophique de Nicolas Sarkozy s’alourdit mois après mois

Publié le 29 Novembre 2011

Communiqué de Presse de Florian PHILIPPOT

Directeur stratégique et porte-parole de la campagne de Marine LE PEN

 

La nouvelle augmentation record du nombre de demandeurs d'emplois est la conséquence directe de la politique du gouvernement qui ne vise qu'à satisfaire les intérêts financiers des plus puissants, toujours avant l'intérêt du peuple.

L'acharnement dévastateur du gouvernement à vouloir sauver l'euro est la preuve aujourd'hui que Nicolas Sarkozy a les yeux rivés sur son obsession européiste, voulant satisfaire la toute petite caste qui profite de la mondialisation, et qu'il oublie l'essentiel, c'est-à-dire la croissance et l'emploi.

Rien ne changera tant que le pays ne s'engagera pas dans une voie radicalement différente. C'est la voie d'un retour à une politique économique rationnelle, visant à réarmer notre pays dans la mondialisation et à cesser de le laisser se déplumer comme c'est le cas aujourd'hui. Tant qu'on ne sera pas débarrassé du carcan de l'euro, et du libre-échangisme européen, rien ne sera possible.

Déjà baptisé président de la dette (+ 500 milliards d'euros), Nicolas Sarkozy devient aussi le président du chômage. Il est temps de fermer la page d'un quinquennat catastrophique.