- Mur des cons, mur de la honte

Publié le 25 Avril 2013

http://www.frontnational.com/wp-content/uploads/userphoto/51.pngCommuniqué de Marion Maréchal-Le Pen, députée Front National du Vaucluse

Gilbert Collard, député du Gard et Marion Maréchal-Le Pen, députée du Vaucluse, apprennent avec consternation que des magistrats, membres du SM (syndicat de la magistrature, représentant 32% des voix aux élections professionnelles de 2012) prennent pour des cons un certain nombre de personnalités et de justiciables, dont le père d'une victime de Guy Georges... Ce qui est, de loin, le plus odieux dans cette affaire.

Le "con" absolu est, pour les membres du SM, le Front National. La flamme du parti étant l'un des signes distinctifs du "con".

Un tel parti pris d'opinion insultante et discriminatoire est inacceptable et pose la question incontournable de l'impartialité de ces magistrats.

Les deux élus frontistes s'interrogent sur le fait de savoir si un membre du Front National, jugé par un membre de cette organisation syndicale, ne risque pas d'être pris pour un "con" ?