- Marie-Christine Arnautu invitée du « Grand journal » sur Canal+

Publié le 23 Février 2012

Les méprisables procédés de Mme Checcaglini

Communiqué de Wallerand de Saint-Just, avocat de Marine Le Pen

Le procédé de Mme Checcaglini est doublement détestable : en violation des règles premières de la déontologie des journalistes, elle tente de dénigrer le Front National.

En outre, au moyen d’une seconde fabrication, elle met dans la bouche de Marine Le Pen des propos que celle-ci n’a évidemment jamais tenus.

La forgerie est à son comble. Imputer à Marine Le Pen d’avoir prétendument exprimé les propos que cette pseudo-journaliste rapporte, est diffamatoire à l’égard de Marine Le Pen qui se voit contrainte d’engager une procédure.

Cette procédure fera valoir au surplus que les accusations insanes n’ont été permises que par une authentique tricherie déconsidérant et salissant le métier de journaliste.