- Manuel Valls inaugure la Mosquée de Strasbourg en présence d'un islamiste radical.

Publié le 27 Septembre 2012

http://www.theatrum-belli.com/media/00/00/799703000.jpgIl est Bosniaque, il est un chef religieux de combat, un djihadiste, il a su utiliser les extrémistes musulmans des pays du Proche et du Moyen-Orient, mais aussi d'Afghanistan, du Pakistan et du Maghreb, dans le djiad des années 90 contre les Serbes et les Croates...

Egalement président du "Centre islamique du grand Chicago" pendant quelques années, il a même reçu l'aide de Washington pour réaliser cette union militaire, du fait de ses relations avec l'administration US alors en conflit contre le peuple serbe, l'orthodoxe peuple serbe !

En août 2009, il a suscité la polémique en demandant l'instauration de la Charia dans la Constitution bosniaque. Il fait partie de l'Académie du Fiqh de la Mecque, dont le président Yussuf Al-Qaradawi, n'hésite pas à "prescrire l'assassinat des homosexuels et des juifs, jugeant la Shoah comme un "chatîment divin" et espérant que la prochaine fois, la correction sera donnée "par les musulmans." Enfin bref, vous m'avez compris !

Cet homme dont le passé semble si sombre, c'est Mustafa Ceric (photo) et il n'est autre que l'invité de marque de Manuel Valls, qui a inauguré ce matin la toute nouvelle mosquée de Strasbourg, en compagnie des représentants catholiques, protestants et comme toujours, juifs. Il présidera par ailleurs la grande prière de demain.

Le projet qui date de 1993, a coûté 10,5 millions d'€uros, dont 26% financés par les collectivités locales grâce aux spécificités du droit d'Alsace-Moselle, 37% par le gouvernement marocain, et 13% par l'Arabie Saoudite et le Koweït, des pays musulmans et sionistes.

La mosquée, qui se situe à moins de 2km de la Cathédrale de Strasbourg, a bénéficié de subventions publiques comme celles de la mairie de Strasbourg (610 000€), du conseil régional d'Alsace (420 000€), et du conseil général du Bas-Rhin (510 000€).

http://brightcove01.brightcove.com/21/89109113001/201209/3401/89109113001_1857563839001_vs-506016a04cd0b0e4a0d6559d-1471890473001.jpg?pubId=89109113001M. Valls, premier défenseur des causes juive et musulmane, s'est targué d'un : "L'islam de France doit s'organiser. Pour être Français ou vivre en France, nul besoin de renoncer à pratiquer sa foi ou de renier ses origines. L'islam a toute sa place en France." Il concluera, calculateur et sans une once d'ironie, en "soulignant la sagesse des responsables musulmans."

Après avoir déclaré la semaine dernière que les "juifs peuvent porter fièrement leur kippa" sans faire une seule allusion au voile musulman, il avait besoin de se faire pardonner en répondant positivement aux récentes et lamentables lamentations de la communauté musulmane. Vendu ! Le vote musulman, ça n'a pas de prix ! Manu l'a vite compris !