- Maladie d’Alzheimer : Pas question d’accepter un déremboursement des traitements !

Publié le 21 Septembre 2011

Photo Marine blogCommuniqué de Presse de Marine LE PEN

Présidente du Front National

La Haute Autorité de Santé doit faire savoir très rapidement et en toute transparence si elle envisage ou pas de demander le déremboursement de certains traitements contre la maladie d’Alzheimer.

Si elle était confirmée, cette décision de déremboursement de molécules aujourd’hui prises en charge à 100% serait un coup très dur contre les personnes souffrant d’Alzheimer et leurs familles.

Selon les estimations, les familles concernées devraient débourser chaque mois entre 90 et 95 euros supplémentaires, un coût insupportable pour la plupart d’entre elles.

A l’heure où la maladie d’Alzheimer gagne du terrain, alors que notre société vieillit et que les capacités financières des familles s’érodent, dérembourser des médicaments qui ne guérissent certes pas mais qui soulagent et ralentissent la maladie serait une décision inadmissible.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, demande à la Haute Autorité de Santé de sortir de son mutisme et de dire clairement quelle sera sa décision.

Elle demande au gouvernement de Nicolas Sarkozy de sortir lui aussi du silence, et d’assurer le remboursement à 100% des molécules anti-Alzheimer en refusant catégoriquement quelque déremboursement que ce soit.

Les pouvoirs publics ont l’obligation de s’investir beaucoup plus énergiquement qu’aujourd’hui dans le combat contre la maladie d’Alzheimer, le soutien aux associations et aux familles.