- Lyon : un bangladais ment sur son âge et touche 80 000€ du Conseil Général

Publié le 28 Septembre 2012

http://www.seeklogo.com/images/C/Conseil_General_du_Rhone-logo-A3602D798E-seeklogo.com.gif"C'est l'histoire d'un jeune qui a eu le courage de tout quitter pour se donner une chance" a plaidé son avocate.

Ce jeune, il dit avoir 16 ans, il nous vient du Bangladesh et, pour "se relancer", il n'a pas hésité à mentir sur son âge, et ainsi, avec ses faux papiers, il a réussi à faire croire à l'administration lyonnaise, qu'il était un mineur isolé, en danger dans son pays. Fins connaisseurs que nous sommes de la qualité de l'administration française, nous comprenons aisément que cette histoire ait pu être avalée par le premier simplet droit-de-l'hommiste venu.

Ainsi, du 6 décembre 2011 au 24 septembre 2012, notre jeune bangladais a été pris en charge par un foyer, bénéficiant d'aides diverses et d'une formation professionnelle grâce au Conseil Général. Coût estimé ? Plus de 80 000 €uros. 80 944 €uros exactement !

Heureusement la police des frontières est passée par là, et après une enquête menée par l'ambassade de France au Bangladesh, et des tests osseus, il a été prouvé que le jeune en question n'avait non pas 16 ans, mais 23 ans...

Le tribunal l'a finalement relaxé pour le faux... Mais l'a reconnu coupable d'escroquerie et d'entréeillégale sur le territoire. Sentence : deux mois fermes avec mandat de dépôt et interdiction du territoire français pour une durée de trois ans.