- Le silence sur la Syrie

Publié le 30 Décembre 2012

http://www.nationspresse.info/wp-content/uploads/2012/12/Jean-Salvan.jpgPar Jean Salvan, Général de corps d'armée (2S)

"Depuis quelques jours, notre gouvernement n'ose plus pérorer au sujet de la Syrie. Peut-être a-t-il enfin compris ce qui se tramait là-bas. Car l'activisme des Etats-Unis, d'Israël et du Qatar au Proche-Orient finissent par ouvrir les yeux. Oui, il y a bien un complot, comme il y en a eu en Irak pour contrôler un pays riche en pétrole, et simultanément faire plaisir à l'Arabie Saoudite et aux Sunnites, en cassant deux états relativement laïcs et où les Chiites étaient nombreux et majoritaires.

La Russie détient en Europe des positions majoritaires dans le marché du gaz. On va donc s'attaquer aux exportations russes en ouvrant un gazoduc entre le Qatar, pays producteur, et des terminaux à Adana (Turquie), Tripoli (Liban), Haïfa (Israël), Lattaquié (Syrie).

Ce gazoduc trouverait son centre de répartition à Homs (Syrie), d'où partiraient les embranchements vers les ports où chargeraient les méthaniers. Bien entendu, Bachar El-Assad n'était pas d'accord. Le bloc sunnite a donc fourni aux opposants, armes et argent, via la Turquie.

Les dictatures théocratiques qatari et saoudienne ont trouvé sur place et en Europe les idiots utiles pour laisser croire qu'en Syrie on se battait pour la démocratie et non pour le gaz."