- Laurence Parisot confrontée à la dure loi des contrats précaires

Publié le 28 Mars 2013

http://briois.ublog.com/.a/6a00d83451bd6f69e2015391f796d2970b-320wiCommuniqué de Steeve Briois,Secrétaire général du Front National

Les membres du Conseil exécutif du MEDEF ont voté aujourd'hui contre la réforme des statuts de l'organisation patronale qui aurait permis à Laurence Parisot de briguer un troisième mandat. La proposition de réforme ainsi refusée, Laurence Parisot ne pourra pas se représenter à la présidence du MEDEF.

Steeve Briois, Secrétaire général du Front National, ne peut que constater avec ironie le sort de Laurence Parisot, chantre de l'ultralibéralisme et pourfendeuse des protections sociales, confrontée à la logique qu'elle a toujours prônée.

Quand on s'oppose en permanence à tout ce qui peut sécuriser les emplois et les travailleurs français, on a que peu de légitimité à défendre la préservation de son siège.