- la hausse généralisée de la TVA refait surface dans les milieux économiques

Publié le 31 Octobre 2011

Bien qu'enterrée par Sarkozy lors de sa dernière intervention télévisée, la hausse généralisée de la TVA refait surface dans les milieux économiques. A sept mois de la présidentielle, l'idée d'une TVA sociale a, en effet, de plus en plus de partisans. Retour sur un dispositif complexe…

 

Mis à l’étude par l’UDF dans les années 1990, encensé par DSK en 2005, repris deux ans plus tard par le président Sarkozy en pleine campagne des législatives – ce qui avait fait perdre à l’UMP une cinquantaine de sièges – ce projet de «TVA sociale» semblait avoir été relégué à jamais aux oubliettes fiscales. S’il est de nouveau au goût du jour, c’est parce que nos voisins s’y sont mis.

 

Depuis trois ans, Britanniques, Portugais, Grecs, Polonais, Slovaques ou encore Hongrois ont tour à tour choisi de gonfler leur taux de TVA pour le porter au-delà de 20%. Et les Allemands sont allés jusqu’au bout de la logique en baissant les cotisations patronales en contrepartie. «Cela a encore renforcé les ventes de leurs PME et leur compétitivité sur les marchés mondiaux», souligne Laurence Boone, de Barclays Capital. Voilà pourquoi bon nombre de politiques et d’économistes rêveraient de faire la même chose chez nous.

 

Lire l'article sur Capital.fr