- L'UE exige de la France "un effort supplémentaire de 4 milliards d'euros."

Publié le 26 Novembre 2014

Dans quel but ? Pourquoi devrions-nous envoyer cet argent à l'Union européenne ? Parce qu'ils n'ont "pas confiance" ? Pourquoi serions-nous sanctionnés si nous ne le faisions pas ? Qu'est-ce qui justifie cela ? Si l'on donne, c'est que l'on va avoir quelque chose en retour ? Non, mais à part des Roms ? Bruxelles, le nouveau "Petit Père du Peuple", dirigerait la France ? Il y a eu un coup d'Etat ? Nous ne sommes pas au courant. Nos dirigeants successifs auraient signé des traités abandonnant la souveraineté de la France aux mains de Bruxelles ? Ah bon ? Mais les Français ont pourtant dit "non" au dernier référendum, n'est-ce pas ? Sarközy aurait ratifié le traité de Lisbonne et annulé le référendum une fois élu ? Et il aurait été soutenu par les socialistes ? Ce serait un peu fort de café... Peu importe, envoyons quand-même l'argent. Au cas où. On ne l'a pas cet argent ? Pas grave, empruntons, les Français se chargeront de régler la note. Après tout, ils voient leurs impôts augmenter depuis des lustres, et sans rien dire s'il vous plaît, alors pourquoi ne pas rajouter quatre petits milliards... d'euros. Pas des francs, n'abusez pas !

PS : et n'oublions pas de remercier nos élites UMPS. Peut-être que le Petit Père des Peuples bruxellois nous réservera un meilleur sort.