- L'État subventionnera (à hauteur de 75 % du smic) ces contrats "emplois d'avenir"

Publié le 29 Août 2012

Le ministre du Travail, Michel Sapin, présente mercredi en conseil des ministres le projet de loi pour la création des "emplois d'avenir", destinés aux jeunes les plus fragiles, sur fond d'une nouvelle envolée du chômage en juillet, frisant désormais les 3 millions. Le projet, qui sera le premier texte soumis aux députés fin septembre, vise la création de 150 000 contrats sur trois ans, dont 100 000 en 2013.

À la différence des "emplois-jeunes" de l'ère Jospin, dont ils s'inspirent, ces futurs contrats seront destinés aux 16-25 ans "sans qualification ou peu qualifiés" et "prioritairement dans les zones urbaines sensibles". Les jeunes non qualifiés "de zones rurales extrêmement éloignées" seront aussi concernés. Une dérogation est prévue pour l'Éducation nationale qui pourra embaucher, sur trois ans, 18 000 étudiants boursiers à bac+2 se destinant à l'enseignement, sorte de "pré-recrutement".

Le point.fr