- Jean-Marie Le Pen : « Les micro-partis sont des pompes à fric »

Publié le 19 Juillet 2010

Le président du Front national répondait aux questions de Philippe Corbé lundi 19 juillet sur RTL.

Jean-Marie Le Pen a demandé la dissolution de l’Assemblée nationale et l’instauration de la « proportionnelle intégrale » face à la « rupture de plus en plus large entre le pouvoir et le peuple ». Pour lui, « ce qui est grave c’est la rupture de plus en plus large entre le pouvoir et le peuple ». Il a pointé « l’abstention considérable » dans les élections, l’attribuant « à la volonté d’imposer des systèmes électoraux réducteurs ». Il a jugé que les micro-partis destinés au financement des partis étaient « des pompes à fric ». Interrogé sur la Cotelec, association de financement du Front national qui a recueilli 415 000 euros en 2007, le chef de file du FN a déclaré : « Ce sont des emprunts, ce ne sont pas des dons ».