- Hommage et soutien aux femmes de Lejaby

Publié le 24 Septembre 2010

 

 

Je veux rendre hommage aux femmes ouvrières et couturières de Lejaby qui s’apprêtent à passer une 7ème nuit devant le siège du fabricant de lingerie en réaction au plan social qui prévoit la fermeture, mi-novembre, de trois sites, soit 197 postes sur 653, pour une délocalisation à l'étranger.

 

Monstrueuse décision de la direction de Lejaby, surtout quand on sait qu’en matière de délocalisation une partie non négligeable des transferts d'activité sont des délocalisations de marge. Les entreprises ne produisent pas moins cher à l'étranger pour faire baisser les prix, mais pour augmenter leurs marges.

 

Sur la période 2000-2005 étudiée par l'Insee, les délocalisations à l'étranger ont généré approximativement 36.000 destructions d'emplois par an. En France, où le chômage est important parmi les personnes non qualifiées, les pertes d'emplois dues aux délocalisations, qui concernent en priorité ces personnes, sont catastrophiques.*

 

 

Le tissu économique français ne cesse de se dégrader : les délocalisations sont l’avatar le plus choquant d’une désagrégation progressive de nos forces productives à plus forte valeur ajoutée, et touchent particulièrement notre industrie.

 

Le Front National s’est toujours battu et continuera de se battre contre la délocalisation de production française à l’étranger. Il dénonce les effets du mondialisme ultra-libéral et l’ouverture des frontières économiques.

 

 

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch

Paris, le  22 septembre 2010