- Communiqué de Louis Aliot, Vice-président du Front National

Publié le 29 Novembre 2012

http://www.rmc.fr/images/article/567618.jpgDébat sur le mariage "pour tous" : quand le PS fustigeait l'adoption d'enfant par des couples homo !

A peine le projet de loi en faveur du mariage des couples homosexuels  a-t-il été déposé, que le PS veut aller encore plus loin dans la destruction de nos valeurs et de nos traditions. D'ores et déjà, cent députés socialistes militent pour la procréation médicalement assistée.

Dans une séance de l'Assemblée nationale du 3 novembre 1998, Elisabeth Guigou alors Ministre de la Justice, tout en défendant le Pacs fustigeait l'idée du mariage gay devant les applaudissements de l'auditoire socialiste. Elle affirmait alors son strict refus de l'adoption d'un enfant par des couples homosexuels brandissant le droit de l'enfant à avoir un père et une mère pour son épanouissement personnel et s'appuyant fermement sur les dires des psychologues !

Le Front National dénonce l'attitude hypocrite et versatile des dirigeants socialistes qui fluctue au grès des bénéfices électoraux escomptés.

Marine Le Pen, quant à elle, tient une ligne politique claire et précise. Le mariage homosexuel et ses déclinaisons, comme tout projet de modification de la Constitution, doivent être soumis aux Français par un référendum. C'est bien la preuve, que face au PS discrédité, le Front National est la principale force politique d'opposition.