- Campagne de communication pour frapper les femmes qui conduisent en Arabie

Publié le 31 Mai 2011

En Arabie Saoudite, les femmes n’ont pas la droit de conduire. Une femme, Manal al-Charif, a bravé cette interdiction, se filmant au volant et diffusant les images sur des réseaux sociaux. Arrêtée depuis, elle a eu le temps de lancer un appel à une manifestation de femmes le 17 juin prochain à ce sujet.

En réaction, une « campagne du Iqal » (le cordon dur qui retient le couvre-chef dans l’habit traditionnel des hommes) a été lancée en Arabie saoudite pour inciter les hommes à frapper les Saoudiennes qui oseront braver l’interdiction de conduire lors d’une manifestation prévue le 17 juin.

Certains y proposent d’offrir des caisses entières d’ »Iqals » aux jeunes, de les poster sur le parcours des femmes qui vont participer à la manifestation et de les encourager à les frapper à l’aide de leur cordon.

D’autres s’amusent à noter que le prix du Iqal a bondi depuis que les hommes se sont rués pour en acheter avant la manifestation du 17 juin.

Dans le quotidien al-Watan, un éditorialiste, Ahmed Sayed Atif, recommande de ne poursuivre les femmes qui conduisent que « pour non possession de permis de conduire ».

Source : Contre-info