- Au sujet de la « Votation » suisse sur les minarets. Bruno GOLLNISCH

Publié le 30 Novembre 2009

Au sujet de la « Votation » suisse sur les minarets

Communiqué de presse de Bruno GOLLNISCH

Les résultats du referendum en Suisse sur les Minarets démontrent que la population de ce pays résiste à la pensée unique et à la propagande unanime du système : organisations politiques (à l’exception de l’U.D.C.), religieuses, associatives, médiatiques, etc.

Ceux qui crient à la haine et à la xénophobie devraient cependant considérer le fait que la pratique de l’Islam et son culte demeurent parfaitement autorisés en Suisse, alors que le culte chrétien est totalement prohibé en Arabie Saoudite, et que les conversions de musulmans au christianisme demeurent interdites, et parfois punies de mort, dans de nombreux Etats musulmans.

Dire cela, ce n’est pas agresser les musulmans, c’est affirmer que la tolérance a besoin de réciprocité. Pour le reste, le problème de fond n’est pas plus le minaret qu’il n’est en France la Burka : il est celui de l’immigration massive et de la mauvaise conscience des Européens, qui les empêche d’exiger ce que chaque pays et en droit d’exiger des plus récents arrivés : le respect de ses lois, mais aussi de ses mœurs, de ses coutumes, de ses traditions, et même de ses goûts