- Attaque chimique en Syrie : pour Moscou, il s'agit "cette fois encore d'une provocation planifiée !"

Publié le 22 Août 2013

http://cache.20minutes.fr/img/photos/afp/2007-12/2007-12-18/article_CPS.HUB91.181207173553.photo00.photo.default-512x366.jpgCommuniqué d'Alexandre Loukachevitch, Porte-parole de la diplomatie russe

Ce qui retient l'attention, c'est que les médias occidentaux (à savoir Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Israël) ont immédiatement lancé une attaque informationnelle agressive en rejetant immédiatement, et sans réserve, la responsabilité sur le gouvernement syrien.

Tout cela nous amène à penser qu'il s'agit, cette fois encore, d'une provocation planifiée à l'avance.

Comme par hasard, cette nouvelle attaque chimique a lieu au moment où une mission d'experts de l'ONU vient d'entamer son enquête sur l'utilisation présumée de gaz sarin dans les environs d'Alep le 19 mars dernier.

Cette mascarade fait penser à une tentative visant à trouver un prétexte pour demander au Conseil de sécurité de l'ONU d'intervenir en faveur des islamistes, opposants au régime de Damas, et de torpiller par là même, les chances de convocation de la deuxième conférence de Genève sur la Syrie !

Moscou estime qu'il est indispensable de procéder à une enquête objective et compétente de cet évènement.

 

(Par G. T. adhérent Loire : La servilité des journalistes occidentaux est sans limite. Les autorités syriennes sont-elles assez stupides et maladroites pour faire usage d'armes chimiques au moment même où des inspecteurs des Nations unies, venus pour enquêter sur l'utilisation de telles armes, se trouvent justement sur le terrain en Syrie ?

http://allainjules.files.wordpress.com/2012/08/obama-t.jpg?w=594Et comme par hasard, le tapage médiatique autour des armes chimiques coïncide avec le début d'une vaste offensive de l'armée syrienne dans la banlieue de Damas. Dès les premières heures de l'attaque, les terroristes islamistes ont compris qu'il leur serait difficile de résister à la fulgurante progression du pouvoir légitime ! Aussi ont-ils répandu, dès lors, et avec l'aval des médias occidentaux, complices, les "informations sur l'utilisation d'armes chimiques dans l'espoir de stopper l'avancée des troupes régulières, grâce à une intervention... des traîtres de l'empire mondialiste (Etats-Unis, France, Royaume-Unis, Israël) !

Dieu merci la Russie veille ! Sans Vladimir Poutine, le pétrole syrien appartiendrait depuis longtemps aux insupportables colonialo-mondialistes que sont les Américains !)