- Après l'esclavage le 17 octobre 1961... La coupe de la repentance déborde !

Publié le 18 Octobre 2012

http://www.blog.raideurs.eu/images/bernard-lugan.jpgEn reconnaissant la responsabilité de l'Etat et en rendant hommage aux "victimes" de la manifestation interdite du 17 octobre 1961, François Hollande s'est comporté en militant secrétaire, non en président de tous les Français. D'autant plus que, pour les historiens de métier, les prétendus "massacres" du 17 octobre 1961 constituent un tel exemple de manipulation qu'ils sont étudiés comme un cas exemplaire de fabrication d'un mythe ; comme Timisoara en Roumanie, comme les "couveuses" au Koweit, ou encore comme les "armes de destruction massive" en Irak !!!

Tout repose en effet sur des chiffres gonflés ou manipulés et sur des cadavres inventés. Dans une inflation du nombre des morts, les amis du FLN algérien et les porteurs de valises communistes ont ainsi joué sur les dates, additionnant aux trois morts avérés du 17 octobre ceux des jours précédents ainsi que les décès postérieurs. Pour eux, tout Nord Africain mort de mort violente durant le mois d'octobre 1961 est forcément une victime de la répression policière... même les victimes des accidents de la circulation.

Pour lire la suite, cliquez-ici