- Appliquer l’interdiction totale de la burqa : Communiqué de presse de Marine LE PEN

Publié le 31 Mars 2010

Communiqué de presse de Marine LE PEN

Vice-présidente exécutive du Front National

 

 

Appliquer l’interdiction totale de la burqa: une question de volonté de la part de l’Etat

Marine Le Pen, Vice Présidente du Front national dénonce la décision du Conseil d’Etat de tenter d’empêcher derrière des arguties plus technocratiques que juridiques l’interdiction totale de la burqa. Comment croire qu’il serait interdit de se promener nus ou dans des tenues objectivement choquantes mais qu’il serait impossible de prohiber en public les vêtements ostensiblement contraires aux valeurs républicaines, à la dignité des femmes et même aux règles de sécurité minimum ? Cette décision qui intervient comme d’habitude une fois les élections passées, vient annoncer et couvrir la lâcheté du gouvernement Sarkozy ; venant de la part de hauts fonctionnaires, elle n’en demeure pas moins insensée et dangereuse.

-Elle est insensée car comment justifier que ce vêtement soit attentatoire à la dignité de la femme dans certains lieux publics et pas dans d’autres. 
-Elle est dangereuse car elle donne aux groupes politiques qui instrumentalisent la religion  ou certaines communautés un signal de faiblesse dont on n’a pas fini de mesurer les terribles conséquences.

Marine Le Pen, Vice-Présidente du Front national, demande aux pouvoirs publics une application complète de l’interdiction dans l’espace public de cet épouvantable vêtement. Elle demande que les étrangers qui se croient autorisés à  nous imposer leurs provocations communautaristes se voient immédiatement retirer leur titre de séjour et que les naturalisés qui sont dans ce cas, se voient déchus de leur nationalité.

Cette affaire sera un bon moyen de juger de la volonté de l’Etat Sarkozy de défendre la laïcité et de résister concrètement à l’offensive communautariste dont notre système de valeurs fondamentales est l’objet.