- Agression de Séverine Brun, candidate Fn dans la 3eme : Lettre de Sophie Robert à Madame la Préfète

Publié le 29 Mai 2012

 

       Madame le Préfet                    

                                                                                                      Préfecture de la Loire

Sophie ROBERT                                                                                2, rue Charles de Gaulle

Secrétaire départementale                                                            42 022 Saint Etienne cedex 1

                                                                                                      

Lettre recommandée avec AR

Copie à la presse

                                                                                                            Saint Etienne, le 29 mai 2012,

 

 

Objet :   Agressions répétées des candidats aux législatives 2012

               Maintien de l’ordre.

 

Madame la Préfète,

 

Par la présente, j’ai l’honneur de porter à votre connaissance que nos candidats sont la cible de nombreuses attaques régulières. Des agressions graves ont été commises ces derniers jours contre la candidate de la 3ème circonscription, Séverine Brun et son suppléant pendant qu’ils collaient leurs affiches officielles. Vendredi dernier ils ont été pris à parti et insultés avec des propos anti-français par une vingtaine de jeunes issus de l’immigration puis caillassés à coup de canettes de verre. Après leur dépôt de plainte, où ils ont reconnu certains individus, la police impuissante a tenté de les soutenir. Vous imaginez bien que la candidate, malgré le traumatisme a continué son travail pour permettre l’expression libre du suffrage, et finir le collage de ses panneaux officiels. Hier, encore, cette fois, à Grand Croix, elle s’est fait agresser violemment aux cris entre autres de « sale blanche, on va tous vous crever, ici ce n’est plus la France, sale «pute », tes affiches de toute manière on va te les arracher, on est chez nous », je vous passe les insultes encore plus ordurières.

Madame la Préfète, y-a-t-il dans la Loire des zones de non-droit où la démocratie ne peux plus s’appliquer, où les représentant du scrutin ne peuvent plus circuler et faire sereinement leur campagne électorale ?

Je vous demande donc, aux vues de ces faits très graves, de prendre toutes mesures conservatoires garantissant la libre expression de la démocratie, et la sécurité des candidats qui représentent près de 1 ligérien sur 4 ayant voté Front National au 1er tour des élections présidentielles.

 

Je me tiens  à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

 

Avec mes remerciements anticipés, je vous prie d’agréer, Madame la Préfète, l’expression de ma haute considération.

                                                                                        

                                                                                                  Sophie ROBERT

                                                                                    Conseillère régionale Rhône-Alpes

                                                                                                  Tel : 06 32 18 74 68