- Affaire Depardieu : M-E Leclerc dénonce "une France devenue contre-productive"

Publié le 28 Décembre 2012

http://www.michel-edouard-leclerc.com/wordpress/wp-content/themes/mel/images/img_MEL.jpgAlors qu'il a très largement profité du système euromondialiste, qu'il est même un fervent partisan de la défense de l'euro (et donc de tout ce que cela sous-entend), au détriment des intérêts nationaux et de l'emploi et des entreprises françaises, Michel-Edouard Leclerc, sur son blog, dans un billet intitulé "Depardieu, politiques, médias et fiscalité, le débat interdit ?", prétend défendre un attachement à une France sous contrôle euromondialiste.

Extraits :

"Je n'ai évidemment pas cautionné la moindre démarche d'exil fiscal Moi-même, comme tous les adhérents d'E. Leclerc, nous revendiquons depuis longtemps notre attachement à la France et notre participation à son développement par les emplois que nous créons, les investissements que nous y réalisons... et les impôts que y payons ! J'ai même dit en riant que si je devais m'exiler, ce serait en Bretagne, sans hésiter. Malgré tout cela, bing ! me voilà à mon tour instrumentalisé, vilipendé par les moralistes..."

Dans son billet, il expose trois points, dont l'un sur la fiscalité "devenue obsolète" :

"A force d'empilements et de décisions conjoncturelles sur lesquelles on ne revient jamais, je suis convaincu que notre fiscalité est devenue contre-productive et de fait peu performante en terme de redistribution."